Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:05
 
 

C1 tome-2Pourquoi, à partir de la retraite, certains deviennent-ils simplement « âgés », alors que d’autres deviennent « vieux »? En effet, être âgé, c’est différent d’être vieux, voici quelques réflexions et nuances entre ces deux états de l’existence…

Alors que l’être âgé s’adonne aux sports, est avide de découvertes et de voyages, le vieux se repose.

Alors que l’être âgé dispose d’amour à donner, le vieux accumule les jalousies et les rancœurs.

Alors que l’être âgé continue de faire des plans pour son avenir, le vieux ressasse avec nostalgie son passé, sa jeunesse.

Alors que l’agenda de l’être âgé comprend surtout des lendemains, le calendrier du vieux ne contient que des « hier ».

Alors que l’être âgé apprécie les jours à venir, le vieux souffre du peu de jours qui lui restent.

Alors que les nuits de l’être âgé sont peuplées de rêves, celles du vieux sont envahies de cauchemars.

Il n’est pas question pour moi, pour nous, d’être vieux. Nous pouvons être âgés, peut-être, mais nous ne voulons pas être vieux, car nous regorgeons de tant d’amour à donner, nous caressons tant de projets à réaliser, et sommes enthousiastes devant tant de choses à faire que nous n’avons ni le droit ni le désir d’être vieux.

– Source : Petites douceurs pour le coeur, tome 2, p. 43

 

« On est jeune tant qu'on souhaite que chaque jour diffère de la veille ;
vieux quand on espère que chaque année ressemblera à la précédente. »
Gilbert Cesbron

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

 
Tout homme veut être heureux; mais pour parvenir à l’être, il faudrait commencer par savoir ce que c’est que le bonheur. 
tn Redefinir le bonheur
                                                                                                    

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

 null

 

null 

 

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur

    

Nouveautés dans LE COFFRE AUX TRÉSORS
         
Dis pépé, c'est quoi le bonheur?
La clé du bonheur
La vie est belle
Le bonheur
Le bonheur (Mère Teresa)

La blague du blog

Trois Belges sont sur le bord du Nil. Deux d'entre eux, voyant un crocodile dans l'eau, se mettent à lui jeter des cailloux. À un moment donné, le crocodile, en colère, s'approche de la rive, prêt à monter sur la berge.

Les deux Belges se sauvent et montent dans un arbre. Le troisième, impassible, ne bouge pas. Les autres l'appellent et lui disent de se sauver. Alors l'autre leur répond :

« Ça ne va pas? J'ai pas jeté de cailloux moi. »



Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Vieillissement-Mort
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:04

 
 
 
 
 
 
Le bonheur
 
Le bonheur, c’est tout petit.
Si petit que, parfois, on ne le voit pas.
Alors on le cherche, on le cherche partout.
Il est là dans l’arbre qui chante dans le vent.
Dans le regard de l’enfant.
Le pain que l’on rompt et que l’on partage.
La main que l’on tend.

Le bonheur, c’est tout petit.
Si petit, parfois, qu’on ne le voit pas.
Il ne se cache pas, c’est là son secret.
Il est là, tout près de nous, et parfois en nous.
Le bonheur, c’est tout petit.
Petit comme nos yeux pleins de lumière.
Et comme nos cœurs pleins d’amour !

Mère Teresa

(texte trouvé sur le site : Source d'optimisme 
 
 
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans LE COFFRE AUX TRÉSORS*
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:03

 
 
 
 
 
Version vidéo
produite par Claude D'Astous
http://www.claudedastous.com/
 
 

Version texte
 

La clé du bonheur

Aujourd'hui je t'offre la clé du bonheur. C'est une clé que tu avais peut-être perdue ou oubliée ? Quoi qu'il en soit, j'aimerais que tu l'acceptes. Je te la donne en toute sincérité, avec tout mon cœur. 

Il y a peut-être longtemps que tu t'empêches de faire des choses qui feraient ton bonheur. Tu as peut-être mis de côté cette idée de partir en voyage, de prendre un cours quelconque, de t'acheter des nouveaux vêtements, de changer de voiture, etc. Enfin, de te faire plaisir.

Je sais que plusieurs raisons ont pu t'empêcher de passer à l'action pour obtenir ou faire ce que tu désires. Cela peut être la peur de ne pas être à la hauteur, la peur qu'il t'arrive quelque chose de désagréable, la peur de manquer d'argent, la peur d'être jugé, etc. Quelles que soient tes peurs, savais-tu qu'elles existent pour t'aider ?

Les peurs existent pour être dépassées, pour te faire grandir. À chaque fois que tu te laisses contrôler par une peur, tu n'es plus en contact avec ton pouvoir. En faisant confiance davantage à la vie (en passant à l'action) et en te rappelant que tout ce qui t'arrive n'est qu'expériences pour apprendre, tu deviendras de plus en plus conscient que tu as ce grand pouvoir de t'apporter tout ce que tu as besoin pour être heureux. Personne n'est responsable de ton bonheur, sauf toi.

Commence par des petits bonheurs et dis-toi que tu y as droit. Tout le monde doit dépasser ses peurs. Réalise qu'au fond, tu n'as rien à perdre et que cette expérience te mènera vers de plus grandes réalisations. Commence dès maintenant en accomplissant des petites actions. Tôt ou tard, selon la loi de la manifestation, tu atteindras ton but. Sois patient ! 

Savais-tu que : « Que tu fasses ce que tu aimes pour ton propre plaisir ou que tu fasses ce que tu n'aimes pas par peur de déplaire, il y aura toujours quelqu'un qui critiquera quelque part. Alors pourquoi ne pas faire ce que tu aimes dès maintenant ? » 

Aussi, ne place jamais quelqu'un sur un piédestal. Cette personne a le même pouvoir que toi. N'envie personne. Ce qui la rend heureuse n'est pas nécessairement ce qui te rendrait heureux. La clé est d'aller chercher toi-même ce que toi tu as vraiment envie. 

Chaque jour est un jour nouveau. Pourquoi ne pas faire de ce jour celui où tu as commencé à te rendre heureux ? Ouvre tes ailes et dirige-toi vers ce qui te tient à cœur. 

Ceci est la clé du bonheur. Ne la garde pas pour toi. Plusieurs personnes que tu connais aimeraient aussi obtenir cette clé. Offre-la leur en toute sincérité et commence à semer le bonheur autour de toi. Attrape la clé du bonheur et envoie-la à tous ceux que tu connais. 

Je te souhaite sincèrement tout le bonheur que tu veux !

Claude D'Astous
http://www.claudedastous.com/


 
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans LE COFFRE AUX TRÉSORS*
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:02

 
 
 
 
 




Extrait du livre « La vie est belle »
 
(Témoignage de Alain Choquette)


 

Quand un oiseau me rend visite…

Quand le printemps me réchauffe…

Quand un vieil homme me raconte ses souvenirs…

Quand mon amour me dit qu’elle m’aime…

Quand un bourgogne m’envahit…

Quand un film me fait pleurer…

Quand une chanson me rappelle…

Quand les pommiers sont en fleurs…

Quand la guêpe se pose sur moi et qu’elle ne me pique pas…

Quand je m’endors en écoutant le vent…

Quand le feu de foyer me parle…

Quand l’érable me fait cadeau de son sirop…

Quand les feuilles tombent…

Quand le soleil se couche pour le plaisir de mes yeux…

Quand le gazon verdit…

Quand j’arrive chez maman et que ça sent la soupe…

Quand un livre me fait réfléchir…

Quand un ami m’appelle juste pour savoir comment ça va…

Quand la montagne change de couleur…

Quand il fait tempête et que je reste à la maison…

Quand les nuages se sauvent pour laisser passer le soleil…

Quand je déguste les premières fraises…

 

La vie est belle quand je prends le temps :
quand je regarde, quand j’écoute, quand je touche,
quand je goûte, quand je ressens, quand je vis.

La vie est belle dans les petites choses,
dans les petits moments, dans le présent.


LA VIE EST BELLE !

 
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans LE COFFRE AUX TRÉSORS*
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:01

 
 
 
 
 

Le bonheur

  Le bonheur n’est pas accroché à la lune,
Suspendu à quelque astre lointain ;
Il n’est pas sur Jupiter, Mars ou Neptune,
Mais à portée de main.


Le bonheur n’est pas au delà des mers,
Dans un monde céleste, merveilleux, incertain…
Il est sur notre propre terre,
A portée de main.


Le bonheur n’est pas sur une île lointaine,
Quelque part sur l’Océan terrible :
Il est chez nous, dans la plaine,
Dans ta maison paisible.


Le bonheur n’est pas dans un château grandiose,
Habité par des reines et des rois ;
Il est dans ton jardin de roses,
Dans ta maison de bois.


Le bonheur n’est pas dans une nuit vénitienne,
Faite de musique et d’amour,
Il est dans les choses quotidiennes,
Que tu retrouves chaque jour.


Le bonheur n’est pas dans quelque grande ville,
Où l’on parle de richesses et de joie ;
Il est dans ta chambre tranquille,
Tout près de toi.


Le bonheur n’est pas dans les choses qu’on espère,
Et qu’on réclame du lendemain ;
Il est dans celles qui nous entourent,
Et qui reposent entre nos mains.

Tiré du Livre de Lézard, Georg éditeur

 
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans LE COFFRE AUX TRÉSORS*
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:00

 
 
 
 
 
 

Dis pépé, c'est quoi le bonheur ?

Le bonheur mon enfant, c'est d'avoir des yeux,
Même en vitrine, sous d'horribles lorgnons.
Pouvoir observer, sur la fleur, un bourdon
Gorgé de nectar, s'arracher vers les cieux.

Le bonheur, mon petit, c'est d'être fasciné
Par une perle de rosée, courant sur le fil de la vierge,
Dans une aube radieuse au soleil qui émerge,
Cordiale promesse d'une belle journée.

Le bonheur, tu sais, c'est pouvoir admirer,
Dans l'azur doré d'un printemps qui s'éveille,
Un magnifique rapace qui, de là-haut, surveille
Le lapereau étourdi qui a quitté son terrier.

Le bonheur, mon garçon, c'est pouvoir arpenter
La garrigue provençale, ta main dans la mienne :
Balade matinale, avant que ne survienne
Le vent brûlant, au zénith de juillet.

Le bonheur, mon enfant, c'est quand la pluie est tombée
Et fait que la terre craquelée et agonisante,
Exhale soudain une odeur douce et enivrante,
Pour remercier le ciel de la bienfaisante ondée.

Le bonheur, vois-tu, c'est, quand finit l'été,
Cueillir une pomme au sein du verger familial,
L'essuyer sur sa blouse, d'un geste machinal,
Puis mordre à belles dents, dans sa chair sucrée.

Le bonheur, tu sais, il se trouve n'importe où :
Se coucher dans le pré, écouter chanter l'herbe,
Le souffle du Mistral dans le chêne superbe,
Le murmure du ruisseau, polissant ses cailloux...

Je te souhaite des choses pures, du bonheur !
Point n'est besoin d'honneurs et de richesses.
Qu'un avenir utopique, et de folles promesses,
Ne puissent jamais, ô jamais ! Endurcir ton cœur.


Pierre Clérico

 
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans LE COFFRE AUX TRÉSORS*
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 18:42
 
 

printemps.gifÉtant jeune, j’ai souvent cru que le succès tomberait toujours directement du ciel sans mon intervention…

Un jour, le succès m’a lâché et j’ai dû revoir ma façon de penser de fond en comble…

Les expériences de ma vie m’amenaient à méditer sur mon rôle à jouer pour m’assurer un destin heureux…

Rien ne sert, selon moi, de changer notre dehors, notre habillement, notre voiture, notre maison, nos amis, nos parents. C’est inutile, et c’est de commencer par la fin.

Tout ce que l’on doit changer, c’est notre façon de penser, notre intérieur. Ensuite, tout doucement, certains de nos amis vont changer, notre habillement, notre voiture…

Si nous acceptons que notre attitude juste soit le maître de notre vie, plus rien ne peut nous arrêter dans notre marche vers le succès…

J’ai appris par mes expériences, que c’est une histoire de cause à effet. Nous récoltons ce que nous semons…

On ne peut pas tricher ni mentir, nous faisons partie de la pensée universelle…

L’attitude juste, c’est la seule façon de s’élever au rang des femmes et des hommes que l’on dit bénis des dieux… Ces humains ordinaires qui ont su abattre les barrières qui les empêchaient d’avancer. Une fois les obstacles vaincus, ils ont pu faire grandir leur force intérieure et leur spiritualité, ce qui leur assure une créativité sans frontière qui les mène tout droit vers le succès de leur vie.

Source : Extrait d’un livre de Marcel Gagnon 

 
 

« Que c’est triste de découvrir que ce n’est ni le hasard, ni le temps, ni la malchance
qui vous ont empêché de réussir quelque chose, mais vous-même. »
Lillian Hellman

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Savez-vous bien faire la différence entre l'acceptation et la résignation ?

Cliquez sur l'image pour le visionnement.
Acceptation et resignation
                                                                                                    

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...


null

 

null 

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur

Témoignage de mon livre d'or

Chère Madame Charest,

Je voulais vous dire que vos livres sont un baume pour l’âme. Ils sont en permanence sur ma table de salon. Et parfois ils m’appellent. Alors j’en prends un, je m’assois et je me laisse guidée par mes anges pour choisir la page.
 
Le choix du texte est juste à chaque fois, il m’apporte réconfort, éclaircissement ou joie, tout dépend de ce que je vis à ce moment.

Ce qui est génial de vos livres, c’est qu’ils vont me suivre pendant des années. Les textes que vous avez choisis de mettre sont inspirants et révélateurs.

Je voulais vous dire merci d’avoir pris le temps de regrouper tous ces textes et d’en faire de si beaux livres. Les livres sont une richesse qui j’espère seront toujours présent dans nos vies. Et j’espère qu’il y aura toujours quelqu’un pour en écrire d’autres.

Merci pour les textes et pour les belles dédicaces. / Nathalie

La blague du blog

« Tu sais Jérémy, quand j'étais p'tit, maman me donnait un dollar et je partais à l'épicerie du coin. Je revenais avec une livre de beurre, une pinte de lait, 2 livres de pommes de terre, une livre de fromage, une livre de sucre, du pain et des œufs...

Et Jérémy de lui répondre : « Y'avait pas de caméras de surveillance dans ce temps-là ? »

   
   
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Réussite-Mission de vie
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 18:01
 
 

journee_femme.gifLe temps passe. La vie court vite. Les distances séparent. Les enfants grandissent. Les occupations vont et viennent.

La passion diminue. Les hommes ne sont pas toujours ce qu’ils devraient être. Le cœur se brise.

Les parents meurent. Les collègues de travail oublient les services rendus. Les carrières professionnelles arrivent à leur terme. Mais...

Les amies sont toujours là. Peu importe le temps passé ou la distance qui vous sépare. Une amie n’est jamais trop loin lorsque tu as besoin d’elle.

Chaque fois que tu devras emprunter une route, et que tu auras à le faire seule, les femmes de ta vie seront tout autour du chemin, t’encourageant, priant pour toi, te poussant, intervenant pour toi, et t’attendant les bras ouverts au bout du chemin.

Il arrivera même parfois qu’elles rompent les règles et qu’elles cheminent à tes côtés ou qu’elles te soulagent de tous tes fardeaux.

Amies, filles, grands-mères, sœurs, belles-sœurs, mères, belles-mères, petites-filles, tantes, cousines nièces et toute notre famille sont une bénédiction de la Vie.

Le monde ne serait pas le même sans les femmes. Lorsque tu as commencé cette aventure d’être Femme, tu n’avais aucune idée des incroyables joies et des douloureuses épreuves qui t’attendaient. Tu ne savais pas non plus à quel point vous auriez besoin les unes des autres.

Chaque jour, continue à avoir besoin d’elles !

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Vous êtes la seule personne que vous côtoierez toute votre vie, de la naissance jusqu’à la mort. Vous avez donc tout intérêt à vous aimer, à vous estimer à votre juste valeur, et à devenir votre meilleure amie. Cliquez sur l'image pour le visionnement.
         tn Femmes
     
     
Pour le bénéfice de mes nouveaux abonnés et visiteurs, voici un diaporama publié antérieurement.

Cliquez sur l'image pour le visionnement.
 
                                                                                                      

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...


 null

 

null 

   

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur


Certaines chansons nous touchent par leur mélodie,

Et d’autres, par la profondeur des mots choisis...

 Paroles et vidéo Youtube ici

Femme, Marie-Élaine Thibert

Cliquez sur la petite flèche pour débuter l'écoute

La blague du blog

Un canard entre dans un bar et lance : – Vous avez des cacahuètes ?
Le patron répond qu'il n'en a pas. Le canard s'en va et revient le lendemain à la même heure.
– Vous avez des cacahuètes ?
Le patron, un peu énervé, réplique : – Je t'ai déjà dit qu'il n'y en a pas ici ! Si tu reviens demain, je te cloue le bec sur le comptoir...
Le canard se représente le lendemain : – Vous avez des clous ?
Le patron répond que non.
Et le canard : – Et vous avez des cacahuètes ?

   
   
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Enfants-Personnes
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 18:00
 
 
Paroles de Étienne Drapeau
Interprête : Marie-Élaine Thibert
 
 
Être Femme

  Etre femme c'est être belle
 Lorsque brille en nous l'étincelle
 Au coin des yeux tant de bonheur
 Et quelques rides au fond du coeur
 
Etre femme c'est être forte
 Lorsque la marée nous emporte
 Voguer sur les larmes d'un naufrage
 Pour mieux retrouver son courage
 
Etre femme c'est être fragile
 Derrière une force tranquille
 Gantée de velours la main de fer
 Qui peut faire l'amour à la guerre
 
Etre femme c'est être libre
 C'est vivre en parfaite équilibre
 C'est tout donner à ceux qu'on aime
 Sans jamais trop s'oublier soi-même
 
Je suis femme, je suis enfant
 Je suis d'hier et de mon temps
 Je suis l'amie, je suis l'amante
 Amoureuse et indépendante
 Je suis femme, je suis tout ça
 Je suis vos visages et vos voix
 Celle qui toujours chantera
L'histoire des femmes
Comme vous et moi
 
Etre femme c'est être habile
 Dans les chemins plus difficile
 C'est guider et être à l'écoute
Du coeur qui a perdu sa route
 
Etre femme c'est se moquer
 Du poids des jours et des années
 La plus belle rose peut faner
Sans jamais perdre sa beauté
 
Je suis femme, je suis enfant
 Je suis d'hier et de mon temps
 Je suis l'amie, je suis l'amante
 Amoureuse et indépendante
 Je suis femme, je suis tout ça
 Je suis vos visages et vos voix
 Celle qui toujours chantera
L'histoire des femmes
Comme vous et moi
 
oouuhh
 
Je suis femme, je suis enfant
 Je suis d'hier et de mon temps
 Je suis l'amie, je suis l'amante
 Amoureuse et indépendante
 Je suis femme, je suis tout ça
 Je suis vos visages et vos voix
 Celle qui toujours chantera
L'histoire des femmes
Comme vous et moi
 
oouuhh
 
Comme vous et moi
 
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Chansons - jeux - tests
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 18:00
 

logo 2012Savoir écouter l’autre apporte deux choses fondamentales. D’abord, vous lui montrez que vous vous souciez réellement de ce qu’il a à vous dire. Ce qui est sûrement le meilleur moyen de lui prouver que vous vous intéressez à lui et que vous le comprenez. C’est facile de répéter : « Je fais attention à toi », mais si vous avez la tête ailleurs, vous ne faites que démontrer que ce n’est pas votre priorité, que votre partenaire passe après le reste.

Quand on se sent écouté, et donc aimé, on cesse d’avoir l’impression de faire partie des meubles. Une bonne capacité d’écoute incite l’autre à se confier et à partager ses expériences, ce qui ne peut que vous rapprocher. Il est aussi agréable et stimulant de côtoyer quelqu’un qui vous écoute, qu’il est pénible et frustrant d’être avec une personne qui fait la sourde oreille.

Autre bienfait inhérent à l’art de savoir écouter : il réduit sensiblement notre propension à nous emporter pour un rien. Quand on est capable d’écouter son interlocuteur avec attention et sincérité, on évite les conclusions hâtives et les réactions brutales, qui se produisent précisément quand on croit savoir à l’avance ce que l’autre pense.

En prenant la peine et le temps d’écouter, vous entendrez des choses que vous ignoriez jusque-là, et que vous n’auriez jamais pu deviner par vous-même ou en vous contentant d’accorder à l’autre une oreille distraite.

La différence entre une écoute convenable et une écoute de « pro » est énorme. Se sentir écouté est un besoin tellement fort que, lorsqu’il n’est pas satisfait, il laisse une impression de grand vide. À l’inverse, quand l’autre personne se sent vraiment écoutée, elle s’estime facilement comblée et elle ne se sent jamais aussi bien qu’en votre compagnie.

La seule façon de devenir champion du monde dans cette discipline, c’est la bonne vieille méthode : beaucoup d’entraînement. Savoir écouter l’autre ne se réduit pas à être capable de répéter ce qu’il vient de dire. Cela implique d’être réellement « présent » dans vos discussions, comme de faire preuve de patience et de compréhension. Concrètement, efforcez-vous d’abord de comprendre ce qui est dit – sans couper la parole – avant de parler à votre tour et d’exprimer votre point de vue.

En mettant autant de soin – sinon plus – à écouter qu’à parler, vous ouvrirez la voie à une relation fondée sur le respect mutuel et le partage.

Source : Richard et Kristine Carlson, Ne vous noyez pas dans un verre d’eau (#3 - en amour)

 
 

« Parfois, quand je suis avec des gens, je me tais et je les écoute parler.
Je ne dis rien, je suis là, je souris et je hoche la tête.
On peut croire que je n’ai rien à dire, mais c’est le contraire.
C’est justement parce que j’ai quelque chose à dire que je me tais.
Les gens qui sont là sont trop occupés à parler pour pouvoir m’écouter. »
Auteur inconnu

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Diapo 8 de 10 : Apprendre à dire « non »

NON : un mot tout simple, tout court, mais pourtant si difficile à dire...
tn 1 La corbeille à soucis
                                                                                                    

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

 null

 

null           

   

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur

Voici un texte apaisant et réconfortant qui fera du bien à toute personne hospitalisée ou qui doit recevoir des soins. À lire ou à relire lorsque les inquiétudes ou l'angoisse prennent le dessus. Afin que vous l'ayez toujours à portée de main, voici une version imprimable.          
   
   
Chaque main qui me touche est une main qui me guérit : Je suis un être précieux et l'Univers m'aime. À mesure qu'augmente l'amour que je me porte, le miroir de l'Univers augmente son amour pour moi.

Je sais que la Puissance Universelle est partout, en chaque personne, en chaque lieu et en chaque chose. Ce pouvoir d'amour, ce pouvoir guérisseur coule à travers la profession médicale et dans chaque main qui touche mon corps.

J'attire seulement sur le chemin de ma guérison les individus les plus évolués. Ma seule présence suscite les qualités spirituelles de mes médecins et du personnel infirmier. Tous sont étonnés de leur habileté quand ils travaillent à me guérir.


Source : Les pensées du cœur, Louise L. Hay, p. 37

      Image prise sur le site Chaminou

La blague du blog

Chéri...
J'ai recousu le trou dans la poche de ton veston. Tu en as de la chance d'avoir une femme aussi prévenante que moi, hein ?

- Mmmmoui, c'est vrai ma chérie. Mais dis-moi, comment as-tu découvert qu'il y avait un trou dans ma poche ?

   
   
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Divers
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 18:03
           
 

C1 tome-2 Ne vous imaginez pas que l'amour d'un homme et d'une femme, pour être vrai, doit être spectaculaire. Ce dont il a besoin, c'est de durer. Et pour durer, il faut que l'homme et la femme, au fil des années, continuent à s'aimer en vérité. L'amour vrai n'en finit pas de commencer.

Comment une lampe brille-t-elle, si ce n'est pas par l'apport continuel de petites gouttes d'huile? Qu'il n'y ait plus de gouttes d'huile, il n'y aura plus de lumière, et l'époux ou l'épouse dira : « Tu n'es plus celui ou celle que j'ai aimé ou aimée. Je ne te connais plus. »

Mes amis, que sont ces gouttes d'huile dans nos lampes? Ce sont les petites choses de la vie de tous les jours : la gaieté, la joie de vivre dont nous rayonnons, les petites paroles de bonté, les gestes de tendresse, une simple prière ou pensée de l'un pour l'autre, l'humilité et la patience. Aussi, parfois : notre manière de faire silence, d'écouter l'autre, de pleurer, de pardonner. Voilà les véritables gouttes d'amour qui font brûler toute une vie d'une vive flamme!

Ne cherchez donc pas toujours l'amour dans les grandes choses. L'amour est simple. Veillez et entretenez bien la lampe.

– Source : Petites douceurs pour le cœur, p. 162 / Mère Teresa de Calcutta

 
 
« L'amitié, comme l'amour, demande beaucoup d'efforts, d'attention et de constance ; elle exige surtout de savoir offrir ce que l'on a de plus cher dans la vie : du temps ! »
Catherine Deneuve

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Pour obtenir la réponse à un problème qui se pose à nous, le meilleur moyen est de s’écouter.
tn S'écouter parler
                                                                                                    
 
 
ligne coeurs1
 

 

     
Diaporamas publiés
l'année dernière
null

 

 

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

         

null

 

null 

   

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur

 

ligne_coeurs.gif
 
     

En ce mois de la St-Valentin et de l'amour, j'ai pensé vous présenter trois excellents articles écrits par Yvon Dallaire, psychologue et auteur d'une trilogie sur le bonheur conjugal.

La décision du bonheur

Garder une femme
Garder un homme

Également, voici une magnifique lettre d'amour écrite par la journaliste Christelle Gilquin à l'occasion de la St-Valentin dans le magazine Femme d'aujourd'hui Belgique.           

     

couple

La blague du blog

Trois filles sont poursuivies par des méchants. Elles entrent dans un cabanon et se cachent dans des sacs de patates. Les voleurs entrent et donnent des coups de pied sur le premier sac.

La noire répond : Miaou! - Ah, c'est un chat.
La brune répond : Wouf! - Ah, c'est juste un chien.
La blonde perçoit le coup de pied et crie : C'est des patates!



Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Amour-Amour de soi-Bonté
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 18:02

 

 

Par YVON DALLAIRE, psychologue
Auteur des excellents livres :
Qui sont ces hommes heureux?
Qui sont ces femmes heureuses?
Qui sont ces couples heureux ?

  Pour lire d'autres écrits de Yvon Dallaire, cliquez ici.

Articles dans les magazines québécois, cliquez ici.

En cliquant sur le menu Articles à gauche,
vous aurez accès à toutes ses autres publications (France, Suisse, etc.)

    yvon-dallaire

 

 


 

 

Garder une femme

 

Messieurs, au cas où vous l’ignoreriez, plus d’un couple sur deux divorce et 65 % à 80 % de ces divorces sont initiés par la femme.

Et si votre première femme vous quitte, vous augmentez à 75 % les probabilités que la deuxième le fasse aussi. Il se peut que sa décision fasse votre affaire, mais si je me fie au taux de suicide des hommes à la suite d’une rupture amoureuse, je doute que ce soit le cas pour la majorité.

En tant qu’homme, vous fonctionnez probablement par objectif: une fois votre partenaire de vie trouvée et séduite, vous croyez que cette conquête est définitive. Grave erreur!


Être affectueux

Une femme n’est jamais conquise une fois pour toutes; vous devrez l’apprivoiser à nouveau, une fois la période de passion terminée. Période qui dure tout au plus deux à trois ans, parfois moins. Votre partenaire est très réceptive durant cette période; elle est même initiatrice. Mais cessez de croire que vous pourrez aller directement au but chaque fois que vous le voudrez si vous n’entretenez pas un «environnement»affectueux.

Être affectueux ne signifie pas lui acheter des cadeaux hors de prix ou lui faire de grosses surprises quelques fois par année. Être affectueux signifie plutôt exprimer régulièrement vos sentiments positifs, manifester votre plaisir d’être avec elle, être tendre et chaleureux, dire des «mots magiques». Rappelez-vous la phrase de Marguerite Duras (auteure, dramaturge et cinéaste française): «Les femmes jouissent d’abord par les oreilles.» Le plus beau mot d’amour: son prénom, dit sur un ton amoureux.

Les femmes ne calculent pas comme les hommes: offrez deux douzaines de roses rouges à son anniversaire et vous obtiendrez un point. Offrez plutôt 24 fois, à différentes occasions, une fleur différente et vous obtiendrez 24 points. Elle saura qu’elle était dans votre pensée, donc que vous tenez à elle.

Être affectueux signifie aussi être attentif aux modifications qu’elle apporte sur elle: nouvelles mèches de cheveux, nouveau bijou ou agencement de ses vêtements, nouveau parfum… Je sais qu’il n’est pas toujours facile de remarquer ces détails, mais c’est très«rentable». Les femmes adorent être regardées, y compris par leur amoureux.


Aimez « vos » femmes

L’une des grandes illusions masculines est que leur « princesse » restera toujours une princesse. C’est très mal connaître la femme. Vous le savez probablement déjà, votre femme vit chaque mois, contrairement à vous, une tempête hormonale. L’intensité de cette tempête varie évidemment d’une femme à l’autre, mais aucune n’y échappe. Cette intensité dépend de ses hormones, mais aussi de certains facteurs psychologiques, dont la qualité de sa relation amoureuse.

 

Votre princesse s’est aussi transformée lorsqu’elle est devenue enceinte. La grossesse, l’enfantement et l’allaitement constituent un véritable ouragan hormonal chez une femme. Et ce n’est pas fini: un tsunami hormonal l’attend à sa ménopause. Comme le disait un homme à sa femme ménopausée :« Qu’as-tu fait à ma femme ? » Après, les tempêtes diminuent grandement. Conclusion : vous devez non pas apprendre à vivre avec votre femme, mais bien avec « vos » femmes et à accepter chacune d’elles.


Des projets

Si vous voulez vivre longtemps avec votre partenaire, il vous faut sortir de la routine et faire des projets avec elle. Des projets à court terme (un an) : où irez-vous cette année en voyage? Des projets à moyen terme (trois à cinq ans): à quand ce déménagement ou cette rénovation? Ou un (nouvel) enfant? Et des projets à long terme et même à très long terme: que ferez-vous à la retraite?

Un couple est constitué de deux personnes qui rêvent ensemble. Un couple qui n’a pas de projets ne survit pas. La femme s’épanouit sexuellement dans un environnement amoureux.

* Dr Louann Brizendine, Les secrets du cerveau Féminin, Grasset.

 

Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Couples - Vie à deux
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 18:01

 

 

Par YVON DALLAIRE, psychologue
Auteur des excellents livres :
Qui sont ces hommes heureux?
Qui sont ces femmes heureuses?
Qui sont ces couples heureux ?

  Pour lire d'autres écrits de Yvon Dallaire, cliquez ici.

Articles dans les magazines québécois, cliquez ici.

En cliquant sur le menu Articles à gauche,
vous aurez accès à toutes ses autres publications (France, Suisse, etc.)

    yvon-dallaire

 

 


 

Mesdames, il est beaucoup plus facile de garder un homme pour la vie si vous le désirez. Il faut toutefois que vous renonciez au syndrome de Cendrillon: le prince charmant, celui qui transformera radicalement votre vie, n’existe que dans vos têtes. Aucun homme ne fera de vous une reine, mais plusieurs pourraient devenir un excellent partenaire de vie.


Acceptez votre homme

D’après la célèbre féministe française, Évelyne Sullerot, la principale raison invoquée par les femmes pour demander le divorce est le désenchantement: les femmes se séparent parce qu’elles n’ont pas obtenu ce qu’elles espéraient. D’où l’importance de ce premier conseil et des autres.

Un proverbe arabe dit: «N’épouse pas l’homme que tu aimes, aime l’homme que tu as épousé». Ce proverbe s’applique aussi aux hommes, mais il est particulièrement vrai pour la femme qui, croyant l’avoir conquis une fois pour toutes, voudrait«l’améliorer» en le rendant conforme à l’homme rêvé, celui qu’on lui a décrit dans les contes de fées et les films hollywoodiens.


Lâchez prise

La pire chose qui puisse arriver à une femme qui veut contrôler son homme, c’est d’y parvenir. Elle obtient alors les pleins pouvoirs, mais sur qui? Sur quoi?

Un homme qui se laisse ainsi conduire devient ce que Charles Paquin appelle un«homme whippet».

Ce n’est plus un homme et il est évident que la femme sera déçue, qu’elle n’aura aucune admiration pour lui et finira par le quitter, parce que réellement désenchantée. Quand ce n’est pas lui qui lui fera sentir sa frustration d’être ainsi contrôlé par une agressivité passive (enfermement dans le silence, fuite dans le travail, absence d’initiative, impuissance, éjaculation précoce...).

Lâcher prise et laisser son homme agir à sa guise stimulera le côté sain de sa masculinité. Sa partenaire ne pourra alors que profiter de toutes les caractéristiques de ce qu’est un homme sain et responsable. Ne cherchant pas à le contrôler, elle obtient ainsi plus de sa relation avec son homme, car celui-ci est prêt à s’investir totalement et à long terme avec la femme dont il se sent respecté et qui, pour lui, devient une complice plutôt qu’une adversaire.


Demandez

Un grand psychologue reconnu internationalement a dit un jour : « demandez et vous recevrez! » La mission millénaire de l’homme, après avoir assuré sa propre survie et son bonheur, c’est d’assurer la survie et le bonheur des siens. Pour ce, il a besoin de savoir ce que vous voulez. Encore vous faut-il faire la différence entre besoin, désir et caprice. Rien ne valorise plus un homme que de se sentir utile et efficace.


Ne critiquez pas

En trente ans d’écoute des hommes venus me voir en thérapie, le principal reproche entendu de leur part, c’est: « Elle critique tout le temps. Elle n’est jamais satisfaite. Je ne sais plus quoi faire pour elle. » Devant une critique, l’homme se défend, contre-attaque en argumentant ou pire, fuit dans le silence ou dans l’absence; ce qui, paradoxalement, augmente les critiques de sa partenaire plutôt que de les faire taire.

Un proverbe féminin dit : « ce qui ne s’exprime pas s’imprime et nous déprime ». En fait, les neurosciences nous démontrent que c’est le contenu de ce que nous exprimons qui nous déprime ou nous enchante. Utilisez les principes de la communication non violente, à une nuance près : « soyez vraie ET positive ».

Même égaux, l’homme et la femme seront toujours quelque peu différents en tant qu’êtres sexués. Heureusement! Sinon, à quoi bon avoir deux sexes?

« Pourquoi, après avoir tout fait pendant dix ans pour que son mari perde ses vieilles habitudes, une femme se plaint-elle qu’il ne soit plus l’homme qu’elle a épousé? »

– Barbra Streisand

Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Couples - Vie à deux
commenter cet article
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 18:00

 

 

Par YVON DALLAIRE, psychologue
Auteur des excellents livres :
Qui sont ces hommes heureux?
Qui sont ces femmes heureuses?
Qui sont ces couples heureux ?

  Pour lire d'autres écrits de Yvon Dallaire, cliquez ici.

Articles dans les magazines québécois, cliquez ici.

En cliquant sur le menu Articles à gauche,
vous aurez accès à toutes ses autres publications (France, Suisse, etc.)

    yvon-dallaire

 

 


 

 

Seulement 15% à 20% des couples sont véritablement heureux à long terme. Qu’ont-ils de différent des autres couples ? Que font-ils que les autres couples ne font pas ?

 

Ils préfèrent être heureux plutôt que d’avoir raison sur l’autre.

Ils se disent 5 à 10 fois plus de compliments que de reproches.

Ils ne croient pas à la toute-puissance de la communication et ne cherchent pas le consensus à tout prix.

Ils reconnaissent leurs différences et les mettent au service du couple.

Ils se mettent d’accord pour vivre avec des désaccords à vie.

Ils ont appris à négocier des ententes à double gagnant.

Ils acceptent d’être influencés par l’autre.

Ils ne croient pas à l’existence de l’« âme sœur ».

Ils ne sont pas fusionnels.

Ils ne cherchent pas à se faire comprendre de l’autre : ils cherchent à comprendre l’autre.

Ils ne doutent pas de l’amour et de la bonne foi de l’autre.

Ils savent que l’engagement est une conséquence, non une prémisse.

Ils savent que l’amour est une décision, non de la passion.

Ils partagent un grand nombre d’aspirations communes.

Ils ne cherchent pas à savoir « qui a commencé ».

Les deux sont exigeants, pour eux-mêmes et pour l’autre, et ils font le moins de compromis possible.

Ils prennent chacun la responsabilité de leurs réactions émotives et acceptent de se remettre en question.

Ils sont fidèles.

Ils aiment l’autre pour ce qu’il est, pas pour ce qu’il pourrait être.

Ils s’adaptent aux « défauts » de l’autre.

Leur relation est basée sur une profonde amitié.

Ils ne sont pas exempts de conflits, mais ne se laissent pas envahir par ceux-ci.

Ils utilisent des techniques de rapprochement lors de conflits.

Ils savent qu’il y a toujours deux responsables lors de disputes.

Ils ont des contacts physiques asexués quotidiens.

Ils se rappellent leurs souvenirs heureux et ne ressassent pas leurs mauvais souvenirs.

Ils considèrent l’autre comme un invité spécial dans leur vie.

Ils développent un sentiment de solidarité contre les « ennemis » naturels du couple : les enfants, les beaux-parents, les amis, l’argent…

Ils expriment leurs besoins (sexuels et autres) de façon directe.

Ils s’entraident à réaliser leurs rêves personnels respectifs.

Ils ont appris à dire « merci ».

Ils ont des rituels familiaux.

Ils utilisent la technique « sandwich » lors d’un grief : un compliment, le grief, un compliment.

Ils ne croient pas à la critique, même dite constructive.

Ils partagent équitablement les tâches ménagères.

Ils confirment les interventions de l’autre auprès des enfants.

Ils s’informent de leur journée avant de partir le matin.

Ils planifient une discussion déstressante en fin de journée.

Ils séparent vie professionnelle et vie privée.

Ils ont un rendez-vous hebdomadaire de 2 h 30 en tête-à-tête.

Ils savent que l’amour se construit.

Leur lit est un lieu de détente et un terrain de jeux, jamais un champ de bataille.

Ils ont une bonne estime d’eux-mêmes.

Ils ne sont pas sur la défensive.

Ils ne sont pas nécessairement plus intelligents que les autres couples.

L’un ne change pas radicalement pour faire plaisir à l’autre.

Leur relation amoureuse a progressé lentement, mais sûrement.

Ils ne comparent pas ce que l’un fait et l’autre pas.

En fait, les membres des couples heureux préfèrent brasser des fleurs, car ils savent que le bonheur est une question d’odeur… et de décision.

Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Couples - Vie à deux
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 18:00
 
 

logo 2012 Chaque fois que nous dépassons le stade de la bienveillance et de la compassion pour vraiment essayer de régler les problèmes d’une autre personne, nous nous retrouvons en plein cœur d’une lutte d’ego. Nous nous sentons attaqués par le manque de sérénité de l’autre, sa tristesse et la réalité de ses problèmes. La personne peut se sentir attaquée par le problème, par notre tentative d’aide ou par notre incapacité à y réussir. Nous pouvons nous sentir à la fois sur la défensive et amers.

Nous ne pouvons pas prendre soin de nous, de notre véritable bonheur, de notre tranquillité d’esprit et de notre bien-être tout en essayant de contrôler la vie d’une autre personne, ses problèmes ou ses sentiments. Nous ne pouvons pas rendre une autre personne heureuse, et nous n’avons pas besoin de son bonheur pour trouver le nôtre. Si nous nous rappelons que le bonheur — notre bien-être suprême — provient de l’intérieur de chacun de nous, nous pouvons voir que toutes nos manipulations extérieures sont futiles.

Lorsque nous reconnaissons les réactions défensives de notre ego aux problèmes des autres, nous pouvons commencer à nous tourner vers notre esprit pour adopter un autre point de vue. Le point de vue de notre esprit est aimant et généreux, mais pas d’une façon obsessionnelle, contrôlante ou menée par la culpabilité. Il est également aussi aimant envers nous-mêmes qu’envers les autres. Dans certaines relations comme celles des parents et des enfants-adultes, nous sommes particulièrement exposés au point de vue de notre ego plutôt qu’à celui de notre esprit.

Source : Ray, Veronica, Choisir d’être heureux, Béliveau éditeur, 1998

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Nous avons tous autant droit à un jardin secret que nous en avons besoin. Qu’y-a-t-il dans le vôtre ? Acceptez-vous que les autres en aient un et que vous y soyez exclus ?

Cliquez sur l'image pour poursuivre cette réflexion.
                avezvousunjardinsecret.gif            
                                                                                                      

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

 

 null

 

null 

   

nature-mini-fleurs-14.gif besoin-de-petites nature-mini-fleurs-14.gif

 

Pour que le bonheur fasse partie de notre vie, il faut d'abord s'en sentir digne et accepter de le mériter. Prenez le temps de lire cette belle programmation de Louise Hay : Je mérite.

Deux versions vous sont offertes : version audio (ci-dessous) et l'autre en PDF, prête à imprimer.

VERSION PDF

11986869153hS82u

La blague du blog

Un soir, une adolescente amène son nouveau copain à la maison pour rencontrer ses parents. Manteau de cuir, bottes de moto, tatouages et pearcing dans le nez. Les parents amènent leur fille à l’écart et lui disent inquiets : « Il n’a pas l’air très gentil… »

La jeune fille répond : « S’il n’était pas gentil, est-ce qu’il ferait 5 000 heures de travaux communautaires? »
    

 



Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Amour-Amour de soi-Bonté
commenter cet article

Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

Petites douceurs
pour le coeur
 eBooks gratuits
   

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif