Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 08:05

 

Voici quelques-uns des textes écrits et partagés par Diane Gagnon sur sa page Facebook. Je vous encourage vivement à la suivre au quotidien car ses réflexions sont toujours porteuses d’espoir. Et de l’espoir, nous en avons tous besoin en cette période de pandémie. Cliquez sur l’image pour vous abonner à sa page.

Page Facebook de Diane Gagnon

 

Textes de Diane Gagnon - Covid 19

 

MÉTAPHOREDiane Gagnon – Facebook, le 25 mars 2020

 

En ces temps de grands bouleversements, ce que nous vivons à l’échelle planétaire semble une parfaite métaphore de la Vie toute entière.

 

Ainsi, la Vie change chaque jour, chaque heure même. Impossible de prédire l’avenir. Impossible de dire si nous pourrons respecter nos engagements du mois de mai, d’avril ou même de la semaine prochaine tant les choses changent à une vitesse vertigineuse. Impossible de faire des plans avec les certitudes de pouvoir les réaliser.

 

Pourtant, c’est toujours ainsi que ça se passe! Aucun des plans que nous faisons dans le « cours normal » de notre vie n’est assuré de se réaliser! Nous croyons peut-être naïvement que nous pourrons rencontrer nos objectifs, faire le voyage que nous avons prévu, etc., mais rien, absolument rien ne garantit que ce que nous prévoyons se réalisera. Ni en ces temps de Covid-19, ni en d’autres temps. C’est seulement qu’en d’autres temps, les bouleversements et changements arrivent moins rapidement mais sinon, impossible pour quiconque de prédire l’avenir.

 

Nous revenons à l’essentiel. Du moins pour la plupart d’entre nous. Fatigués de courir, épuisés des obligations qui nous étouffent, abattus de n’avoir jamais de temps à soi, le luxe du temps et du calme nous est proposé à la majorité d’entre nous. Pourtant le choix de ralentir et de revenir à l’essentiel a toujours été possible pour la majorité d’entre nous. Il s’agissait à la base de faire des choix différents, de se mettre moins de charges financières sur les épaules, de choisir de vivre plus simplement, de s’inscrire à moins d’activités pour avoir enfin le temps de lire, d’écrire, de relaxer, de méditer, de ne rien faire.

 

Nous ne décidons pas de grand-chose dans la Vie. En fait, de plus en plus, je réalise que c’est toujours la Vie qui a le dernier mot. Soit nous la contestons, soit nous suivons le flot de la Vie. Donc, soit nous souffrons, en contestant, soit nous apprenons à vivre plus sereinement, en suivant le flot de la Vie, même lorsque cela ne nous plaît pas, même lorsque cela ne fait pas partie de nos préférences. Actuellement nous sommes « confinés » pour beaucoup d’entre nous. Mais est-ce que cela ne veut pas dire justement que nous sommes finalement confinés à cette rencontre que nous fuyons depuis toujours : cette rencontre avec soi-même, la plus importante de toutes ? La rencontre avec les gens avec qui nous avons choisi de partager nos vies, celle avec les personnes que nous avons mises au monde ? Les vraies rencontres, quoi! Même celles que nous aurions préférées ne pas avoir par peur de la réalité. La Vie nous force la main pour qu’enfin nous allions aux plus importants rendez-vous de notre existence, ceux qui se tiennent chez nous !

 

Nous n’avons plus la possibilité ou la capacité de dépenser autant qu’avant. Ce modèle économique que l’on nous force dans la gorge depuis tant d’années semble avoir fait son temps. Tous ces objets que nous avions habitude de consommer sans y penser, soudainement on se rend compte que nous n’avons pas besoin de tant de choses que ça pour être heureux finalement : pouvoir manger, prendre soin de sa santé et de son hygiène, c’est l’essentiel pour beaucoup. Tout ce qui est superflu devient soudainement moins important et plus du tout nécessaire.

 

Tous ces contacts humains et chaleureux que nous prenions pour acquis, ces parents âgés que nous oublions de visiter, ces personnes dans le besoin que nous préférions éviter, tout à coup, tout cela devient le moteur de notre besoin de solidarité, de chaleur humaine, de compassion, d’empathie, d’entraide. Tout cela existait pourtant auparavant, mais il a sans doute fallu que nous en soyons privés pour avoir envie de résoudre ce manque et se promettre enfin de remédier à ces situations dès que possible.

 

Nous avons toujours eu des anges gardiens sur notre route, sous différentes formes. Mais souvent, nous ne les voyions pas, ou nous avons cru faussement au hasard qui fait bien les choses. Aujourd’hui ces anges gardiens sont nos paramédics, nos infirmières, médecins, personnels soignants, policiers, pompiers, services essentiels qui bravent les dangers pour nous protéger, pour que nous puissions survivre et rester ou recouvrer la santé. Ces anges gardiens sont bien réels et nous pouvons de toutes sortes de façons leur exprimer notre infinie gratitude.

 

Nous nous croyions tout puissants, sûrs de nous, au-dessus de tout et nous voilà assujettis à un nano virus qui contrôle notre agenda, notre vie, nos décisions. Si la Vie voulait nous rendre humbles et bien elle a réussi! Et elle nous montre, une fois de plus, qu’il vaut mieux suivre ses indications que de les contester. C’est ce que j’appelle la docilité face à la vie, c’est-à-dire suivre le flot de la Vie, faire avec ce qui est là, la réalité actuelle et tenter de faire sien l’apprentissage qui nous est majestueusement offert. Et vous savez comme moi que tant que nous n’avons pas appris la leçon, elle nous sera resservie inlassablement, de plus en plus percutante. Alors apprenons, conscientisons, ouvrons notre cœur et notre esprit à ce qui est là.

 

Et comme toujours, cela aussi passera. Inexorablement, nous retrouverons une vie sans confinement, avec moins de virus menaçants, mais aussi une Vie que nous choisirons plus douce, plus simple, plus en lien avec les véritables besoins de notre âme. Ce ne sera peut-être pas un retour à la normale, ni à la Vie d’avant, mais ce sera un retour à soi, pour tous ceux qui auront envie de comprendre ce qui nous est demandé.

Textes de Diane Gagnon - Covid 19

 

TOUT CHANGEDiane Gagnon – Facebook, le 18 mars 2020

 

Cette crise planétaire que nous vivons a de nombreuses leçons à nous enseigner, si nous prenons ce temps d’isolement pour nous arrêter, justement, et être présents en toute conscience à ce qui se passe en ce moment.

 

Devant cette crise, avez-vous remarqué que nous sommes TOUS ÉGAUX ? Le virus ne privilégie ni un sexe, ni une race, ni un groupe d’âge, ni une région. Nous sommes tous égaux devant ce fléau.

 

Pour traverser la crise, la vie nous rappelle que nous sommes également TOUS UNIS: ce n’est que dans la solidarité et le respect complet des consignes que nous pourrons passer à travers. Nous sommes tous unis devant cette pandémie qui nous assaille de toutes parts.

 

Ce n’est plus le temps de laisser l’EGO se croire supérieur aux directives émises, ou à ne pas croire à la gravité de la situation. La réalité est bien là, malgré les drames qui se vivent. C’est maintenant que nous devons ACCUEILLIR LA RÉALITÉ telle qu’elle se présente et non tenter d’y imposer notre volonté ou nos préférences. Et ce n’est qu’en reconnaissant la réalité que nous pourrons adapter notre comportement et nos choix pour nous en sortir.

 

La crise nous ramène à l’ESSENTIEL : nos valeurs, la santé, la famille, l’Amour, la simplicité, la paix intérieure, la présence, la Conscience. Il suffit d’être privés de contact avec ceux que nous aimons pour découvrir la profondeur et l’importance des liens que nous avons entre nous. On ne peut peut-être plus se serrer la main mais on peut se serrer les coudes! Les moments de partage vus sur les réseaux sociaux, de balcon à balcon, de chansons à l’unisson sont des exemples merveilleux de ce que nous pouvons créer avec peu de moyens, pour nous « ré-unir » aux autres.

 

RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT. Tout va changer pendant et après la crise. Ces changements sont déjà commencés. Une grande partie de l’humanité ne pourra pas revenir à sa vie d’avant… par choix. Parce que nous aurons pris conscience de ce qui compte vraiment. Parce que nous redécouvrirons le sens de l’Amour. Parce que nous perdrons notre besoin excessif de tout consommer, de courir, de vouloir tout, tout de suite, parce que nous aurons renoué avec la simplicité. Peut-être aussi parce que nous aurons enfin rencontré la paix, notre paix intérieure, dans l’isolement de notre foyer, de notre retour intérieur au véritable SENS de la Vie.

 

Chaque crise est non seulement une occasion mais une exigence de CROISSANCE, d’ÉVEIL. Bien que nous ayons eu depuis des années de nombreux « avertissements », de nombreux rappels pour revenir à soi, cette fois la Vie a pris les grands moyens. Je compatis de tout cœur avec tous ceux qui auront l’impression de beaucoup perdre, matériellement, financièrement, professionnellement pendant cette période de pertes d’emplois, de fermetures définitives, de crash boursier; se peut-il cependant que le grand ménage que la situation est en train de faire permettra de créer une nouvelle économie PLUS JUSTE, plus équitable, plus en respect avec notre rythme et nos valeurs ? Se peut-il que cette leçon d’HUMILITÉ nous serve à grandir, à faire des choix plus sains, plus simples, plus en lien avec notre communauté, rapprochée et éloignée? Nous avons tous besoin du support les uns des autres : mais il me semble plus important de soutenir ceux qui vivront des pertes humaines et de leur offrir notre aide et notre amour.

 

CETTE CRISE AURA UNE FIN. Même si dans certains cas nous n’en sommes encore qu’au début, rappelons-nous que cette période sera un jour derrière nous. Tout passe. Tout finit par finir. Même cela. Utilisons ces temps d’isolement pour ressentir ce que la Vie tente de nous enseigner à nous : que devons-nous modifier dans notre vie désormais ? Comment pouvons-nous revenir à notre essence véritable ? Quels choix aurons-nous le goût de faire dorénavant pour vivre heureux ?

 

Alors que la face du monde entier change chaque jour, chaque heure, utilisons chaque moment pour apprendre à vivre autrement, pour réinstaurer la paix dans nos cœurs et dans notre monde. Il semble qu’enfin le moment soit venu de le créer, ce monde d’AMOUR que nous espérons tous. Et c’est à chacun d’entre nous d’y participer en se permettant une profonde introspection sur nos vies respectives. C’est maintenant ou jamais!

Textes de Diane Gagnon - Covid 19

L’ÉPREUVE DU FEUDiane Gagnon – Facebook, le 20 mars 2020

 

La Vie a de bien drôles de façons de nous mettre face à nos choix, à nos contradictions, même à nos tentatives de fuite !

 

Puisque beaucoup sont confinés à la maison ou en isolement prolongé, nous voici obligés de faire face à NOTRE réalité, celle qui se passe dans notre foyer. Nous voilà confrontés à regarder en face quelle est devenue la nature de nos relations avec nos enfants, nos parents peut-être et surtout notre conjoint/e.

 

Pas de sortie possible pour se changer les idées, pas de réception avec nos amis, pas de discussions au boulot, pas d’apéro du jeudi soir au bar, pas de cinéma, pas de restos, pas de boutiques à faire… Nous sommes plus que jamais obligés de regarder ce qui se passe dans notre cour.

 

On pourrait appeler ça l’épreuve du feu : c’est un test qui mesure la solidité d’une chose, d’une relation, d’une situation. Combien de temps allons-nous tenir avant que tout saute ? Si nous avions l’habitude de nous voiler le visage face à notre relation conjugale qui fait semblant de vivre depuis toutes ces années, alors nous trouverons l’épreuve du feu très éprouvante. Si nos relations avec nos ados survivent mieux lorsque l’un de nous est absent, alors nous serons appelés à redéfinir notre rôle de parent en présence. Si, malgré l’amour que nous portons à nos enfants, nous aimions mieux faire autre chose que d’être avec eux à temps plein, alors cette épreuve de feu nous obligera à réévaluer nos valeurs, nos choix, nos priorités.

 

Nous ne pourrons pas fuir cette fois, nous devrons regarder en face ce qu’est devenue notre vie. Nous devrons mesurer les conséquences de nos choix antérieurs et redéfinir ce que nous voulons vivre à partir de maintenant.

 

Certains couples survivent depuis quelques années parce qu’ils sont devenus experts de la fuite de l’intimité. La Vie les oblige maintenant à ne plus fuir, à affronter ce qui ne marche plus, à tenir cette conversation que l’on tente d’éviter depuis des années, à apporter les changements nécessaires, à prendre les meilleures décisions pour les deux parties afin que le Bonheur et l’Amour puissent avoir une chance de revenir dans leur vie, ensemble ou pas.

 

C’est tout un défi que de se voir ainsi en huis clos forcé, de cesser de faire semblant que tout va bien, d’apprendre à se parler autrement, de tenter de se redéfinir ensemble ou séparément.

 

Certains pourront profiter de cette situation unique pour raviver la flamme qui vacille entre eux depuis trop longtemps. D’autres prendront la décision de chercher ensemble des solutions, réalisant tout à coup que l’on tient à l’autre, mais qu’il y a des ajustements à faire pour que le bien-être revienne. D’autres enfin, cesseront de fuir leur réalité et affronteront la décision qu’ils repoussent depuis tant d’années. Nous avons tous droit au bonheur, mais pour cela, il faut accueillir notre réalité actuelle afin de faire de meilleurs choix lorsque c’est possible. Le temps des mensonges, de la fuite et des cachotteries est terminé. La Vérité est appelée au grand jour, dans toutes les sphères de notre vie.

 

Cette épreuve du feu laissera des traces indélébiles, mais je suis persuadée qu’elle favorisera de meilleurs choix pour tous dans un avenir rapproché. Se choisir, c’est encore le choix qui nous offre le plus de possibilités d’être heureux. Ne passons pas à côté de cette ultime opportunité.

 

Textes de Diane Gagnon - Covid 19

 

GARDONS LA FOIDiane Gagnon – Facebook, le 17 mars 2020

 

Ce sont des temps de grands bouleversements que nous vivons. Des temps d’épuration, de recrudescence des peurs, d’émergence de la volonté de garder la foi aussi.

 

Ces temps d’incertitude, de destruction de nos vieux schèmes de pensées peuvent aussi nous amener à plus de solidarité, de compassion, d’empathie, d’entraide, d’Amour. Comme tout est bousculé, il semble nous être demandé de revenir à l’essentiel, de revenir à nous, de retrouver la simplicité en étant forcés de rester chez soi.

 

Beaucoup ont demandé que le rythme de leur vie ralentisse, nous y voilà contraints. Beaucoup ont souhaité de passer plus de temps avec leurs proches, nous y voilà forcés par les mesures de confinement et d’isolement.

 

Cette catastrophe nous permettra-t-elle de nous retrouver enfin, de revenir à l’essentiel, de recréer l’esprit de communauté, d’entraide et de solidarité qui nous anime au plus profond de notre âme mais que nous avons perdu de vue en chemin ?

 

La Vie nous force à plus de docilité, de simplicité, de solidarité. Saurons-nous l’écouter cette fois-ci? Même dans les grands drames, il y a toujours une occasion de croissance extraordinaire, une opportunité d’évolution qui nous est offerte malgré toute la douleur et la souffrance qui cachent le trésor.

Prenons soin de nous, prenons soin des nôtres. Ne nous mettons pas à risque et revenons en nous pour y retrouver cette paix que nous cherchons tant. Soyons doux et bons avec nous et les nôtres, redécouvrons ceux qui nous entourent, réapprenons à manifester nos sentiments en paroles, en prenant le temps de dire aux nôtres à quel point nous les aimons. Restons dans notre puissance intérieure pour ne pas alimenter la panique extérieure, bien compréhensible mais inutile.

 

Prenez soin de vous mes chers amis, je tiens à vous. Puissiez-vous dans ces moments de catastrophe rester branchés à votre âme, à votre paix intérieure, à l’Amour qui nous unit tous. Même si nous ne pouvons plus toucher ceux que nous aimons, nous pouvons encore leur dire à quel point ils comptent pour nous. Profitons de ce temps d’arrêt pour renouer avec la Vie, celle qui compte plus que tout en ce moment. Gardons la Foi que la Vie, toujours, sait ce qu’elle fait.

Textes de Diane Gagnon - Covid 19

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

Petites douceurs
pour le coeur
 eBooks gratuits
   

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif