Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 20:01



Lorsqu'on regarde le tracé d'un fleuve sur un plan, entre sa source et la mer où il se jette, on le voit tantôt avancer droit, tantôt zigzaguer, parfois même repartir momentanément en sens contraire. Celui qui naviguerait sur ses eaux pourrait avoir le sentiment d'hésitations et de contradictions dans son parcours.

Pourtant, si l'on regarde une coupe latérale du terrain où coule ce fleuve, on constate qu'il ne cesse jamais un instant de progresser le long de la pente qui le conduit jusqu'à la mer. Même ses revirements, même ses zigzags font partie du trajet le plus court — a-t-on jamais vu le moindre cours d'eau remonter une pente ? — vers son embouchure.

Le cours de nos vies ressemble à celui d'un fleuve. De l'extérieur, on peut avoir l'impression que telle personne « recule », qu'elle ne progresse plus, que sa vie est toute de contradictions ; on peut même avoir ce sentiment-là sur sa propre existence. Combien de fois, pourtant, constate-t-on, avec le recul, que ce chemin-là était en fin de compte le plus approprié, celui qui préparait le mieux cette personne (ou soi-même) aux prochaines étapes de sa vie ?

Cette métaphore du fleuve incite à se montrer prudent dans les jugements superficiels qu'on est facilement enclin à porter sur autrui, et pas seulement des personnes d'ailleurs, mais des sociétés, des pays, toutes sortes de structures. Ce qui peut sembler être un recul, un revirement, à court terme, peut se révéler plus tard un détour indispensable.

À défaut de pouvoir se garder d'émettre des jugements — chacun sait combien c'est difficile — on peut au moins éviter de les prononcer comme des sentences définitives que le temps se chargera bien souvent de faire mentir.

« Les détours que nous impose la vie sont souvent la façon la plus rapide d'atteindre le but fixé. »


Olivier Clerc (texte trouvé sur le très beau blog Émergence du coeur)

Partager cet article

Publié par Nicole Charest - dans LE COFFRE AUX TRÉSORS*
commenter cet article

commentaires

courtois 05/01/2011 16:24



hurler,hurler  jusqu'a ce que cela vous arrache la gorge ,tellement,la douleur est atroce


lorsque la mort vous arrache un enfant de 17 ans,c'est injuste  elle est ou la douceur là dedans???



Nicole Charest 05/01/2011 20:34



Personne n'a dit qu'il y avait de la douceur dans le fait de perdre un enfant. J'imagine facilement la douleur que vous devez éprouver. Je vous invite à consulter ma page sur le deuil, en
espérant qu'un texte ou une pensée puisse réussir à vous apaiser. Bon courage !


http://www.lapetitedouceur.org/pages/Vivre_un_deuil-1665866.html


 



Krys 29/05/2009 21:50

Ne t'inquiète pas, je suis un peu dans le même cas que toi, je manque de temps pour le virtuel. Et les choses ne vont pas s'arranger dans les jours à venir car ... j'ai enfin reçu le livre commandé et je crois que ce soir je vais m'installer bien confortablement pour le découvrir... depuis le temps que j'en entends parler de ton livre.Je te souhaite un bon week-end.Profite bien du temps qui passe auprès de ceux que tu aimes.Bise

Dulce 29/05/2009 10:20

J'ai vu qu'en postant un commentaire, je peux lire tes réponses... donc je poste là pour lire ce que tu m'as répondu... lol ! C'est rigolo, ce matin chez OB !

Dulce 28/05/2009 08:48

Ah oui... alors là tout à fait d'accord avec ce texte et la conclusion !!! Je ne sais plus quand je l'ai dit, mais il n'y a pas longtemps de cela... Je suis persuadée au fond de moi que notre route nest pas doite... Quand on croit que des embuches nous dévient de notre destin, de notre route, je crois qu'en fait, c'était par là que nous devions passer pour apprendre quelque chose, pour vivre une telle autre chose ou pour connaître quelqu'un.... Quand on prend la route pour aller à une destination précise, il est très rare que cette route soit droite, à moins d'aller tout près ! Donc notre chemin de vie est pareil... il comporte des autoroutes, des départementales, des nationales comme des tous petits chemins caillouteux... pourtant nécessaires à notre vie ! Si dans la vie, on ne roulait que sur des autoroutes, facilement, on ne verrait même pas toutes les beautés d'une source au bout d'un chemin caillouteux... J'en suis intimement persuadée... Ce texte est super original et il démontre bien ce que je pense de la vie !!! Je suis contente de l'avoir lu aujourd'hui ! Cà me fait du bien au coeur... vraiment !Bonne journée

Nicole Charest 29/05/2009 01:55


Ton commentaire complète très bien le texte et résume parfaitement l'idée principale. J'espère que mes visiteurs feront une visite chez vous pour aller lire tes différents partages. Tu as un
talent pour l'écriture! Lâche pas!


Echecs 28/05/2009 08:33

Que c'est bien dit.Yves 

Nicole Charest 28/05/2009 23:59


Bonjour Yves, oui c'est un beau texte et j'aimerais avoir la fierté de dire que j'en suis l'auteure. Toutefois, je n'ai que le mérite de l'avoir trouvé et de vous l'avoir offert. C'est déjà ça...
Revenez me visiter souvent! Au plaisir! Nicole ; )))


Krys 28/05/2009 06:57

J'ai lu ce texte cette semaine et je l'ai préparé dans un fichier pour le poster, ça ne t'étonne pas ? Quant au texte "jongler avec la vie" il est sur mon blog depuis longtemps déjà. Et les trois portes est aussi dans un fichier, j'ai toujours hésité à le poster car il est très long mais je l'aime beaucoup. Nous sommes vraiment en connexion pour faire passer de jolies choses. Tous ces jolis textes font partie de ma vie maintenant et j'ai toujours grand plaisir à les relire.Je te souhaite de vivre une belle semaine remplie de petits bonheurs.Bien amicalement

Nicole Charest 28/05/2009 23:57


Allô Krys,

Je ne suis tellement pas étonnée que nos choix de textes se recoupent. Je crois vraiment qu'il y a une grande affinité dans nos valeurs respectives et c'est normal, qu'à un moment ou à
un autre, on s'arrête sur les mêmes textes. De toute façon, c'est toujours bon de les relire car, selon notre état d'esprit du moment, on en retire souvent quelque chose de nouveau.

Quant au texte Les trois portes, ça fait une dizaine d'années que je le publie dans le recueil de textes que je produisais avant mon livre alors il ne date pas d'hier. Toutefois, la
sagesse est toujours très actuelle et résiste au temps. Tu devrais l'offrir à tes abonnés!

Bonne fin de journée ou plutôt, bonne matinée! Nicole

p.s.: Je passe souvent sur ton beau blog et ce n'est pas parce que je n'écris pas que je n'aime pas tes textes. C'est une question de temps et de « tunnel carpien ». Je dois réduire mes heures à
l'ordinateur... : (((


Curieux..Curieuse..c'est...ICI 28/05/2009 06:32

Petit coucou du mercredi .. à un blog tres sympa où j aime revenir regulièrement..Lorent et ses 2900 Trésors les taille-crayon..

Nicole Charest 28/05/2009 20:23


Bonjour à vous, Merci d'être passé sur mon blog. Je suis heureuse qu'il vous plaise. Continuez à me visiter régulièrement! Au plaisir! Nicole


Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

 

Série
Les Messagères
  eBooks gratuits
     

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif