Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 17:02



Voici trois excellents sites santé à consulter :

Passeport santé
 : Un site complet où vous trouverez  des renseignements  et des solutions  pratiques et fiables sur la  prévention de la maladie, ainsi que sur les médecines alternatives.
 
Table des calories : Vous désirez connaître la valeur nutritive de vos aliments?  Calculer vos besoins énergétiques et vos dépenses caloriques? Poser des questions à un forum? Ce site est pour vous!

Atlas du corps humain :
270 vidéos pour mieux comprendre le corps humain, les maladies, les examens et les traitements.

 









Le secret des bons sucres

Comment s'y retrouver?

 
 

Les sucres, aussi appelés glucides, sont transformés en glucose par l'organisme pour ensuite être absorbés au niveau de l’intestin grêle. Ils sont essentiels au bon fonctionnement de tous nos organes et sont évidemment la principale source d’énergie que notre corps utilise tout en étant la seule forme d’énergie utilisable par le cerveau. En outre, ils permettent une meilleure utilisation des lipides (les gras), aident au bon fonctionnement du foie, favorisent l’absorption des protéines et facilitent l’élimination par leur action favorable sur la flore intestinale (en présence de fibres alimentaires). Alors, pourquoi ont-ils si mauvaise presse?

Lorsque la consommation de glucides est disproportionnée par rapport à nos besoins, l’excès est transformé en graisse et mis en réserve dans les tissus adipeux de l’organisme. Sur une période plus ou moins longue, un surplus pondéral sera certainement une des premières conséquences à apparaître mais, s’il n’y a aucun changement effectué au niveau de l’alimentation et de l'hygiène de vie, toutes sortes de problèmes de santé plus ou moins graves feront leur apparition. Entre autres, l’obésité et toutes ses répercussions : l’hypertension, les maladies cardio-vasculaires, les problèmes articulaires dus à une trop grande demande sur celles-ci, le diabète de type II, l’hypoglycémie, etc.

Si vous savez que votre consommation de sucre raffiné est élevée ou si vous avez une surcharge de poids, soyez vigilant, lisez bien les étiquettes des produits que vous achetez, privilégiez une alimentation riche en légumes, fruits et céréales entières. Une énergie stable et constante, un système immunitaire fort, des idées plus claires, moins de fatigue, ne sont que quelques avantages dont vous bénéficierez à court, moyen et long terme. Par ailleurs, en plus de combler tous vos besoins quotidiens en glucides, vous maintiendrez un poids-santé.


Les glucides se classent en 3 catégories :

1) Les sucres simples

Les monosaccharides : le glucose, le fructose et le galactose font partie de ce groupe. On les retrouve dans les fruits, les légumes et le miel. À part le miel, ils contiennent des fibres alimentaires, des minéraux et des vitamines, ce qui en font des aliments bénéfiques pour notre organisme. (En ce qui concerne le miel, il est conseillé d'en consommer en quantité restreinte uniquement).

Il est également à noter que le fructose extrait et vendu pour suppléer au sucre blanc, sans l'action synergique des fibres alimentaires, n'aura pas les mêmes avantages sur notre organisme qu'un fruit ou un légume entier.

2) Les sucres doubles

Les disaccharides : le sucrose ou saccharose, le lactose et le maltose proviennent de la canne et de la betterave à sucre, des sirops, de la mélasse, du lait et du malt (sirop ou poudre). On les appelle les sucres raffinés et comme ils contiennent peu ou pas d’éléments nutritifs comme les fibres, les vitamines et les minéraux, (sauf pour le lactose), ils sont considérés comme des calories vides et, par conséquent, ils sont à éviter. C’est ce type de sucre qui se retrouve, malheureusement, en très grande quantité dans une foule de préparations commerciales* quand ce n’est pas directement sur la table dans un sucrier !

3) Les sucres complexes

Les polysaccharides : l'amidon que l'on retrouve dans les céréales entières, les légumes racines, les légumineuses et la dextrine que l'on retrouve dans les farines et les grains grillés, s'assimilent lentement et interfèrent ainsi beaucoup moins sur la glycémie. Comme ils sont de très bonnes sources d’énergie, ce sont des aliments à privilégier. De plus la présence de fibres alimentaires apporte des propriétés très bénéfiques à notre santé.

* N.B. : Le sucre étant l’additif le plus utilisé dans les aliments transformés par l’industrie, il se retrouve à peu près partout et souvent sous toutes sortes d’appellations : entre autres, les mots se terminant en « ose » comme dextrose, sucrose, etc. ou en « ol » comme sorbitol, mannitol, etc., sont des moyens utilisés pour cacher au consommateur non averti, que ces produits contiennent du sucre.


Pour vous aider à vous y retrouver, voici quelques informations supplémentaires.


Sucre brut

Sucre provenant de la betterave ou de la canne à sucre. Il a subi moins de raffinage que le sucre blanc, ce qui en fait la seule différence. Il contient, tout comme le sucre blanc, de 96 à 99% de sucrose (calories vides).

Sucre turbinado

Ce sucre a subi toutes les étapes de raffinage du sucre blanc sauf la dernière filtration. Il contient autour de 95% de sucrose (calories vides).

Cassonade

Sucre blanc auquel on a ajouté de la mélasse et parfois une saveur et une couleur artificielles pour lui donner l’allure d’un sucre moins raffiné. Il contient de 91% à 96% de sucrose (Calories vides).

Sucre blanc

Cristaux de sucre obtenus par raffinage et à la suite d’un long processus de lavage, à l’aide de chaux ou d’acide phosphorique puis filtrés à travers du charbon pour être blanchis et débarrassés des impuretés. Il contient 99.9% de sucrose (calories vides).

Sucre en poudre

Sucre blanc pulvérisé auquel on ajoute de la fécule de maïs pour l’empêcher de former des grumeaux.

Mélasse

La mélasse est un résidu du raffinage du sucre. La couleur et la texture varient selon la méthode utilisée et le nombre d’extractions effectuées. La mélasse « black strap », par exemple, provient de la troisième et dernière extraction. Elle est de couleur foncée, de saveur prononcée et est la moins sucrée. Elle contient des éléments nutritifs comme le fer, le calcium, le zinc, le cuivre et le chrome. Elle contient environ 50% de sucrose. Même si elle contient certains éléments nutritifs, sa consommation doit se faire avec grande modération.

Sirop d’érable

Édulcorant obtenu par la réduction de la sève de certaines espèces d’érables. Le sirop d’érable renferme quelques minéraux tels que le calcium, le fer, le cuivre, le phosphore et le sodium. Cependant, il contient jusqu’à 60% de sucrose.

Miel

Le miel est un édulcorant utilisé par l’homme depuis des millénaires. Il contient de 75% à 80% de glucides, comprenant entre autres du saccharose, du glucose, du fructose et du maltose. S’y retrouve également quelques minéraux (en faibles quantités) comme le phosphore, le potassium, le calcium ainsi qu’une infime quantité de vitamines. Idéalement, on le choisit non pasteurisé et on l'utilise avec parcimonie.

Stévia

Le stévia se présente en poudre ou en liquide et est le produit de l’extraction de la feuille d’une plante de la famille du chrysanthème. Le stévia n’est pas un glucide car il ne contient ni sucrose, fructose ou autre mais, il a un pouvoir sucrant de 10 à 15 fois supérieur au sucre de table. Une infime quantité, soit d’environ ½ cuillère à thé de stévia en poudre équivaut à 1 tasse de sucre blanc. N’étant pas un glucide, les personnes ayant des problèmes avec leur glycémie, comme les diabétiques, peuvent utiliser le stévia sans problèmes. Il ne contient pas de calories, ne favorise pas la carie et ne renferme aucun additif artificiel. Toutefois, un inconvénient certain du stévia, c’est qu’il « goûte » le sucre, il entretiendra donc le besoin de manger sucré.

Aspartame et autres sucres artificiels

Bien que non corroborées, plusieurs recherches tentent de démontrer que ces produits peuvent être à l’origine de problèmes de santé comme la fibromyalgie, les acouphènes, les douleurs articulaires, les troubles de comportement, menstruels et bien d'autres encore. Si vous consommez ces produits et que vous avez des douleurs ou des problèmes de santé inexpliqués, il serait peut-être intéressant d'en réduire au maximum votre consommation.


Où sont cachés les bons sucres ?

Vous avez certainement compris que les meilleures sources de glucides sont les céréales entières, les légumes racines, les légumineuses et les fruits. Les bonbons, sucreries et desserts de toutes sortes sont évidemment à éviter le plus possible car la grande majorité sont fabriqués de sucres raffinés (disaccharides) et de matières grasses. Leur consommation excessive entraîne plusieurs troubles de santé en plus de favoriser un surplus de poids. Lisez donc bien les étiquettes nutritionnelles et soyez vigilants, vous ne pourrez que vous en porter mieux !



Source : alternativesante.com : Danielle L'Heureux (site personnel)




Les

Publié par Nicole Charest - dans Parlons Santé
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 18:00



Voici trois excellents sites santé à consulter :

Passeport santé
 : Un site complet où vous trouverez  des renseignements  et des solutions  pratiques et fiables sur la  prévention de la maladie, ainsi que sur les médecines alternatives.
 
Table des calories : Vous désirez connaître la valeur nutritive de vos aliments?  Calculer vos besoins énergétiques et vos dépenses caloriques? Poser des questions à un forum? Ce site est pour vous!

Atlas du corps humain :
270 vidéos pour mieux comprendre le corps humain, les maladies, les examens et les traitements.

 









Ma foi, cette fois, je prends soin de mon foie

 

 

Voici les principaux aliments pouvant aider votre foie à mieux fonctionner. Toutefois, il est également récommandé de réduire l'apport de matières grasses et de sucreries.


L'OIGNON : R
iche en soufre, élément activant le flot de la bile et libérant les foies engorgés, il est aussi un grand éliminateur des impuretés et régulateur des impulsions. D'après le docteur Schneider, l'oignon possède un ferment hypoglycémiant en assez grande quantité. Les diabétiques devraient user assez largement de cette source d'hormones naturelles.


LA CAROTTE : Légume médicinal de
par ses propriétés dépuratives pour le sang, par son influence sur la fonction hémoglobinogène et sur la tonification de la peau. Consommée sous forme de salade additionnée de jus de citron, ou encore sous forme de jus, elle fait merveille pour : - dissoudre la bile, - aider à l'évacuation des calculs biliaires, - pour redonner au pancréas vigueur et activité dans ses réactions sécrétrices, - tonifier les sucs intestinaux, - mettre en activité les villosités de l'intestin, - corriger la constipation, - contrôler les diarrhées. De plus, rien ne permet mieux et aussi vite la reconstitution du sang qu’une cure de jus de carottes. Il n'est pas d'anémie qui ne justifie le recours à ce merveilleux remède.


L'ARTICHAUT :
Légume qui purifie le sang en abaissant le cholestérol et l'urée, il tonifie le cœur et surtout la cellule hépatique. Il est préférable de le manger cru et de bien le mastiquer. On l'utilisera dans les cas d'engorgement du foie, d'insuffisance hépatique, d'intoxication, de calculs et de troubles du sang.


LA CHICORÉE : L
axative, apéritive et dépurative, elle reminéralise, stimule les secrétions biliaires et stomacales et est recommandée dans les cas d'arthrite, de calculs et d'engorgement de la rate. 


L'OLIVE : Riche en matières grasses, en vitamines A et C et en sels minéraux, elle est recommandée comme nettoyeur du foie et du pancréas, donc aux insuffisants hépatiques et aux diabétiques. Utile aussi dans les cas d’hypertension, la constipation et les calculs biliaires. On ne doit consommer que les olives noires, c'est-à-dire mûres, ainsi que l'huile d'olive vierge, première pression à froid.


Cure pour le foie :
Émulsionner 2 c. à table d'huile d'olive extra vierge et  2 c. à table de jus de citron. Ingérer dans un estomac vide, 5 jours consécutifs.


 

 


 

 

Pour en savoir plus sur les problèmes de foie et autres, je vous invite à visiter le site de Colette Dumais

 




Publié par Nicole Charest - dans Parlons Santé
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 17:00



Voici trois excellents sites/santé à consulter :

Passeport santé
 : Un site complet où vous trouverez  des renseignements  et des solutions  pratiques et fiables sur la  prévention de la maladie, ainsi que sur les médecines alternatives.
 
Table des calories : Vous désirez connaître la valeur nutritive de vos aliments?  Calculer vos besoins énergétiques et vos dépenses caloriques? Poser des questions à un forum? Ce site est pour vous!

Atlas du corps humain :
270 vidéos pour mieux comprendre le corps humain, les maladies, les examens et les traitements.

 









Ces destructeurs d'éléments nutritifs
À notre insu, ils détruisent nos précieuses réserves!




On ignore généralement considérable des destructeurs d'éléments nutritifs. La liste qui suit est loin d'être exhaustive ; elle ne fournit que quelques exemples particuliers.

LA PILULE ANTICONCEPTIONNELLE détruit dans l'organisme l'acide folique, la vitamine C, la vitamine B6, la vitamine B2, la vitamine B12, la vitamine BI et la vitamine E.

L’HUILE MINÉRALE que plusieurs personnes prennent pour lutter contre la constipation, empêche l'absorption de la vitamine A, du carotène, de même que des vitamines D, E, K, F, ainsi que le calcium et le phosphore.

LE CAFÉ (à cause de sa caféine) provoque des pertes de vitamine BI, d'inositol, de biotine, de potassium, de zinc, sans compter qu'il s'oppose à l'assimilation du calcium et du fer.

L'ASPIRINE détruit la vitamine A, le calcium, le potassium, les vitamines du complexe B et la vitamine C.

L'ALCOOL est un très gros destructeur d'éléments nutritifs. Il s'attaque notamment à la vitamine A, la vitamine D, la vitamine E, la vitamine K, tout le complexe vitaminique B, la choline en particulier, et le magnésium.

LE SUCRE BLANC qui nécessite plusieurs nutriments pour être utilisé et qui n’en contient aucun, étant raffiné à l’extrême, diminue nos réserves de vitamines du complexe B.

LE STRESS auquel sont soumis de nos jours beaucoup de gens, justifie une diminution des réserves de vitamine C et des vitamines du complexe B.

LA PÉNICILLINE détruit la vitamine B6 et la niacine, sans compter qu’elle détériore sérieusement la flore intestinale bactérienne.

LA CORTISONE, un médicament qui est prescrit plus souvent qu'à son tour, détruit la vitamine A, la vitamine B6, la vitamine C, la vitamine D, le zinc et le potassium.

LA CIGARETTE détruit spécifiquement la vitamine C. On estime que chaque cigarette fumée entraîne une perte de 25 mg de cette vitamine.

LE FLUOR qu'on ajoute à l'eau, là où la fluoration artificielle est en vigueur, détruit la vitamine C.

LE CHLORE qu'on ajoute à l'eau de consommation et à l'eau des piscines réduit la vitamine E dans l'organisme.

(Référence : Vivez en santé — Jean-Marc Brunet)


Publié par Nicole Charest - dans Parlons Santé
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 17:01



Voici trois excellents sites/santé à consulter :

Passeport santé
 : Un site complet où vous trouverez  des renseignements  et des solutions  pratiques et fiables sur la  prévention de la maladie, ainsi que sur les médecines alternatives.
 
Table des calories : Vous désirez connaître la valeur nutritive de vos aliments?  Calculer vos besoins énergétiques et vos dépenses caloriques? Poser des questions à un forum? Ce site est pour vous!

Atlas du corps humain :
270 vidéos pour mieux comprendre le corps humain, les maladies, les examens et les traitements.

 









Qui suis-je?




— Les anciens m’appelaient « l’élixir de jeunesse ».

— Aide l’organisme à se nettoyer et à se régénérer.

— Contient plus d’une trentaine de substances nutritives importantes, une douzaine de minéraux, plus d’une demi-douzaine de vitamines et d’acides essentiels, plusieurs enzymes.

— Nous assure un renouvellement minéral constant.

— Concentre et favorise l’absorption de plusieurs minéraux essentiels tel que le calcium.

— Contribue à la bonne marche de notre système digestif en augmentant ses enzymes, en détruisant les bactéries nuisibles et en absorbant le trop plein d’acides de l’estomac.

— On l’utilise aussi pour éliminer des problèmes de constipation, de spasmes et gaz intestinaux.

— Crée des conditions favorables au renouvellement de la flore intestinale.

— Nettoie le canal urinaire et permet de maintenir une solution acide.

— Favorise le pH normal du sang, il aide la circulation sanguine en nettoyant et en éliminant les divers polluants et toxines.

— Recommandé pour éliminer le surplus de cholestérol et faciliter le métabolisme des sucres.

— Équilibre le niveau d’acidité de l’organisme.

— Concourt à stabiliser la tension artérielle trop élevée ou trop basse.

— Riche en minéraux, particulièrement le potassium, il a une action bénéfique pour le soulagement des crampes musculaires.

— Aide à faire dissoudre les dépôts calcaires et en favorise l’élimination.

— Aide, combiné ou non à une diète, à détruire l’excès de graisses dans les cellules.

— Favorise une perte de poids progressive.

— Permet d’éliminer les maux de gorge.

— Aide à calmer les prurits et les démangeaisons. Il atténue les démangeaisons causées par l’urticaire, l’eczéma, le psoriasis et bien d’autres maladies de la peau.

— On le dit bon remède pour les vertiges, les chaleurs de la ménopause, les varices, les sueurs nocturnes, le zona, etc.


Vous avez deviné? Je parle bien sûr du vinaigre de cidre de pommes.

Si la lecture de ce document PDF vous laisse sur votre appétit, cliquez sur ces 2 liens. D'autres précieux renseignements vous y attendent.


Vinaigrerie artisanale Pierre Gingras

Le vinaigre de cidre Ancestral (voir diète au vinaigre de cidre)

   

Publié par Nicole Charest - dans Parlons Santé
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 18:29



Voici trois excellents sites/santé à consulter :

Passeport santé
 : Un site complet où vous trouverez  des renseignements  et des solutions  pratiques et fiables sur la  prévention de la maladie, ainsi que sur les médecines alternatives.
 
Table des calories : Vous désirez connaître la valeur nutritive de vos aliments?  Calculer vos besoins énergétiques et vos dépenses caloriques? Poser des questions à un forum? Ce site est pour vous!

Atlas du corps humain :
270 vidéos pour mieux comprendre le corps humain, les maladies, les examens et les traitements.

 









La chlorophylle
Sérum de jouvence et de santé



— C’est une nourriture énergétique de choix.

— Aliment polyvalent, convient à tous les malades et bien-portants.

— Elle est un agent nettoyant, vivifiant, RAJEUNISSANT.

— ELLE ÉLIMINE LA TOXÉMIE, guérit les plaies, reconstruit l'organisme, stimule les glandes, protège
contre les infections, les conditions catarrhales, les acidoses ou alcaloses.

— Elle reminéralise le corps, agit contre les rhumes, la sinusite, les éruptions cutanées.

— Elle tonifie et stimule les systèmes cardio-neuromusculaire.

— Elle fait baisser le taux de cholestérol en excès et rétablit la pression sanguine normale.

— Elle est un détersif et un diurétique actif.

— Elle contient du cuivre, utile dans l'anémie. Elle stimule les globules rouges et leur permet de récupérer le pouvoir de fixer le fer, métal indispensable aux fonctions du sang.

— Elle permet à l'organisme de fixer les rayons ultra-violets du spectre solaire et ainsi aide à la croissance des enfants.

— Elle permet aussi à la peau d'opérer la synthèse de la vitamine D grâce aux stérols de l'alimentation, et ainsi elle assure la fixation du calcium sur les os.

— Elle apporte toujours des améliorations majeures dans l'état organique.

— Elle aide à réaliser la synthèse des sucres et amidons.

— Elle désodorise, grâce au magnésium, les selles et l'urine, et aussi bien l'haleine fétide et la sueur.

— Elle est un stimulant efficace des échanges nutritifs.

— Elle facilite l'utilisation des substances alimentaires.

— Elle est également un puissant stimulant de l'énergie du muscle cardiaque.

— Elle permet également d'assainir la flore intestinale et favorise la santé des bactéries probiotiques.

— Elle favorise donc la santé du système immunitaire et joue un rôle dans la défense contre les radicaux libres.

— Elle capte le soleil, l'emmagasine et le restitue à l'homme.

— Soulage les amygdalites, apaise les hémorroïdes, aide à réduire les varices.

— Revitalise le système vasculaire dans les jambes.

— Aide à combattre l'asthme, favorise l'écoulement des cataractes.

— Soulage la douleur causée par une inflammation, calme les tissus ulcéreux.

— Améliore le drainage nasal et ralentit l'écoulement nasal.

— Régularise les menstruations, améliore les problèmes d'hyper ou d'hypoglycémie.


Se retrouve en abondance dans les légumes verts et crus
Se vend également en concentré liquide dans les magasins d’aliments naturels.


Extrait du livre : Mangez bien et rajeunissez, Raymond Barbeau et un dépliant


Publié par Nicole Charest - dans Parlons Santé
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 19:32



Voici trois excellents sites/santé à consulter :

Passeport santé
 : Un site complet où vous trouverez  des renseignements  et des solutions  pratiques et fiables sur la  prévention de la maladie, ainsi que sur les médecines alternatives.
 
Table des calories : Vous désirez connaître la valeur nutritive de vos aliments?  Calculer vos besoins énergétiques et vos dépenses caloriques? Poser des questions à un forum? Ce site est pour vous!

Atlas du corps humain :
270 vidéos pour mieux comprendre le corps humain, les maladies, les examens et les traitements.

 









L'alcool et le système nerveux

– La vitamine B préside à l'équilibre nerveux et à l'équilibre nutritif. Or, il est prouvé hors de tout doute, que l'alcool intervient dans le métabolisme des vitamines B en les rendant inefficaces.


– Des docteurs européens ont souligné que la consommation d'alcool augmente de façon considérable la sécrétion dans l'urine de la thiamine et de l'acide nicotinique, deux importantes vitamines B. Elles sont donc
expulsées de l'organisme sous l'effet de l'alcool.


– Provoquant aussi des carences par inhibition de l'action des vitamines, notamment de la vitamine B1, il détermine des accidents nerveux (très apparents dans l'alcoolisme aigu).


– En fait de stimulant, l'alcool exerce tout simplement des effets coagulateurs et inhibiteurs des fibrilles nerveuses. On pense avoir donné un coup de fouet à l'organisme, alors qu'on a tout juste réussi à paralyser une grande partie du système nerveux. 


– Aussitôt ingéré, l'alcool passe dans le sang et dégrade tout sur son passage : muqueuses, tubes chylifères, fibrilles nerveuses, cellules; il irrite le foie, enflamme le cœur droit et les lobules du poumon où il est brûlé; il imprègne tous les organes, surtout le foie, les reins, le cerveau, les organes de la génération; il coagule le sang qui perd sa fluidité et, par ce pouvoir coagulateur, obstrue les vaisseaux capillaires chargés d'oxygéner le sang; il durcit les artères, causant ainsi artériosclérose, troubles cardiaques, cirrhose du foie, couperose, hémoptysie (crachement de sang), dégénérescence physique et mentale, etc.


– Il semblerait que les carences alimentaires que nous apporte l'alimentation moderne nous donnent envie de stimulants, dont l'alcool, et l'alcool détruisant à son tour nos vitamines et sels minéraux, donne de nouveau l’envie de boire et voilà, un autre cercle vicieux est formé.


 

Publié par Nicole Charest - dans Parlons Santé
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 18:29



Voici trois excellents sites/santé à consulter :

Passeport santé
 : Un site complet où vous trouverez  des renseignements  et des solutions  pratiques et fiables sur la  prévention de la maladie, ainsi que sur les médecines alternatives.
 
Table des calories : Vous désirez connaître la valeur nutritive de vos aliments?  Calculer vos besoins énergétiques et vos dépenses caloriques? Poser des questions à un forum? Ce site est pour vous!

Atlas du corps humain :
270 vidéos pour mieux comprendre le corps humain, les maladies, les examens et les traitements.

 









L'acidification de l'organisme par l'alimentation
Source méconnue de nombreuses affections

À imprimer (8,5" x 14") : Tableau de classification des aliments




Les aliments sont classés comme acidifiants ou alcalinisants, selon les réactions qu'ils entraînent dans l'organisme. 

1) Sont alcalinisants les aliments
qui, après la digestion (oxydation), donnent un résidu alcalin, c'est à dire comportant une grande proportion d'éléments alcalinisants : sodium, calcium, magnésium, potassium...

2) Sont acidifiants les aliments
qui, après la digestion (oxydation), donnent un résidu acide, comprenant une grande proportion d'éléments acidifiants, tels que soufre, phosphore, chlore... (viandes, charcuteries, poissons, œufs, céréales, café, thé, cacao, cola, ...)

De plus, il existe des aliments qui ont une action acidifiante ou alcalinisante suivant la personne qui les consomme. Cela est en relation avec la capacité individuelle à oxyder les acides. Cette catégorie d'aliments est aisément reconnaissable par leur saveur acide. Par exemple : citron, pamplemousse, orange, tomate...

En règle générale, l'alimentation doit comporter (en poids) 60% d'aliments alcalinisants contre 40% d'aliments acidifiants.

Lorsque l'on ne respecte pas ces proportions, l'organisme a tendance à s'acidifier, c'est-à-dire que les tissus organiques (mésenchyme ou tissu de soutien, constitué entre autres par : fibres de collagène, fibres élastiques, fibres de réticuline) vont accumuler l'excès d'acide au détriment de leur propre structure, jusqu'à se scléroser. C'est un des processus du vieillissement.


Troubles résultant de l'acidification du terrain :
Manque chronique d'énergie, fatigabilité et frilosité, tendance dépressive, irritabilité et nervosité, peau sèche (favorise l'apparition des ridules et des rides), déminéralisation, atteinte des articulations, grande réceptivité aux infections, sensibilité accrue à la douleur, gencives enflammées et sensibles, caries et effritement des dents, cheveux ternes, perte des cheveux, brûlures rectales, urinaires, crampes ou spasmes musculaires, perte de souplesse et raideur, ...

De plus l'acidification chronique et permanente de l'organisme peut contribuer à la genèse de certains cancers.

D'autres mécanismes favorisent l'acidification de l'organisme, tels que le stress excessif, les troubles digestifs (ballonnements), les carences en vitamines et oligo-éléments, le manque d'oxygénation, la cuisson excessive, etc.

Une correction adaptée des repas quotidiens avec une alimentation saine et naturelle respectant l'équilibre entre les acides et les bases, contribuera à freiner l'acidification de l'organisme et donc l'apparition des symptômes qui en découlent.


Source :
Naturopathie et coaching : Eric Darche

Publié par Nicole Charest - dans Parlons Santé
commenter cet article

Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

 

Série
Les Messagères
  eBooks gratuits
     

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif