Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 18:00
 

logo 2012Savoir écouter l’autre apporte deux choses fondamentales. D’abord, vous lui montrez que vous vous souciez réellement de ce qu’il a à vous dire. Ce qui est sûrement le meilleur moyen de lui prouver que vous vous intéressez à lui et que vous le comprenez. C’est facile de répéter : « Je fais attention à toi », mais si vous avez la tête ailleurs, vous ne faites que démontrer que ce n’est pas votre priorité, que votre partenaire passe après le reste.

Quand on se sent écouté, et donc aimé, on cesse d’avoir l’impression de faire partie des meubles. Une bonne capacité d’écoute incite l’autre à se confier et à partager ses expériences, ce qui ne peut que vous rapprocher. Il est aussi agréable et stimulant de côtoyer quelqu’un qui vous écoute, qu’il est pénible et frustrant d’être avec une personne qui fait la sourde oreille.

Autre bienfait inhérent à l’art de savoir écouter : il réduit sensiblement notre propension à nous emporter pour un rien. Quand on est capable d’écouter son interlocuteur avec attention et sincérité, on évite les conclusions hâtives et les réactions brutales, qui se produisent précisément quand on croit savoir à l’avance ce que l’autre pense.

En prenant la peine et le temps d’écouter, vous entendrez des choses que vous ignoriez jusque-là, et que vous n’auriez jamais pu deviner par vous-même ou en vous contentant d’accorder à l’autre une oreille distraite.

La différence entre une écoute convenable et une écoute de « pro » est énorme. Se sentir écouté est un besoin tellement fort que, lorsqu’il n’est pas satisfait, il laisse une impression de grand vide. À l’inverse, quand l’autre personne se sent vraiment écoutée, elle s’estime facilement comblée et elle ne se sent jamais aussi bien qu’en votre compagnie.

La seule façon de devenir champion du monde dans cette discipline, c’est la bonne vieille méthode : beaucoup d’entraînement. Savoir écouter l’autre ne se réduit pas à être capable de répéter ce qu’il vient de dire. Cela implique d’être réellement « présent » dans vos discussions, comme de faire preuve de patience et de compréhension. Concrètement, efforcez-vous d’abord de comprendre ce qui est dit – sans couper la parole – avant de parler à votre tour et d’exprimer votre point de vue.

En mettant autant de soin – sinon plus – à écouter qu’à parler, vous ouvrirez la voie à une relation fondée sur le respect mutuel et le partage.

Source : Richard et Kristine Carlson, Ne vous noyez pas dans un verre d’eau (#3 - en amour)

 
 

« Parfois, quand je suis avec des gens, je me tais et je les écoute parler.
Je ne dis rien, je suis là, je souris et je hoche la tête.
On peut croire que je n’ai rien à dire, mais c’est le contraire.
C’est justement parce que j’ai quelque chose à dire que je me tais.
Les gens qui sont là sont trop occupés à parler pour pouvoir m’écouter. »
Auteur inconnu

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Diapo 8 de 10 : Apprendre à dire « non »

NON : un mot tout simple, tout court, mais pourtant si difficile à dire...
tn 1 La corbeille à soucis
                                                                                                    

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

 null

 

null           

   

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur

Voici un texte apaisant et réconfortant qui fera du bien à toute personne hospitalisée ou qui doit recevoir des soins. À lire ou à relire lorsque les inquiétudes ou l'angoisse prennent le dessus. Afin que vous l'ayez toujours à portée de main, voici une version imprimable.          
   
   
Chaque main qui me touche est une main qui me guérit : Je suis un être précieux et l'Univers m'aime. À mesure qu'augmente l'amour que je me porte, le miroir de l'Univers augmente son amour pour moi.

Je sais que la Puissance Universelle est partout, en chaque personne, en chaque lieu et en chaque chose. Ce pouvoir d'amour, ce pouvoir guérisseur coule à travers la profession médicale et dans chaque main qui touche mon corps.

J'attire seulement sur le chemin de ma guérison les individus les plus évolués. Ma seule présence suscite les qualités spirituelles de mes médecins et du personnel infirmier. Tous sont étonnés de leur habileté quand ils travaillent à me guérir.


Source : Les pensées du cœur, Louise L. Hay, p. 37

      Image prise sur le site Chaminou

La blague du blog

Chéri...
J'ai recousu le trou dans la poche de ton veston. Tu en as de la chance d'avoir une femme aussi prévenante que moi, hein ?

- Mmmmoui, c'est vrai ma chérie. Mais dis-moi, comment as-tu découvert qu'il y avait un trou dans ma poche ?

   
   

Partager cet article

Publié par Nicole Charest - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Pascaline 21/02/2012 09:58


merci Nicole pour ces textes et reflexions!


à propos de "savoir écouter"... quelqu'un a dit: "Dieu nous a fait deux oreilles et une seule bouche... c'est donc pour écouter d'avantage que de parler!".. simplissime , mais bien vrai!


bonne journée!

Nicole Charest 21/02/2012 19:11



Bonjour Pascaline, Quelle belle pensée et combien vraie en plus! Je suis très heureuse que mon choix de textes vous plaise. Merci d'avoir écrit! Bonne fin de journée! Nicole



Thérèse 16/02/2012 07:50


Quel bonheur de vous lire, chère Nicole! J'ai beaucoup apprécié la vidéo, "savoir dire non", car c'est mon problème! le mot de réconfort, "savoir écouter", c'est à méditer encore et
encore...merci et à bientôt!

Nicole Charest 16/02/2012 13:48



Dire « non » est le problème de plusieurs personnes, comme si parfois, il était mal de penser un peu à nous aussi. Faut savoir être à l'écoute des autres, mais ne pas ignorer ses propres
besoins non plus. Le tout est une question d'équilibre et ça non plus, ce n'est pas toujours simple... Bonne journée Thérèse!



Rose-Marie 16/02/2012 00:31


Très chère et douce Nicole,


Comme toujours, ton texte: « Savoir écouter » arrive juste à temps!


Au lendemain de la fête de la Saint-Valentin, il touche les cordes sensibles de chaque être humain.


Savoir écouter est un « art qui » se cultive au fil du temps.


Si nous décortiquons ce texte magnifique, que de réalités nous y verrons.


Merci une fois de plus mon amie, tu touches mon coeur et combien d'autres, qui ont besoin de se sentir écouter.


Merci et bonne fin de soirée! Je t'aime!


Avec ma tendresse.


Rose-Marie xoxox

Nicole Charest 16/02/2012 13:45



Chère Rose-Marie, au nombre d'amis-es qui se confient à toi et que tu aides, je suis certaine que tu es une pro dans l'art d'écouter. Bienheureuses sont les personnes qui peuvent bénéficier
de ton oreille généreuse et de ton coeur si plein d'amour. Merci de ton commentaire. Passe une excellente journée! Avec toute mon affection, Nicole xox



Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

 

Série
Les Messagères
  eBooks gratuits
     

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif