Accueil    Première visite?   Commander livres    M'écrire    Livre d'or    Ajoutez à vos favoris

 

Téléchargement    Pensées à imprimer    Sites partenaires    Sites préférés    Bannières

 

Merci de recommander mon site à vos proches et de les inviter à joindre ma liste d'abonnés.



Musique douce? Cliquez ici

Blog en pause - durée indéterminée

 

À tous mes abonnés et visiteurs,

Veuillez noter que mon blog est présentement en pause et ce, pour une durée indéterminée. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite à vous abonner (inscription en haut, à droite). Vous serez ainsi avisé dès la publication d’un nouveau bulletin. Pour avoir un aperçu global de tout ce que j’ai déposé sur mon site depuis 2008, cliquez sur ce lien : http://www.lapetitedouceur.org/article-bilan-de-mon-site-123746224.html.

Merci de votre présence sur ma route virtuelle!

Votre webmestre, Nicole

 
   
     
 
ligne a puce002
     
     
     
     
 
 
Jeudi 14 juin 2012 4 14 /06 /Juin /2012 00:04

 
 
 
 
 
7 TRUCS POUR CESSER DE S’INQUIÉTER
 
 
S’inquiéter nuit à la santé et fait diminuer beaucoup la performance au travail, et le temps perdu à s’inquiéter n’est pas rentable pour la compagnie où vous travaillez.

Alors, je vous propose quelques moyens pour vous aider à moins vous inquiéter. N’importe quel de ces moyens peut apporter de très bons résultats. Le but est que vous puissiez passer agréablement votre journée de travail au lieu de vous inquiéter.



Premier moyen :

Placez sur un de vos poignets une bande élastique et tirez dessus lorsque vous vous inquiétez. Cela va vous faire mal et comme vous ne voulez pas ressentir de douleur, il vous sera plus facile de penser à cesser de vous inquiéter. Ce moyen est souvent demandé d’être utilisé en psychothérapie et fonctionne très bien.

 

Deuxième moyen :

Vous pouvez vous dire : « ne t’en fais pas, je sais que tu as appris à t’en faire, mais maintenant je vais t’aimer et t’accepter tel que tu es même si tu t’inquiètes. » Renvoyez vos pensées doucement et réconfortez-vous par des pensées plus réalistes et plus plaisantes.

 

Troisième moyen :

Vous pouvez volontairement vous critiquer et vous dire avec colère : « Est-ce que ça te sert à quelque chose de penser à ça ? Cesse d’y penser et fais autre chose ou pense à autre chose. » Se parler ainsi fait l’effet d’une douche froide. Ça ramène très rapidement dans la réalité. Personnellement c’est le moyen que j’utilise et ça fonctionne merveilleusement.

 

Quatrième moyen :

Pensez que vous possédez un pulvérisateur et dites-vous : « Je détruis mes inquiétudes en les pulvérisant d’insecticide. » J’imagine mes inquiétudes mourir systématiquement.

 

Cinquième moyen :

Pensez à deux ou trois inquiétudes que vous avez présentement et écrivez-les.

Par la suite, inscrivez « quand » vous désirez y penser durant la journée ainsi que « la durée » que vous voulez y allouer.

Exemple : je m’inquièterai de la prochaine réunion et je m’inquiéterai de ma fille qui est à l’hôpital de 7 h à 7 h 15 et de 20 h à 20 h 30. Si le temps alloué vous semble trop court après en avoir fait l’essai, vous pouvez l’augmenter.

Durant la journée, lorsqu’une de ces inquiétudes vous arrive en tête, faites le geste de la balayer de la main et dites-vous : « Ne t’en fais pas, je vais y penser à telle heure » et volontairement cesser d’y penser. Pratiquez cette activité pendant 4 à 5 jours.

À mesure qu’une inquiétude est résolue, vous n’y pensez plus et lorsque d’autres inquiétudes surviennent, vous pouvez les rajouter. Ensuite, diminuez très doucement « la durée » par jour allouée à toutes vos inquiétudes.

Prenez le temps de vous féliciter et de ressentir du plaisir chaque jour où vous y parvenez. Vous pouvez aussi vous récompenser pour vous encourager.

Le but de cet exercice est de voir comment vous pouvez passer facilement d’un état apathique à un état plus joyeux. Nous pouvons tous exercer notre merveilleux pouvoir de choisir nos idées.

 

Sixième moyen :

Faites-vous un petit plaisir afin de changer l’idée qui vous inquiète. Voici quelques exemples : lire une lecture qui vous intéresse, pratiquer votre sport favori, écouter une émission qui vous stimule ou en écouter une musique de danse et en profiter pour danser aide beaucoup à retrouver la bonne humeur.

 

Septième moyen :

Passez à l’action délibérément en chassant vos idées destructives, même si c’est la nuit, sortez de votre lit et agissez, réglez cette situation qui vous perturbe, écrivez sur ce sujet, renseignez-vous pour en savoir davantage pour vous aider, ensuite lâcher prise et agissez pour vous.

Expérimentez un de ces moyens vous aidera. Car moins on s’inquiète, plus on se sent en paix et libre. Mais, si vous n’arrivez pas à être heureux, il est important d’aller chercher de l’aide psychologique en utilisant les services d’une psychothérapeute par exemple afin de rétablir votre énergie et de retrouver le goût à la vie. La vie est super belle.

 

SOURCE : Diane Charbonneau conférencière, formatrice, psychothérapeute et auteure, aide les gens à devenir plus heureux et plus performants au travail et dans la vie. Elle est spécialisée en gestion du stress et en l’épuisement professionnel.

info@dianecharbonneau.com / www.dianecharbonneau.com

 

Retour à l'accueil

Accueil    Première visite?   Commander livres    M'écrire    Livre d'or    Ajoutez à vos favoris
 
GA:

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

Livres/carte sympathie   eBooks gratuits
     

tomes1et2

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Rechercher dans ce blog

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif  

Méli-mélo

     
          Astuce

Derniers commentaires

Syndication

  • Flux RSS des articles
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés