Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 12:46

 

Un jour, le ciel est bleu et le soleil est radieux. Le lendemain, un orage éclate et la pluie tombe à tout rompre. Un moment, tout va pour le mieux. Le moment suivant, on fait face à une séparation, à un conflit, à une maladie.

Dans cette précieuse vie humaine, rien n'est acquis et rien, ni personne ne sera épargné par les vagues du changement. Les saisons, les océans, les montagnes, bref tout ce qui existe est appelé à se transformer, à se réinventer.

Et dans la nature, rien ne résiste au cycle des transformations. Rien, sauf l'être humain. Car à moins qu'il ne provienne de sa volonté, l'être humain considère le changement comme un problème, un affront, un obstacle que la vie place sur sa route.

On peut ainsi s'agripper et résister de toutes nos forces pour repousser le changement dans nos corps et dans notre apparence, cela ne durera pas éternellement. On peut s'accrocher fermement à notre routine, à nos habitudes de vie, à des idées fixes, à de vieilles façons de faire, inévitablement un jour, on devra se résoudre à changer.

Ce refus de voir le changement comme étant un processus naturel de l'évolution coûte cher en énergie et en nuits d'insomnies, car la vie est une force puissante. Si on lui résiste, elle insiste. Si on persiste, elle nous déstabilise. Si on s'obstine et que l'on refuse de changer, elle nous y obligera, car refuser de changer, c'est comme refuser de vivre.

Aussi difficile soit-il de l'admettre, tout changement a sa raison d'être. Son but est de dégager ce qu'il y a en nous de force, de courage, de résilience pour poursuivre notre évolution. Sans cet apprentissage, il nous serait impossible de découvrir et de faire rejaillir les ressources insoupçonnées qui sommeillent encore en nous.

Bien que changer peut parfois sembler une douloureuse expérience à vivre, c'est souvent à partir de cette expérience que la sagesse émerge. La sagesse, c'est une prise de conscience. C'est la capacité de percevoir le sens profond d'une épreuve, d'une perte, d'une expérience douloureuse. La sagesse, c'est ce qui nous permet de faire face à toutes les vagues de l'existence avec sérénité.

Rien ne saurait freiner le changement, c'est l'élan même de la vie. De plus, sans changement, rien de meilleur ne pourrait survenir et nous serions constamment à vivre les mêmes expériences.
Alors, peu importe sous quelle forme le changement arrive, dites oui.

Si aujourd'hui, vous êtes appelé à vivre un changement important, dites-vous que c'est parce que vous avez en vous la force d'y faire face. Au lieu de le repousser, penchez-vous vers lui, prenez une profonde respiration et tenez bon, car la vie vous prépare à accueillir de quelque chose de beau et de grand.


Auteure : Nicole Bordeleau : www.nicolebordeleau.com


Vous pouvez vous abonner à son infolettre (voir case au bas complètement de son site) ou encore, la suivre sur sa page Facebook. C'est une auteure que j'aime vraiment beaucoup.

Dire OUI au changement

Liquidation de mon inventaire :


Il me reste encore quelques cartes pour chacun des thèmes alors si vous désirez vous en procurer, c'est le bon temps. Au lieu de 6 $ l'unité, je les offre à 4,75 $. Comme toujours, tous les profits seront remis à une cause qui me tient à coeur. Merci à l'avance et bonne visite sur mon site. Cliquez sur la bannière ci-dessous.

 

 

 

Dire OUI au changement

À découvrir...

xx

Ça fait des années que je suis conscientisée aux bienfaits de la méditation mais je n'avais jamais trouvé le moyen de persévérer plus d'une semaine. Or, voici que j'ai découvert une application vraiment formidable : Zenfie.

En cliquant sur l'icône à gauche, vous arriverez à un panneau d'inscription. Après avoir rempli les champs vides, cliquez sur
Accéder aux séances, puis sur le programme Découverte. Vous accéderez ainsi aux 10 séances de 10 minutes offertes gratuitement.

Si, comme moi, vous désirez profiter de toutes les thématiques, notamment : bien-être et santé, méditation et relations, lâcher-prise, alimentation et minceur, sommeil/réveil, anti-stress, Zenfie Kids, Zenfie Juniors, etc., différents forfaits sont offerts. Accessible autant sur une tablette qu'un ordinateur.

 

Dire OUI au changement

Le moment présent

 

Ci-dessous, un extrait du film : La voie du guerrier pacifique de Dan Millman. J'ai lu bien des livres sur ce thème mais aucun ne m'a interpellée comme cette courte vidéo. Je vous encourage donc à trouver 3 petites minutes pour la visionner...

 

 
J'ai vidé ton esprit

Qu'est-ce que la PLEINE CONSCIENCE du Moment Présent ?Avez-vous lu le livre de Dan Millman "La Voie du guerrier pacifique" ou peut-être vu le film ? Il y a cette scène très drôle que je vous propose en vidéo qui raconte la 1ère leçon du héros : sortir les ordures de sa tête. Une scène qui dépeint magnifiquement un changement soudain et radical du mode de penser habituel à la pleine conscience.Dans cette histoire, inspirée de faits réels, Dan est un jeune athlète très prometteur. Il est décrit comme une personne égoïste, hautaine et très ambitieuse. Ce qui est assez courant chez les jeunes gens brillants ;-) Conditionné par son milieu, il s'imagine que l'accomplissement et le bonheur viendront à lui lorsqu'il obtiendra la gloire sportive…Et puis il rencontre un homme mur et éclairé - pour ne pas dire éveillé - qui travaille de nuit dans une petite station-service locale. Cet homme possède quelque chose que Dan ne possède pas et qui l'interpelle… Dan devient son élève.Un soir, dans une autre scène, celui que Dan a surnommé Socrate l'invite à aller s'asseoir sur le capot d'une épave et lui dit qu'il doit y rester jusqu'à ce qu'il ait - ENFIN - quelque chose de valeur à dire. Il faut dire que la tête de Dan est truffée de toutes sortes de sottises auxquelles l'éducation et le système nous préparent et, en plus, il a un caractère de chiotte ! ;-)Assis là, toute la nuit, sur le capot de la voiture, il pense à des choses "sages" qu'il a entendu dans des livres ou des films et, de temps en temps, il court débiter ses trouvailles à son mentor. Mais, à chaque fois, il se fait recaler et se retrouve à nouveau sur le capot de la voiture. :-DAprès des heures assis à enchainer pensée après pensée, à essayer sans succès citation après citation, le soleil se lève. Dan est épuisé. Trop fatigué pour continuer à penser, il lâche prise. Il s'allonge sur le dos et regarde le ciel…C'est alors que "quelque chose se déplace en lui". Dan observe un jeune couple qui arrive dans la station. Il les regarde s'embrasser et prend conscience… du geste d'amour et de tendresse qu'ils échangent ! À ce moment-là, il accueille totalement ce qui est là devant lui : LE MOMENT PRÉSENT.Après quelques instants assis là, en silence, il se rend tout content dans la boutique et regarde Socrate avec du bonheur dans les yeux : "il n'y a pas de moment banal", affirme-t-il doucement.C'est l'une des leçons que Dan devait apprendre. Une leçon apprise uniquement par l'expérience directe : lorsque Dan a laissé son aptitude à la pleine conscience observer l'ici et maintenant, il a soudain réalisé que chaque instant qu'il nous est donné de vivre est unique. Il a appris qu'il n'y a jamais "rien à faire" et que chaque instant de la vie est sacré, plein à ras-bord, débordant d'émerveillement et de mystère. ;-DMais, avec notre mode de vie à 100 km/h, nous n'en prenons conscience que si nous ralentissons suffisamment pour déguster le moment présent. Il n'y a rien à FAIRE ou à AVOIR qui puisse nous rendre durablement heureux. Il n'y a qu'à ÊTRE là, présent à ce qui est.Apprendre à "sortir les ordures de nos têtes" et à être pleinement présents, c'est ce que la #Mindfulness ou méditation de pleine conscience se propose de nous apprendre. ;-)Et vous, avez-vous eu des prises de conscience qui ont changé votre vie?Jean-Marc******************************https://www.facebook.com/MMindfulness.fr/EThttp://mmindfulness.frVoici le lien vers le film complet:https://youtu.be/FeBIkqoe87k

Posté par Mindfulness sur 12 janvier 2016
Dire OUI au changement
Dire OUI au changement
Dire OUI au changement
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 18:00

Bien que nous sachions que ce soit utopique, nous souhaitons tous vivre une vie heureuse, sans problèmes et sans souffrances.

Pourtant, c’est souvent nous-mêmes qui alimentons inconsciemment certaines des souffrances que nous éprouvons. Nous ne le faisons pas intentionnellement, bien sûr, mais nous sommes trop souvent esclaves de nos émotions comme la résistance, la colère, la haine, la rancune, la jalousie, la peur, le jugement, la fermeture, et les autres interprétations erronées que l’on se fait à propos des gens et des événements.

En fait, c’est souvent notre résistance à accepter la réalité qui crée notre souffrance. Ainsi, face à cette prémisse, nous avons parfois envie de répondre que notre cas est pire, que ce n’est pas nous qui nous faisons souffrir, que l’enfer c’est les autres, que personne ne nous comprend… On résiste de toutes nos forces à ce qui nous fait mal, à ce qui nous dérange. On juge, on critique, on refuse d’accepter les aléas de la vie s’ils sont contraires à nos attentes. Pourtant, on s’épargnerait bien des souffrances si on acceptait dès maintenant le fait que tout ce qu’on désire n’est pas nécessairement fait pour nous et que tout ce qui nous arrive est précisément ce dont nous avons besoin !

Nous croyons faussement qu’une vie heureuse est une vie sans problèmes et sans souffrances.

Et pourtant, ceux-ci font partie de la Vie au même titre que la joie et les petits bonheurs : les uns ne vont pas sans les autres. Alors pourquoi résister de toutes nos forces face aux événements qui surviennent? La Vie est une suite de joies et de peines. C’est déprimant? Non, c’est la réalité! Plus tôt dans la vie nous acceptons ce fait, plus tôt nous devenons sereins face aux événements de la Vie.

Notre force se développe en faisant face aux événements difficiles, aux résistances, aux déceptions; elle nous indique aussi quel sera notre niveau de bonheur dans la vie.

Rien ne dure de manière permanente. Tout passe. Alors, apprécions les joies, apprenons des difficultés. Construisons ainsi notre bonheur. Le Bonheur n’arrive pas un jour soudainement dans notre vie: il se construit chaque instant par nos pensées et nos réactions.


Accepter ce qui est, composer avec la réalité, la modifier lorsque c’est possible, changer soi-même pour être plus heureux; c’est ça le secret du bonheur!

 

Auteure : Diane Gagnon, coach, formatrice, conférencière

Suivez-la sur : Facebook ou encore via le site : La solution est en vous

Procurez-vous son merveilleux livre : Apprendre à s'aimer, un jour à la fois (366 réflexions quotidiennes). Offert en version papier ou électronique.

Pour commander : Europe : Amazon.fr et Canada : Amazon.ca

 

Nos résistances

Quelques mots sur mon projet Les Messagères

 

Bonne nouvelle pour toutes les personnes qui ont commandé mes cartes et signets. Je suis allée chercher mes Messagères cet après-midi et je m'apprête à faire l'assemblage et la préparation de chaque commande. Je serai en mesure de poster le tout dès la semaine du 2 novembre (au lieu du 9 novembre, tel que qu'annoncé). Comme la réponse a été très positive, j'en ai fait imprimer une quarantaine de plus par thème (même chose pour Les clés du bonheur), ce qui me permettra de donner suite à d'autres commandes. Pour ce faire, rendez-vous sur le site : www.lesmessageres.com et faites vos choix à la boutique virtuelle.

Quant au chèque que je remettrai à la Fondation Jean-Piaget, je compte le faire vers la mi-décembre, histoire d'englober le profit de toutes mes prochaines ventes. Je vous reviendrai avec une photo de la remise de chèque et j'inviterai sûrement ma petite Rosalie à se joindre au directeur de l'école et à sa grand-maman...


 

 


 

 

Nos résistances

Je vous ai souvent parlé de la puissance de la bénédiction (voir ma page). Pierre Pradervant a eu la bonne idée de faire une version audio du merveilleux texte qu'il a écrit il y a plusieurs années. Quelle belle façon de débuter la journée! Si vous désirez visiter son site, c'est par ici...

 

 

Nos résistances

Image à imprimer

Nos résistances
Nos résistances
Nos résistances
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 12:10

 


Sachant qu’il n’est pas approprié de prendre la souffrance d’autrui sur nos épaules puisque, ce faisant, non seulement nous ne lui enlèverons pas le mal qu’il porte, mais même, nous pourrions le détourner de ses propres ressources intérieures, comment devons-nous réagir face à une ou des personnes qui souffrent ?

La meilleure attitude à adopter est simplement de demeurer centrés. Si donner notre pouvoir à l’autre n’est d’aucune utilité, alors donnons-lui l’exemple. En demeurant nous-mêmes en équilibre, en ne tombant pas dans les mécanismes de domination ou encore dans nos propres émotions, nous offrons un point d’ancrage à la personne qui souffre. Simplement en nous regardant, elle perçoit que les choses pourraient être autrement.

En nous impliquant émotionnellement avec l’autre, nous risquons de l’amener à ressasser ses pensées et sa douleur, tandis qu’en demeurant détachés, nous l’invitons à « décrocher » elle aussi. En demeurant disponible, mais la tête froide, nous aidons grandement nos proches à se sortir de leurs malaises.

Dans tous les cas, il s’agit d’imposer une distance émotionnelle, pas complète, mais du moins raisonnable. Ce n’est pas facile. En tant que mère, je peux vous le dire ! Cependant, j’ai fini par réaliser que souffrir avec mes enfants ne donnait rien de plus que de me vider de mon énergie, moi aussi.

Il y a une différence entre l’empathie et la sympathie. Vous pouvez compatir à la situation que vit un proche, mais lorsque vous en venez à partager ses émotions, vous ne lui êtes plus d’aucune aide.

Je l’ai appris à mes dépens, tant comme thérapeute que comme mère. Afin de vous aider à prendre du recul face à la souffrance de gens qui vous entourent, vous pouvez lire (et relire) le petit « mémo » qui suit. Il vous rappellera le potentiel de ceux que vous aimez, tout comme le vôtre dans les moments difficiles…

« J’ai foi en toi ! Peu importe les problèmes que tu traverses actuellement, tu sais que ce n’est qu’une étape de plus dans ton long cheminement de vie. Jusqu’à maintenant, tu as toujours réussi à relever avec brio tous les défis qui se sont présentés. La preuve : tu es encore debout sur tes pieds ! Tu as toujours su trouver les bonnes solutions, la bonne façon de t’en sortir et de remporter la victoire ! Je suis convaincu que, cette fois-ci encore, tu sauras puiser en toi les ressources qui te permettront de retrouver la sérénité et la paix du cœur.

Tu as tant à offrir ! Choisis de dévoiler au monde cette belle lumière qui t’habite : tes talents cachés, cette force inépuisable qui te caractérise, cette manière différente de voir les choses… pour enfin te révéler dans toute ta splendeur ! Tu es un être magnifique, majestueux et exceptionnel ! Aie foi en toi-même, tout comme moi je crois en ton potentiel. Mon amour et mes bénédictions t’accompagnent, peu importe le choix que tu feras… car je sais que tout est parfait ici et maintenant ! »

 

Auteure : Diane LeBlanc ©
Chronique trouvée sur lapressegalactique.org

 

Choisir de donner l'exemple
Choisir de donner l'exemple
Choisir de donner l'exemple




Avis important!

 

Récemment, une dame m'a écrit pour me dire qu'elle trouvait cela désolant que je ne livre pas mes cartes dans son pays. Quoi? Mais je livre partout... Après vérification, je me suis aperçue qu'il y avait un problème au niveau des zones de distribution de ma boutique. Ce qui m'amène à penser que sûrement d'autres personnes ont également eu ce message : Désolé, nous ne livrons pas dans cet endroit. Veuillez m'excuser de ce contretemps bien involontaire de ma part. Tout est maintenant réglé.

Si vous faites partie de ce groupe ou si vous désirez maintenant vous procurer des cartes et signets (Noël approche...), il est encore temps. Il me reste quelques cartes Joyeuses fêtes! et quelques séries de signets Les clés du bonheur! Profitez-en pendant que mon inventaire est complet... Cliquez ici pour accéder à la boutique virtuelle de mon site.

Je vous rappelle que TOUS les profits seront remis à la Fondation des enfants de l'école Jean-Piaget (école qui accueille des enfants avec déficiences motrices et/ou intellectuelles). Merci de votre appui.


 

Choisir de donner l'exemple

Ci-dessous, une vidéo « coup de coeur ». Récemment, je l'ai visionnée avec mes petits-enfants et j'ai pu engager une conversation vraiment intéressante avec eux. Grosso modo, l'auteure y présente les 4 accord toltèques mais dans un langage et un style parfaitement adaptés pour les enfants.

Juste en-dessous, le lien vers la page de mon site créée à ce sujet il y a de cela quelques années. Je vous invite à la revoir à nouveau.

 

Choisir de donner l'exemple
Choisir de donner l'exemple

Choisir de donner l'exemple
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 11:00

 

La seule fois où nous souffrons est quand nous croyons une pensée qui est en conflit avec ce qui est. Quand l'esprit est parfaitement clair, ce qui est, est ce que nous voulons.

Si vous voulez que la réalité diffère de ce qu'elle est, vous pourriez aussi bien apprendre à aboyer à un chat. Vous pouvez essayer et essayer encore, au bout du compte le chat vous regardera et vous dira « Miaou ». Vouloir que la réalité soit différente de ce qu'elle est, est sans espoir. Vous pouvez passer le reste de votre vie à tenter d'apprendre à aboyer à un chat.

Et pourtant, si vous y prenez garde, vous remarquerez que vous avez de telles pensées des dizaines de fois par jour.
« Les gens devraient être plus aimables. » « Les enfants doivent être bien élevés. » « Mes voisins devraient mieux entretenir leur pelouse. » « La queue à l'épicerie devrait diminuer plus vite. » « Mon mari (ou ma femme) doit être d'accord avec moi. » « Je dois être plus mince (ou plus jolie, ou avoir plus de succès). » Ces pensées sont des façons de vouloir que la réalité soit différente de ce qu'elle est. Si vous trouvez que cela semble déprimant, vous avez raison. Tout le stress que nous ressentons est causé par ce conflit avec ce qui est.

Après m'être réveillée à la réalité en 1986, les gens ont souvent parlé de moi comme la femme s'étant prise d'amitié avec le vent. Barstow est une ville désertique où le vent souffle le plus souvent, et tout le monde détestait cela, les gens déménageaient même de là, car ils ne pouvaient pas supporter le vent. La raison pour laquelle j'ai fait du vent mon ami — et de la réalité — est que j'ai découvert que je n'avais pas le choix. J'ai réalisé la folie que de s'y opposer. Quand je me dispute avec la réalité, je perds — mais seulement 100% du temps. Comment puis-je savoir que le vent devrait souffler ? Il est en train de souffler !


Je suis une amoureuse de ce qui est, non pas parce que je suis une personne spirituelle, mais parce que ça fait mal quand je me débats avec la réalité. Nous pouvons savoir que la réalité est bonne juste comme elle est, parce que lorsque nous nous disputons avec elle, nous expérimentons de la tension et de la frustration. Nous ne nous sentons pas naturels ou équilibrés. Quand nous cessons de nous opposer à la réalité, l'action devient simple, fluide, bienveillante et dénuée de toute peur.
 

Byron Katie, auteure internationale
Extrait du livre : Aimer ce qui est : Quatre questions qui peuvent changer votre vie

 

Quand vos pensées sont en conflit avec la réalité…

J'ai reçu cet article en étant abonnée au site ci-dessous. Si vous désirez recevoir des textes provenant des plus grands auteurs spirituels de notre temps (Eckart Tolle, Wayne Dyer, Deepak Chopra, etc.), inscrivez-vous à leur newsletter.

 

Quand vos pensées sont en conflit avec la réalité…




Mes cartes Les Messagères et les signets Les clés du bonheur

 

Noël approche... Si vous cherchez des cadeaux à petit prix mais grandement bienfaisants, il me reste encore une douzaine de cartes Joyeuses fêtes ! et une vingtaine de séries de signets Les clés du bonheur! Profitez-en pendant que mon inventaire est complet... Cliquez ici pour accéder à la boutique virtuelle de mon site.

Quand vos pensées sont en conflit avec la réalité…

Le secret du bonheur selon Richard Gere

 

Il existe un exercice puissant, assez simple, que j’ai commencé à utiliser il y a de nombreuses années.

Lorsque sur mon chemin, je rencontre soit une personne, un animal ou même un insecte, la première pensée qui me vient est :
« Je vous souhaite le bonheur »  « Je te souhaite du bonheur. » Cela change complètement ce qui se passe entre vous et cette personne. Je dis cela par expérience personnelle.

Quand vous rencontrez un ennemi, quand vous vous trouvez face à une situation difficile inattendue, cela est difficile, très difficile. Et à ce stade, vous voyez comment cette émotion négative apparaît... Avant qu’elle n’envahisse votre être entier, vous avez le temps de la changer… Vous verrez les choses telles qu’elles sont, soit quelqu’un dans l’ignorance, la colère… mais pas vous ! Laissez l’amour transformer votre vis-à-vis.


« JE TE SOUHAITE DU BONHEUR ! »

Quand vos pensées sont en conflit avec la réalité…
Quand vos pensées sont en conflit avec la réalité…
Quand vos pensées sont en conflit avec la réalité…
Quand vos pensées sont en conflit avec la réalité…
Quand vos pensées sont en conflit avec la réalité…
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 09:35

Accepter ce qui est, c’est faire preuve de lucidité, c’est se « réveiller », devenir conscient, et considérer la réalité telle qu’elle est. C’est se désencombrer de ses programmations mentales, de ses croyances erronées, de ses œillères.


Accepter ce qui est, c’est chercher à voir comment faire face, c’est chercher – et trouver – des moyens d’améliorer la situation et surtout d’en faire quelque chose de positif toutes les fois que c’est possible. C’est cesser de demander : « Pourquoi ? Pourquoi moi ? » pour tenter de trouver « Pour quoi ? » – Pour en faire quoi ? »

Accepter ce qui est, c’est parfois n’avoir pas d’autre choix que de faire le deuil de ce qui était, de ce qui aurait pu être, de ce qui aurait dû être, pour vivre aussi pleinement que possible la réalité de l’instant présent et tenter de lui donner du sens.

Accepter ce qui est, c’est choisir de renoncer à la révolte, à la culpabilité, à la rancune, à la haine et à l’indifférence. En d’autres termes, c’est vivre debout dans toute sa dignité d’être humain.

Accepter ce qui est, c'est le prélude indispensable à toute croissance personnelle, à toute recherche de solution, à toute paix intérieure.

Source : Rosette Poletti et Barbara Dobbs, Accepter ce qui est, 2005

 

La vie vous donnera toutes les expériences qui seront utiles pour l’évolution de votre conscience. Comment savoir que c’est l’expérience dont vous avez besoin ? Parce que c’est l’expérience que vous rencontrez en ce moment.

Eckart Tolle

Accepter ce qui est

Suggestions de livres


Ci-dessous, je vous présente 4 livres que j'ai lus avec beaucoup d'intérêt. Il en existe toutefois une panoplie d'autres sur le thème de l'acceptation.

À noter : afin d'être le plus « universelle » possible, je mets toujours un lien vers Amazon et non vers une librairie en particulier. Mes abonnés d'Europe doivent aller sur Amazon.fr, alors que mes abonnés du Canada doivent aller sur Amazon.ca.


Perso, je télécharge souvent des livres en version électronique. D'une part, je peux les avoir instantanément et d'autre part, ils sont souvent offerts à des prix dérisoires. Naturellement, c'est une option uniquement si vous avez une tablette ou une liseuse.

 

Accepter ce qui est

La porte de l'acceptation : Eckart Tolle


Un autre de mes auteurs préférés...

Accepter ce qui est

Un exercice puissant!


Récemment, je vous ai parlé d’un livre merveilleux que je lis : La magie de Rhonda Byrne. Grosso modo, c’est un parcours de 28 jours sur la gratitude. À la 7e journée, elle propose un exercice qui complète très bien le thème de ce bulletin.

Elle nous suggère de choisir une situation dans notre vie qui est très difficile à vivre et d’y trouver 10 bénéfices. Oui, je sais, c’est loin d'être évident de voir le côté positif de certains événements. Toutefois, en faisant un effort sincère, on peut y arriver. Faites seulement penser à toutes ces qualités personnelles qui émergent suite à une épreuve.

Si vous arrivez à penser à la situation avec une sincère gratitude, vous vous sentirez mieux à l’intérieur et c’est alors que vous verrez la magie opérer son miracle dans le monde extérieur.


À titre d’exemple, voici ce qu’elle écrit par rapport au fait d’être sans emploi. Chaque phrase doit commencer par :

1) Je suis reconnaissant envers ma famille qui m’encourage et me soutient.
2)
Je suis reconnaissant d’avoir pu me reposer, car j’en avais besoin.
3)
Je suis reconnaissant d’avoir pu réaliser à quel point mon travail était important pour moi.
Etc, etc.

Terminez le tout avec cette affirmation : Merci, merci, merci pour la résolution parfaite.

Accepter ce qui est

Prière pour s'apaiser

 

Ci-dessous, une courte prière qui a trouvé résonance en moi dès que je l'ai lue. Elle provient du premier livre de Micheline Ruch, L'alchimie du bonheur, auteure dont je parle plus haut. L'appellation Intelligence infinie peut, bien sûr, être remplacée par Dieu ou la puissance supérieure en laquelle vous croyez.

« L’Intelligence Infinie agit en moi et en chaque personne concernée par cette situation. Par Son action, la solution idéale s’accomplit. »

Cette courte prière positive est active pour n’importe quelle situation. Répétez-la trois fois le soir avant de vous endormir, puis accueillez le sommeil avec des pensées de joie du fait que la solution idéale s’accomplit. Durant la journée, à chaque fois que le mental ramène l’attention sur la difficulté avec des pensées négatives, rassurez-vous en vous répétant que l’Intelligence Infinie s’en occupe
.

Accepter ce qui est
Accepter ce qui est
Accepter ce qui est

Un mari, à peine rentré chez lui, questionne :

– Qu'est-ce qu'on mange?

Aujourd'hui, répond sa femme, tu as le choix : les restes du ragoût de pattes d'hier.

C'est tout?

Oui.

Mais où est le choix là-dedans?

C'est à prendre ou à laisser.

Accepter ce qui est
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 14:39

Chers abonnés et visiteurs,

 

Tout d'abord, un grand merci pour les commentaires et témoignages reçus suite à la publication de mes différents bulletins. C'est vraiment stimulant pour moi de vous lire. Je suis également ravie de voir que plusieurs ont apprécié l'idée du petit « caillou magique ». Pour ma part, l'ancrage est tellement fait que maintenant, chaque caillou que je vois me fait penser à remercier pour quelque chose.

Cette semaine, je vous présente un texte écrit par l'une de mes auteures préférées : Diane Gagnon. Je ne peux que vous recommander chaleureusement son livre (liens sous l'article).

Je vous souhaite une excellente semaine ! Aimons-nous assez pour choisir de vivre en paix!

Merci de partager ma route virtuelle,

Votre webmestre, Nicole

Guérir

Guérir


Après avoir beaucoup souffert, nous souhaitons tous trouver la bonne manière de guérir de nos blessures et d’amorcer au plus tôt notre processus de guérison.

Particulièrement si nous endurons la souffrance depuis longtemps, il nous semble que la guérison ne vient jamais assez vite! Nous voudrions que notre deuil soit court mais en même temps, nous ne voulons pas abandonner l’objet de notre deuil. Nous voulons pardonner à celui qui nous a trahi mais nous ressassons sans cesse la trahison dans notre tête en lui juxtaposant tous les scénarios imaginables. Nous voulons cesser d’avoir mal dans notre cœur mais ce chagrin immense qui nous envahit constamment nous semble parfois mieux que de ne plus rien ressentir du tout.

La guérison est un processus par lequel ce qui a été endommagé en nous se régénère pour permettre de créer une nouvelle région plus saine.

On ne guérit jamais complètement de nos blessures, on les cicatrise.

Ceci signifie que nous ne pouvons pas changer le passé ni enlever toute trace de nos blessures : nous devons apprendre à vivre avec la cicatrice que chacune a laissée. C’est cependant chacune de ces cicatrices qui nous a rendus plus forts, plus humains, qui a fait de nous ce que nous sommes devenus aujourd’hui. Et si nous trouvons que certaines cicatrices nous ont au contraire rendus plus amers ou ont refermé notre cœur, c’est le signe qu’elles ne sont pas encore guéries. Parce que toute blessure qui cicatrise bien devrait finir par nous rendre meilleurs. Si elle nous limite dans notre humanité, alors nous devons encore en prendre soin pour que le processus de cicatrisation se complète.

On ne peut pas effacer nos blessures, mais on peut construire sur les apprentissages qu’elles nous ont laissés. C’est ainsi que nous devenons plus solides et plus compatissants.

Dès qu’on commence à avoir envie de sortir de notre souffrance, le processus de guérison, de cicatrisation s’enclenche. Donnons-nous chaque jour un peu plus de temps pour vivre en dehors de notre zone de souffrance, ne serait-ce qu’à coups de 5 minutes à la fois. Chaque fois que nous laissons la Vie prendre un peu plus de place en nous, nous permettons à notre souffrance de cicatriser davantage.

Prendre soin de soi, ce n’est pas de l’égoïsme, c’est parfois une question de survie. Et d’amour de soi.


 

Auteure : Diane Gagnon, coach, formatrice, conférencière

Suivez-la sur : Facebook
Ou encore via le site : La solution est en vous

Procurez-vous son merveilleux livre : Apprendre à s'aimer, un jour à la fois (366 réflexions quotidiennes). Offert en version papier ou électronique.

Pour commander : Europe : Amazon.fr et Canada : Amazon.ca

Guérir

Et si on envoyait nos problèmes dans l'Univers?

 

Sur mon fil d'actualité FB, j'ai vu apparaître le petit logiciel ci-dessous et je suis littéralement tombée sous le charme. Parfois, nous avons besoin d'un geste symbolique pour nous aider à lâcher prise par rapport à un problème, une inquiétude, un stress, une blessure, une rancune, etc. Et c'est justement ce pour quoi cet outil a été conçu.

Voici comment procéder. Dès que vous aurez cliqué sur le lien ou sur l'image, vous arriverez sur une page où scintillent des étoiles. Dans la case appropriée, inscrivez l'objet de votre problème et, au son d'une jolie musique et de phrases inspirantes, voyez-le disparaître dans l'univers. Le tout ne prend qu'une minute. Cette application est conçue en anglais mais comme il n'y a que quelques lignes à lire, c'est relativement facile à comprendre. Écrivez votre problème en français et ne vous limitez pas à un seul mot. Les caractères seront tout simplement plus petits.

Pour ma part, j'aime bien y jumeler un aspect spirituel, en ce sens que je vois mon problème être soumis à Dieu ou à la Puissance supérieure en laquelle vous croyez. Par la suite, faites confiance et ne ruminez plus vos problèmes.

N.B.: Une abonnée m'a mentionné qu'en faisant clic droit sur cette page, on pouvait demander la traduction en français. Avec Google chrome, ça a bien fonctionné. Merci Sandrine!

 

Guérir

Mes diaBooks, vous vous souvenez?
 

En 2013, j'ai créé une série de diabooks. Un diaBook est à la fois un diaporama et un eBook, d'où le nom savoureux dont je les ai baptisés. Ils présentent un texte inspirant, joliment présenté (mais sans les animations bien connues d'un vrai .pps); le défilement se fait à votre rythme, au son d'une musique douce (vous devez activer vous-même le lecteur). Vous pouvez également télécharger le texte en version PDF.

Ci-dessous, je vous présente l'un d'eux. Il complète merveilleusement bien le texte présenté ci-haut.

Ma galerie de diabooks

 

Sur cette page de mon site, vous retrouverez toutes mes créations.

 

Guérir
Guérir
Guérir
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 17:10
 
 

logo-2013-2014

Voici un petit exercice de lâcher-prise tout simple et très parlant que vous pouvez reprendre à volonté chaque fois qu’une situation problématique se présente dans votre vie.

Imaginez que vous étendez un bras droit devant vous, le dos de la main fixant le ciel, tandis que vous tenez fermement dans votre paume un diamant précieux. Vous garderez, bien entendu, votre main solidement fermée, vos doigts s’agrippant au joyau pour ne pas le laisser s’échapper.

Alors si quelqu’un vous invite à lâcher prise, que ferez-vous ? Ouvrirez-vous la main au risque de laisser tomber le diamant ?

Que se passe-t-il dans votre tête si vous vous dites que vous devez laisser aller ce que vous avez de plus cher ? Croyez-vous que lâcher prise veuille dire laisser tomber, renoncer, capituler, jeter l’éponge, perdre la face ou abandonner la partie ? Si c’est le cas, pas étonnant que vous refusiez de vous y soumettre !

Or, le vrai lâcher-prise implique plutôt de voir les choses autrement, de vous ouvrir à de nouvelles avenues auxquelles vous n’avez pas encore songé par vous-même.

Dans le cas présent, il n’est pas nécessaire de garder la main tournée vers le sol pour l’entrouvrir : vous pouvez la retourner vers le haut, paume vers le ciel, et dénouer vos doigts afin de faire de la place aux nouvelles possibilités qui se présentent à vous.

Lâcher prise, c’est tout simplement lâcher le contrôle, faire confiance à la Vie et vous ouvrir pour recevoir les innombrables bienfaits qui pleuvent sur votre tête.

La prochaine fois que vous sentirez qu’il vous faut lâcher prise, refaites ce petit geste significatif : libérez-vous de votre souci en le remettant entre les mains de votre âme, de Dieu ou de toute autre personnes « là-haut » en qui vous avez confiance… Puis, tendez les mains droit devant vous, ouvertes et prêtes à accueillir de merveilleux joyaux sous forme de bénédictions providentielles ou de solutions parfaites !


Source : Dre Diane LeBlanc, Tout va mal ? Tant mieux ! Éditions Le Dauphin blanc, 2013, p. 173 

 

Compte-tenu que je suis en réflexion concernant la poursuite de mon blog, j'ai fait du ménage dans mes archives et j'ai pensé vous présenter en bloc tous les titres ci-dessous.

 

L'eau vive (exercice de visualisation)

Les sucres : les bons et les mauvais

Il était une fois deux femmes

Une force en toi (chanson)

Le même soleil (chanson)

Pour les enfants du monde entier (chanson) 

Les diaBooks « Petites douceurs » présentent...

63 perles de sagesse sur « Le bonheur ». À savourer et à méditer, une à la fois. 


Pour la version diaBook (illustrée et musicale), cliquez sur l'image ci-contre. Facile à partager sur les réseaux sociaux. Si vous préférez la version PDF, cliquez ici.

                         tn Le secret du bonheur KO Schmidt-1

Ebook gratuit : Quand le coeur a besoin de douceur...
(à partager avec toutes les personnes qui vivent des moments difficiles)
 
  Pour le téléchargement de la version PDF, cliquez ici
 
 

Des livres audio...

L'été dernier, j'ai découvert le plaisir d'écouter un livre plutôt que de le lire comme tel. Entendre la narration par quelqu'un ajoute un élément supplémentaire, un peu comme si quelqu'un s'adressait à vous particulièrement. De plus, on peut s'étendre, se fermer les yeux fermés et poursuivre sa réflexion. Si vous avez un Ipad, vous pouvez vous installer sur votre patio, jardiner, etc. Et tout le monde peut en profiter en même temps que vous.

Ceux que vous découvrirez en cliquant sur l'icône à droite (vidéos Youtube) font partie de mes coups de coeur. Ce sont de grands classiques qui vont sûrement vous inspirer vous aussi.

livre audio

u6i9gz3l.gif

La blague du blog

Une patiente, à son médecin :

— Docteur, cela fait cinq minutes que vous m'avez demandé de tirer la langue et vous ne la regardez même pas !

— C'était juste pour être tranquille pendant que je rédige votre ordonnance.

   
   
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 15:25
 
 

logo-2013-2014

Vous arrive-t-il de prier le ciel pour obtenir un miracle, d’implorer Dieu, les anges, l’Univers entier pour faire advenir LA solution parfaite à un problème particulier ? Qu’il s’agisse d’une maladie grave, d’un souci financier, d’un conflit avec une personne chère à vos yeux ou de toute autre difficulté existentielle, le réflexe bien humain n’est-il pas de se tourner vers une force plus grande que la sienne ?

Vous le savez maintenant, le négatif attire le négatif et le manque attire le manque. Bien souvent, lorsque vous en venez à demander qu’un miracle survienne, c’est parce que vous êtes vous-même désespéré. Vous sentez que vous avez tout essayé et que vous devenez de plus en plus démuni, impuissant, angoissé ou anéanti par la situation « extérieure » qui vous oppresse. Le sentiment de « vide intérieur » que vous ressentez alors finit par vous inciter à demander de l’aide : d’abord autour de vous, si possible, puis auprès d’« instances supérieures »…

Plus l’urgence est grande, plus le miracle demandé est important… et tarde à venir. Pourquoi ? Parce que toute votre attention est focalisée sur la souffrance ressentie et non sur l’occasion qui vous est offerte de faire émerger votre magie intérieure, de mettre votre âme à contribution et de vous abandonner à la puissance miraculeuse qui VOUS habite. Dans le langage des oiseaux, la magie ne pourrait-elle pas se dire aussi l’âme agit ?

Et si la solution se trouvait à l’intérieur de vous plutôt qu’à l’extérieur ? Que le vrai miracle ne consistait pas nécessairement à résoudre votre problème « imminent » (des difficultés, vous en affronterez tous les jours !) mais bien à retrouver l’attitude positive qui attirera à vous les meilleures solutions (réponses, ressources, soins, etc.) en tout temps ?

Laisser la magie s’installer, laisser agir son âme, c’est faire confiance que tout arrive pour le mieux et qu’il ne sert donc à rien de s’inquiéter pour quoi que ce soit dans l’immédiat. De la même façon que lorsque la tempête fait rage sur l’océan, les profondeurs de la mer demeurent imperturbables – les poissons vaquent à leurs occupations comme si de rien n’était – vous avez la possibilité de plonger en vous-même pour retrouver la paix et la sérénité auxquelles vous aspirez : il vous suffit de « lâcher prise ».

Lâcher prise, c’est prendre le temps de considérer tous les miracles déjà présents dans votre vie, apprécier toutes les personnes merveilleuses qui vous entourent et éprouver de la gratitude pour tous les petits bonheurs qui donnent un sens à votre existence. La joie attire la joie. Plus vous vous appliquez à voir la magie à l’œuvre dans votre quotidien, plus vous attirerez, tel un aimant, des moments magiques : des solutions apparaissent comme par « enchantement », des personnes croisent votre route pour votre plus grand bonheur, des possibilités auxquelles vous n’auriez jamais osé rêver arrivent…

Source :
Dre Diane LeBlanc, Tout va mal ? Tant mieux ! Le Dauphin blanc, 2013, pp 171-174

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Série Les anges : Diaporama 4 de 4 : Trouvez le bienfait ou le cadeau

Chacun présente un message inspirant et réconfortant tiré du livre de Doreen Virtue : Oracles des anges. Musique de Michel Pépé.
                          tn Trouvez le bienfait
     
     
     
     
  null

 

null 

Logo1.png

Si le Reiki vous intéresse…

Le 12 décembre dernier, je vous ai parlé de mon intérêt pour le Reiki (soin énergétique). Eh bien, je viens tout juste de terminer ma formation, niveau I à l’Institut RenaiSens. Il s’agit d’un cours par correspondance que j’ai pu suivre à mon rythme, dans le confort de mon foyer. Je ne peux comparer cet institut avec tous les autres qui offrent une formation semblable, par contre, ce que je suis en mesure de vous affirmer, c’est que l’enseignement qui y est offert est réellement très professionnel. Le support pédagogique est des plus complets (27 modules PDF, vidéos, fichiers mp3), l’encadrement et le suivi sont excellents, sans parler des valeurs morales et positives qui y sont véhiculées.

Si vous aussi désirez vous sensibiliser aux bienfaits du Reiki et ce, sans qu’il vous en coûte un sou, voici quelques services offerts par cet institut.

Recevoir un soin gratuit : cliquez ici

Abonnement gratuit au Magazine Reiki Expert : cliquez ici

Vidéo sur le Reiki (1 h 20) : cliquez ici

Programme Découverte Reiki gratuit : cliquez ici

Concours - À qui la chance???

** Malheureusement, le concours est terminé – J'ai déjà comblé toutes les places. Merci de votre participation.

 

À compter du 3 mars prochain, la co-fondatrice de l'Institut, Catherine Bouchet, démarrera un programme de 21 soins Reiki à distance (l’énergie ne connaît pas de frontière). Elle m'a gentiment proposé d'offrir à 10 de mes abonnés la possibilité de recevoir ces soins et ce, tout à fait gratuitement (valeur de 21 euros). Pour connaître tous les détails de ce programme et lire les témoignages d’anciens participants : cliquez ici.

Ebook gratuit : Quand le coeur a besoin de douceur...
 
Pour le téléchargement de la version PDF, cliquez ici
 
 

0050     

Cliquez sur l'icône ci-dessous
pour découvrir une panoplie de beaux proverbes. Ils sont tous joliment illustrés
et classés en catégories.

 

logo

z88q5pwc.gif

La blague du blog

Pierre : – Dis moi, si je couche avec ta femme, on est amis ?
Paul : – Non !
Pierre : – On est copains ?
Paul : – Non !
Pierre : – On est ennemis ?
Paul : – Non !
Pierre : – On est quoi alors ?
Paul : – On est « quittes » !

   
   
   
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 17:00
 
  * Encore une fois, désolée pour les avis de publication qui sont envoyés en double. Je sais que ça vous irrite et moi, encore plus que vous... Ce problème, qui dure depuis janvier dernier, est hors de mon contrôle. Si jamais vous avez des contacts personnels chez Over-blog, vous seriez aimable de me transmettre leurs coordonnées. Quand j'écris sur le forum (ça fait 4 fois), personne ne semble avoir d'intérêt à régler ma situation.
 
 

 
 

logo-2013-2014

Le pouvoir réside toujours dans l’instant présent. Vous n’êtes jamais coincé. C’est ici que les changements s’effectuent : ici et maintenant, dans notre propre esprit ! Peu importe depuis combien de temps nous entretenons des pensées négatives, une mauvaise santé, des relations décevantes, une situation financière précaire ou un manque d’amour pour nous-mêmes : nous pouvons amorcer un changement aujourd’hui !

Il n’est plus nécessaire que vos problèmes demeurent votre réalité. Ils peuvent disparaître comme ils sont apparus. Vous en avez le pouvoir. Souvenez-vous : vous êtes le seul maître de vos pensées et de votre esprit ! Vous possédez le pouvoir et l’autorité dans votre monde !

Vos pensées et croyances passées ont créé cet instant, et tous ceux qui l’ont précédé. Ce que vous choisissez maintenant de croire, de penser et de dire créera l’instant suivant, le jour suivant, le mois suivant, et tout votre avenir.

C’est maintenant que se déclenche le nouveau processus. Chaque instant est un nouveau commencement, c’est ici et maintenant que se produit le nouveau commencement! Cet instant est celui du pouvoir!

Arrêtez-vous un moment et prenez conscience de vos pensées. À quoi pensez-vous en cet instant ? S’il est vrai que vos pensées façonnent votre vie, désireriez-vous que cette pensée devienne réalité pour vous ? S’il s’agit d’un sentiment de crainte, d’un souci, d’un désir de vengeance, comment croyez-vous que cette pensée se répercutera en vous ?

Il serait stupide de choisir des pensées qui engendreront de la douleur ou des problèmes. C’est comme choisir de la nourriture que nous ne supportons pas. Après un ou deux essais malheureux, nous nous en abstenons. Il en va de même avec les pensées. Cessons d’utiliser les pensées qui causent problèmes et douleur.

Source : Louise L. Hay, Transformez votre vie, p. 55

 
 

À noter : Aux personnes qui reprennent mes textes dans leurs blogs ou autres, je vous demanderais svp d'indiquer deux sources : 1) auteur du texte, tel que je l'indique et 2) le nom de mon site et le lien puisque c'est sur mon site que vous avez trouvé ce texte. Merci de respecter mon travail !

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Au cours d'une journée, nous vivons plusieurs types d'émotions. Si à un moment donné, vous vous sentez triste, inquiet ou opprimé, arrêtez-vous un instant et réfléchissez à ce que vous étiez en train de
penser. Vous trouverez là l'explication à vos différents états d'âme.

Cliquez sur l'image pour visionner le diaporama.
   

tn_Notre_discours_interieur.jpg

     
     

 

youtube-copie-1

 

nature-mini-fleurs-14.gif besoin-de-petites-copie-1 nature-mini-fleurs-14.gif

 

Tome 1 Tome 2 Carte Sincères condoléances c1 96 Signets Les clés du bonheur (5)

Et vous, quelle est votre peur la plus profonde?
 
 
 

98da65e3

La blague du blog

Un homme d'affaires rentre à la banque pour solliciter un emprunt. « Bonjour, dit-il au directeur. Il fait beau aujourd'hui, hein ?  »

Tout au long de son entretien, l'homme d'affaires ne cesse de répéter : « Comme il fait beau ! » en regardant à la fenêtre. Irrité, le directeur lui demande enfin : « Pourquoi parlez-vous toujours de la température ? »

« Parce que lors de mon dernier emprunt, vous m'aviez dit : « Avant que je te prête d'autre argent, il va falloir qu'il fasse beau en maudit ! »

   
   
   
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 17:00
 
 

logo-2013-2014

L’inquiétude est quelque chose que nous connaissons tous et qui apporte un sentiment bien pesant, voire extrêmement oppressant. Mais à quoi sert-elle cette inquiétude? À RIEN!

Non seulement l’inquiétude ne nous protégera pas d’éventuelles difficultés (il arrivera de toute façon ce qui doit arriver, et ce n’est pas le fait d’être inquiet ou pas qui changera quoi que ce soit) mais en plus, quand nous sommes dans l’inquiétude, nous sommes tellement absorbés par elle que nous ne pouvons être disponibles à l’instant présent, ce qui nous empêche de profiter des bonnes choses (petites ou grandes) qui surviennent entretemps sur notre route.

L’inquiétude arrive lorsque nos pensées nous emmènent vers des projections négatives sur l’avenir. On craint de voir arriver un événement fâcheux ou douloureux, mais concrètement, il ne s’agit que d’une illusion, d’une possibilité oui, mais absolument pas d’une certitude sur l’avenir. Ce n’est qu’un scénario possible parmi tellement d’autres envisageables et plus positifs.

Si quelque chose de négatif devait arriver, il sera toujours temps de s’en préoccuper. Il ne sert donc à rien de se tracasser pour quelque chose qui n’existe pas ici et maintenant et qui n’existera sans doute jamais. L’inquiétude n’est pas une fatalité
; c’est à chacun d’agir pour recadrer ses pensées sur ce qui existe vraiment et dire «stop» lorsque son esprit s’apprête à l’emmener vers un futur imaginaire fort sombre.

Tout est question de discipline intérieure. Plus on s’entraîne à barrer la route à ces pensées d’inquiétude qui ne font que nous pourrir la vie
; plus vite, on y parvient. Cependant, rien ne se fera contre notre volonté... Chacun demeure libre de choisir sa route: soit de rester dans l’inquiétude ou de tenter une autre approche pour en sortir.

— Laure Zanella / Blog Lavie, etc.

 

«Lorsque vous imaginez des scénarios négatifs,
faites aussi l’effort d’imaginer les autres possibilités,
incluant les scénarios positifs.
»

 
 
Retrouvez ce texte dans mon eBook gratuit : « Quand le cœur a besoin de douceur... »
Tous les détails ci-dessous...

Les diaBooks « Petites douceurs » présentent...

Tout le monde aime les contes, c'est bien connu! Subtilement, ils savent nous interpeller et nous amener à poser un nouveau regard sur les différentes réalités de nos vies. Celui que je vous présente aujourd'hui a été écrit par André Harvey, auteur et conférencier bien connu.

Tout comme moi, peut-être vous reconnaîtrez-vous dans ce vieux Victor... Cliquez sur l'image.

À noter : Si vous désirez visionner ce diaBook au son de la musique, actionnez le petit lecteur MP3. Vous pouvez également le partager sur les réseaux sociaux, l'envoyer par courriel et l'imprimer (format PDF) - Voir les icônes situés dans la partie supérieure.
   

Extrait du livre Contes d'éveil,
disponible uniquement en version numérique sur son site.

 

tn La-voie-du-bonheur-du-vieux-Victor-1

 

nature-mini-fleurs-14.gif besoin-de-petites-copie-1 nature-mini-fleurs-14.gif

 

Tome 1 Tome 2 Carte Sincères condoléances c1 96 Signets Les clés du bonheur (5)

 

Ebook gratuit : Quand le coeur a besoin de douceur...
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
 

 

 

Connaissez-vous la méthode Coué?
 
Émile Coué est un pharmacien français né en 1857 à Troyes. Il fut à l’origine de la pensée positive. La méthode qu’il a conçue s’appuie sur une base simple : celle de l’autosuggestion, qui est une manière d’imprégner son subconscient par la répétition d’affirmations. Les guérisons qu’on lui attribue sont nombreuses et spectaculaires, comme en font foi de très nombreux témoignages.

Ci-dessous, une petite vidéo bien amusante qui vous permettra de débuter votre journée sur le bon pied. Suggestion : faites-la écouter à vos enfants afin de les sensibiliser dès leur jeune âge à la puissance des pensées.
 
 
Pour en connaître plus sur cette merveilleuse méthode, téléchargez cet eBook gratuit
 
 
 
   
 
 
Voici un court montage-maison de la vidéo ci-dessus.
À faire jouer en boucle lorsque vous avez la pensée triste...
 

98da65e3

La blague du blog

Une maman moustique prévient ses petits :
– Ne vous approchez jamais des humains, ils essaieront de vous tuer.
– C'est faux, maman. Hier, il y en a un qui a passé la soirée à m'applaudir !

 

 

   
   
   

Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

 

Série
Les Messagères
  eBooks gratuits
     

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif