Accueil    Première visite?   Commander livres    M'écrire    Livre d'or    Ajoutez à vos favoris

 

Téléchargement    Pensées à imprimer    Sites partenaires    Sites préférés    Bannières

 

Merci de recommander mon site à vos proches et de les inviter à joindre ma liste d'abonnés.



Musique douce? Cliquez ici

Blog en pause - durée indéterminée

 

À tous mes abonnés et visiteurs,

Veuillez noter que mon blog est présentement en pause et ce, pour une durée indéterminée. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite à vous abonner (inscription en haut, à droite). Vous serez ainsi avisé dès la publication d’un nouveau bulletin. Pour avoir un aperçu global de tout ce que j’ai déposé sur mon site depuis 2008, cliquez sur ce lien : http://www.lapetitedouceur.org/article-bilan-de-mon-site-123746224.html.

Merci de votre présence sur ma route virtuelle!

Votre webmestre, Nicole

 
   
     
 
ligne a puce002
     
     
     
     
 
 

Le livre du bonheur (Marcelle Auclair) / 10

    

Le livre du Bonheur rassemble en fait deux écrits de Marcelle Auclair, publiés en 1938 et et en 1951 : Le Bonheur est en vous et La pratique du Bonheur.

Cette dame était une grande visionnaire. Déjà à l'époque, elle affirmait que la pensée et la parole créent de puissantes vibrations qui façonnent nos vies.

Je vous livre ici quelques courts extraits de ce merveilleux livre.




 

 

 

 

 

10) Lorsque vous vous trouvez dans une pièce obscure, insultez-vous la nuit? Non, vous apportez une lampe. Partout où il y a du noir dans votre vie, faites la lumière en vous. (p. 73)

9) Chaque fois que le souvenir d'un grief plus ou moins grave vous traversera, prononcez immédiatement : « Je pardonne à tous ceux qui m'ont offensé. » (p. 38)

 

8) Sur le plan de la vie quotidienne, considérez chaque épreuve, même la plus petite, même l'agacement d'un verre cassé, même l'humiliation d'une offense reçue silencieusement, avec une immédiate pensée de pardon, comme un enseignement. C'est ainsi que vous deviendrez fort, et que vous serez armé d'armes de lumière, pour la conquête du bonheur. (p. 79)

 

7) Il n'y a pas de situations désespérées. Calmement, obstinément, maintenez intangible votre certitude de succès sur le plan de l'esprit. Vous ne devez jamais vous tenir pour vaincu. (p. 68)

 

6) Chaque fois que vous serez sur le point de dire machinalement : « J'ai peur de ceci... J'ai peur de cela... », mordez-vous la langue, et hâtez-vous d'affirmer de tout votre coeur, de toute votre âme, de tout votre esprit : « Je n'ai rien à craindre, l'Esprit en moi veille, j'ai tout à espérer. ». (p. 18)

 

5) Faites comme ce marin qui avait pour mascotte un petit oiseau en plâtre fort vilain. Il l'appelait son oiseau de souci. « Lorsque je suis anxieux, je lui caresse la tête et je lui donne mon ennui. Il s'inquiète à ma place, et je suis délivré. » Ruse naïve, opérante, mais j'espère pour vous que vous pourrez aller plus loin, plus haut, et confier votre peine à l'Esprit qui est en vous. Affirmez : « Tout est bien. ». (p. 31)

 

4) Soyez, à partir de maintenant, votre ami numéro 1. Lorsque vous vous apprêtez à médire, lorsqu'un sentiment de colère vous traverse, songez : « Aimerais-je que les effets de cette pensée me reviennent et se manifestent dans ma vie? » Jugulez-la instantanément, et remplacez-la par son opposé lumineux. (p. 38)

 

3) Faites une cure d'enthousiasme; quand bien même l'occasion en serait magnifiquement banale : une fleur, un enfant, etc. Ne laissez passer aucune circonstance heureuse sans en profiter pour hausser vos vibrations, dilater votre cœur, et les occasions de louange se multiplieront autour de vous. (p. 113)

 

2) Remarquez, chaque fois que vous vous sentez découragé, que cela se traduit par un ralentissement de votre vitalité, tandis que l'espoir semble vous soulever et décupler vos forces. Aujourd'hui, tendez vers l'espoir, et vous sentirez le taux de vos vibrations remonter. À ce moment-là, rien de fâcheux ne peut vous atteindre : vous attirez le bonheur comme l'aimant attire le fer. (p. 15)

 

1) Devant une difficulté, recueillez-vous. Dans le danger, ne serait-ce que quelques secondes, recueillez-vous, c'est à-dire faites appel à l'esprit qui est en vous. Dans la peine, recueillez-vous. Se recueillir n'est pas réfléchir : c'est prêter l'oreille à votre voix intérieure, la petite voix cachée. Les solutions, les réponses, les réconforts, vous seront donnés. La lumière viendra si, faisant taire votre intelligence humaine, vous vous tournez vers Celui qui est la lumière du monde : Il est en vous. (p. 108)

 

Accueil    Première visite?   Commander livres    M'écrire    Livre d'or    Ajoutez à vos favoris
 
GA:

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

Livres/carte sympathie   eBooks gratuits
     

tomes1et2

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Rechercher dans ce blog

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif  

Méli-mélo

     
          Astuce

Derniers commentaires

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés