Overblog
Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

« Ce n'est pas ce que vous êtes qui vous retient,
c'est ce que vous croyez ne pas être. »


« L'opinion que les autres ont de vous
n'a pas à devenir votre réalité. »

« Plus vous vous aimerez,
moins vous aurez peur de quoi que ce soit. »

« Il est difficile de rêver grand
lorsqu'on se sent petit. »


La confiance en soi
La peur de rougir
Coffre d'outils

Un livre Coup de coeur

Si vous vous retrouvez dans une situation qui ne semble vous mener nulle part. Si vous êtes incapable de faire face à la vie avec enthousiasme et assurance, ce livre vous est destiné.

Peu importe qui vous êtes, ce que vous faites ou ce qu’est votre situation actuelle, vous pouvez acquérir une confiance totale en vous-même. Robert Anthony vous en dévoile ici les secrets. 

null

EBook à télécharger :
Comment avoir confiance en vous - 17 lois infaillibles - 43 pages

Comment savoir ce que l'avenir nous réserve? C'est simple : Nous avançons toujours dans la direction de notre conviction. C'est ce que nous nous croyons capable de faire que nous accomplissons.

Nous ne devrions jamais permettre à notre confiance en nous-même de vaciller un seul instant, quelque sombre que le chemin puisse paraître. Rien ne détruira plus rapidement la confiance que les autres ont en nous que notre manque de confiance en nous-même.

   
 

Voici d'autres documents PDF à télécharger :

L'estime de soi (6 pages)
Vous estimez-vous à votre juste valeur? (34 pages)  
Comment vaincre la timidité? (
21 pages)  

Coach certifiée en PNL, Nathalie Hamelin vous transmet des outils basés sur la PNL pour retrouver sa confiance en soi.

 

Site internet

      
     

 

10 clés fondamentales pour avoir confiance en soi

Clé no 1 : Les autres n'ont pas toujours raison

L'estime de soi procède de la façon dont vous évaluez votre valeur personnelle en fonction du regard que vous portent les autres : relations, collègues de travail, famille, voisins, et plus largement toute personne que vous croisez dans votre vie.

Arrêtez de croire que les autres ont systématiquement raison lorsqu'ils vous évaluent, vous jugent ou vous donnent un conseil. Ne subissez plus cette obsession issue de la culture occidentale qui tend à établir des normes auxquelles nous serions sempiternellement obligés d'adhérer.

C
es normes ne sont pas forcément fondées et elles n'ont de valeur que dans un contexte donné qui ne vous correspond sans doute pas. Ces contraintes ne constituent donc pas obligatoirement la référence à laquelle vous devez vous plier.







Clé no 2 : Évitez les jugements de valeur

La plupart des gens passe leur temps à s'adresser des reproches à eux-même avant d'adresser des reproches aux autres : « Je devrais faire cela, je ne devrais pas faire ça, j'aurais dû dire ça, je n'aurais pas dû le dire », etc.

Si cela vous arrive, vous passez beaucoup de temps et d’énergie à vous « faire des films » sur des choses passées ou à imaginer « ce qui pourrait être ». Mais comme dit le proverbe : « avec des si... »

Tous ces reproches sont des jugements de valeur qui ne font que dénigrer l'estime de soi mais en y accordant de l'importance, vous créez une réalité, vous concernant, dont pourtant vous ne voulez pas.

La bonne nouvelle, c'est qu'il vous suffit de changer votre point de vue sur le problème pour que le problème change lui aussi ! À votre avantage bien entendu.

Essayez de mieux vous accepter, vous comme les autres. Au lieu d'exprimer ces jugements de valeur, utilisez plutôt des mots comme « vouloir », « choisir », « préférer », « agir ». Un simple changement de vocabulaire qui va vous permettre de tirer vers le haut votre propre estime de vous.







Clé no 3 : Établissez vos priorités

Vous devez évaluer et déterminer les changements que vous souhaitez voir intervenir dans votre vie.

Commencez par faire le point sur ce que vous vivez aujourd’hui : prenez une feuille de papier et tirez un trait au milieu pour obtenir deux colonnes, les pour et les contre.

Voyez en fonction du résultat obtenu où se situent vos objectifs : Relations avec les autres, emploi, comportements dans la vie, c'est à vous de voir ce qui nécessite le plus d'attention.







Clé no 4 : Personne n'est meilleur que vous

Gardez la tête haute, personne ne peut prétendre vous rabaisser en prétendant avoir une valeur supérieure à la vôtre.

La « compétition » a quelque chose de bon dans le sens ou elle nous permet de nous dépasser pour FAIRE quelque chose de mieux. Mais lorsqu'elle se transforme en exercice de « comparaison » de l'ÊTRE, nous faisons fausse route.

Ce que vous FAITES est remplaçable (au moins en partie), mais ce que vous ÊTES est irremplaçable ! Vous êtes unique et donc incomparable.

Prenez une feuille de papier et notez soigneusement ce qui fait qu'il n'existe pas deux personnes comme vous.







Clé no 5 : Acceptez-vous !

C'est en s'acceptant que l'on se donne les chances de pouvoir s'améliorer. « Il est difficile de devenir ce que l'on est », écrivait Nietzsche et c'est tout l'enjeu de celui ou celle qui entend renforcer son estime personnelle.

Comment pourriez-vous aimer autre chose que ce que vous êtes déjà mais qui est masqué, caché, dissimulé sous une épaisse couche de « ce qu'il faut faire », « ce qu'il faut dire », « ce qui convient » en société mais qui ne vous ressemble pas.

Une bonne partie de notre éducation à consister à faire de nous des êtres formés à répondre ce qui est attendu, des moutons en quelque sorte. Il nous faut donc retrouver l'authenticité perdue en chemin pour répondre non pas à ce qu'il convient de faire pour être bien vu, mais à ce qu'il convient d'être pour bien se voir soi-même.

Derrière les apparences, les masques, que nous avons appris à porter se cache quelque chose, quelqu'un de plus essentiel. Alors, bas les masques !

Il importe de démarrer sur des bases concrètes et réelles pour que ce que vous entreprenez aujourd'hui soit efficacement relié à ce que vous ferez demain.







Clé no 6 : Combattez le rejet

Tenue vestimentaire, apparence physique, couleur de peau, façon de s'exprimer, manières : mieux vaut ne pas considérer autrui en fonction de ce qu'il est mais en fonction de ce qu'il pourrait être s'il était aussi épanoui que possible.

Soyez vous-même sans vous soucier du regard des autres, c'est là que commence la construction de l'estime de soi. En procédant ainsi, vous êtes sur la bonne voie pour développer votre estime personnelle.







Clé no 7 : Ne confondez pas « faible estime de soi » avec « pas d'estime de soi »

Grosso modo, il existe trois options :

1. Quand une personne estime qu'elle n'a aucune valeur personnelle, son comportement peut devenir celui d'une personne craintive, voire anxieuse, vis-à-vis de son avenir personnel. Comment pourrait-elle s'imaginer un avenir lui souriant alors qu'elle estime ne pas le mériter ?

2. La personne adopte un comportement négligent vis-à-vis d'elle même et des autres car son univers extérieur devient le reflet de sa souffrance intérieure. Comment pourrait-elle valoriser son environnement alors qu'elle se dévalorise elle-même ?

3. La personne croyant qu'elle n'a aucune estime personnelle risque de tomber dans l'excès inverse et de devenir franchement arrogante. Elle tente alors de se protéger et de compenser son absence d'estime par un ego complètement démesuré.

« Pas d'estime de soi », ça n'existe pas. En fait, vous avez toujours un point de vue sur votre valeur personnelle, même faible. Votre chance consiste alors à avoir devant vous un bel espace de progression.







Clé no 8 : N'oubliez pas le monde qui vous entoure

Ne passez pas votre temps à vous complaire dans votre misère, il y a toujours pire ailleurs et souvent pas très loin.

Quand on déprime, que l'on se plaint sans cesse, que l'on s'en veut pour tout et rien, on ignore progressivement le monde dans lequel on vit, au point de ne plus savoir où l'on se situe exactement.

Ouvrez vos yeux sur le monde, soyez impliqué dans la communauté dans laquelle vous vivez, vous n'êtes pas un animal solitaire.







Clé no 9 : Écoutez vos émotions

Si vous avez pris l'habitude de réprimer vos sentiments, vous risquez dorénavant de ne même plus pouvoir les exprimer.

C'est pourquoi il est sain et important de savoir rester proche de vos émotions. Votre estime personnelle ne se suffit pas à elle-même, il est vital de ne pas avoir à souffrir de frustration parce que vous auriez trop brutalement fait taire certains de vos sentiments.

Apprenez à reconnaître vos émotions et les sentiments qu'ils suscitent en vous. Écoutez ce que vos émotions ont de particulier à vous dire : elles vous parlent le langage du cœur.

Vivre en ignorant son cœur revient à faire taire ce qui ne demande qu'à jaillir, à être partagé, à être dit, offert. Le cœur, c'est le siège de la vie. Il est peut-être temps de vous décider à vivre.







Clé no 10 : Exprimez-vous !

Regardez-vous dans un miroir et imaginez que vous faites face à une personne que vous venez juste de rencontrer.
Tâchez de n'émettre aucun jugement de valeur ou autre critique, observez bien votre visage. Modifiez vos expressions afin de vous montrer tour à tour sexy, sûr de vous et autoritaire sur le monde qui vous entoure.

C'est en parvenant à bien vous dédoubler de l'image que vous regardez — 
en n'oubliant jamais qu'il doit s'agir d'un autre — que vous prendrez conscience de l'importance de l'image que vous renvoyez à autrui.
 




Partager cette page

Publié par

Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

 

Série
Les Messagères
  eBooks gratuits
     

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif