Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 17:59

 

Il arrive que certaines personnes entrent dans votre vie et que vous sachiez tout de suite qu'elles étaient censées y entrer. Elles servent une sorte de but, vous enseignent une leçon ou vous aident à comprendre qui vous êtes ou qui vous voulez devenir.

Vous ne savez jamais qui sont ces personnes : un compagnon de chambre, une voisine, un professeur, une amie, un amoureux. Un parfait étranger parfois. Dès que vous les regardez dans les yeux, vous savez que ces personnes affecteront profondément votre vie.

Il arrive que des choses horribles et douloureuses surviennent dans notre vie. À la réflexion, nous réalisons que sans surmonter ces obstacles, nous n'aurions jamais réalisé notre potentiel, ni démontré notre force, notre volonté et notre courage.

Tout se produit pour une raison. La maladie, les blessures, l'amour. Les moments de grandeur comme de stupidité testent les limites de notre âme. Sans eux, la vie nous paraîtrait comme une longue route bien droite et bien plate qui ne mène nulle part. Sûre et confortable, mais ennuyeuse et sans but véritable.

Les personnes que vous rencontrez et qui affectent votre vie, et les succès et les contrastes que vous expérimentez, créent qui vous êtes. Les plus mauvaises expériences sont souvent les plus instructives.

 

Source : Crée ta vie - Feuille d'information de la création délibérée

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Quelqu’un décède et vous ne pouvez vous rendre au salon funéraire offrir vos condoléances ? Joignez ce diaporama à un courriel et voilà que la personne endeuillée y trouvera l’assurance de votre soutien et un réconfort assuré. Plus consolant et complet qu'une simple carte virtuelle...

   

Témoignage de mon livre d'or

Témoignage adressé à ma soeur Danielle : « Un tout petit mot pour vous dire un « grand » Merci de m'avoir fait connaître le livre de votre sœur Nicole, qui fut pour moi un bijou, un chef d'œuvre. J'ai grandement apprécié et je l'apprécie encore. Pendant ma période de cancer, j'ai rencontré « des anges » et vous en faites partie. » - Hélène Lafontaine, T-Rivières

La blague du blogue

Trois soeurs se préparent pour sortir. Au moment de franchir la porte, leur mère leur demande :
« Où allez-vous ?
- Nous sortons avec nos fiancés, maman !
- Qu'allez-vous faire ?
La première répond :
- Moi, quand je sors avec Henri, on rit !
La seconde dit :
- Moi, quand je sors avec Charles, on parle !
Et la troisième annonce :
- Moi, quand je sors avec Blaise...
Sa mère ne lui laisse pas terminer sa phrase :
- Non ! Toi, tu restes ici ! »
                                            

Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Reprises
commenter cet article
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 08:35
 
 

« L'épreuve ne tourne jamais vers nous le visage que nous attendions », écrivait Mauriac. « Elle est nécessaire à la connaissance de soi », ajoute Sénèque.

Force est de constater qu'il faut parfois beaucoup de sang-froid et de résistance morale et physique pour faire face aux difficultés que la vie met sur notre chemin.

Un échec professionnel, une rupture amoureuse, des soucis d'argent, un contretemps qui survient au plus mauvais moment... nos existences sont jalonnées de difficultés, de rendez-vous manqués, d'imprévus, d'échecs, d'où la nécessité d'apprendre à relativiser tout ce qui nous arrive malgré nous, et notamment le mauvais. Ou du moins ce que nous percevons comme étant mauvais.

Car il y a toujours une leçon à tirer d'une difficulté. Et la façon même dont nous l'appréhendons peut être à elle seule un enseignement.

L'une des clés pour faire face aux difficultés est non de les combattre et les prendre de front, mais de les contourner en cherchant leur aspect positif. Dans l'adversité, l'état d'esprit fait tout.

– Source : Le livre de la sérénité - Catherine Rambert, p. 155

 

« L'épreuve est nécessaire à la connaissance de soi.
C'est l'expérience qui nous fait prendre la mesure de nos propres forces. »
Sénèque

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

« Préférez-vous être heureux ou avoir raison ? » Voilà la réflexion que je vous propose via ce nouveau diaporama.
    null
                                                                                                      
     

 

 

 

 null

 

null 

 

La communication

 

On pense à tort que parce qu'on sait parler, on sait communiquer. Rien de plus faux... La communication est un art qui s'apprend et qui se développe au fil du temps.

 

Voici un dossier qui vous permettra d'améliorer vos relations, qu'il s'agisse de votre vie personnelle ou professionnelle.

Cliquez sur l'image. 

La blague du blog

Les futurs mariés sont devant l'autel en attendant que le prêtre les marie, quand la jeune femme remarque les clubs de golf de son futur mari à côté de la porte et lui demande :
— Veux-tu m'expliquer pourquoi tes bâtons de golf sont là ?
— Ça ne va quand même pas prendre tout l'après-midi, non ?



Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 08:35
 
 

C1 tome-2Un homme planta une rose et prit soin de l'arroser fidèlement. Juste avant qu'elle fleurisse, il l'examina. Il vit le bouton en fleur et aussi les épines. Alors il pensa : « Comment est-il possible qu'une fleur si magnifique provienne d'une plante chargée d'autant d'épines piquantes? »

Cette pensée le rendit triste si bien qu’il négligea d'arroser la rose et comme elle était prête à fleurir, faute d’être abreuvée, elle mourut.

Il en est ainsi pour tant d’aspects de notre vie. À l'intérieur de chaque âme se trouve une rose. Les qualités divines semées en nous à la naissance grandissent parmi les épines de nos erreurs.

Nous sommes plusieurs à nous regarder et à voir seulement nos épines, nos défauts. Nous désespérons, en pensant peut-être que rien de bon ne peut sortir de nous. Nous négligeons ainsi, à l’instar de cet homme pour sa rose, d'arroser le bien qui est en nous, et finalement, il meurt. Nous ne donnons jamais libre cours à notre potentiel.

Certains ne voient pas la rose à l'intérieur d'eux-mêmes, un autre doit la leur montrer. Un des dons les plus extraordinaires est la capacité de trouver la rose à l'intérieur d’autrui malgré les épines. C'est la caractéristique de l'amour de regarder une personne et, en dépit des erreurs commises, de reconnaître la noblesse de son âme. Nous l'aiderons ainsi à comprendre qu'elle peut dépasser ses erreurs.

Si nous lui montrons avant tout la rose splendide qu’elle est appelée à devenir, elle fera la conquête des épines et se pardonnera ses imperfections passées. Alors elle fleurira, et plus loin fleuriront trente, soixante, une centaine de plants comme celui qui lui a été donné.

Notre devoir en ce monde est d'aider les autres en leur dévoilant leurs roses et non leurs épines. Alors seulement, nous parviendrons à éprouver l'amour que nous devrions ressentir pour chacun, alors seulement nous fleurirons dans notre propre jardin.

Source : Petites douceurs pour le cœur, tome 2, p. 110

 

« Dans la vie, il arrive toujours une rencontre mystérieuse
où quelqu’un nous reconnaît pour ce que nous sommes et pouvons devenir,
catalysant ainsi les circuits de notre plein potentiel. »
Rusty Berkus

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Le véritable amour de soi est une chose d’autant plus précieuse qu’il est rare. Il n'a rien à voir avec l'amour-propre qui lui, se compare aux autres et nous laisse insatisfaits.

Cliquez sur l'image pour la suite de cette réflexion.
  tn Accepter la beauté
                                                                                                      

 

 Les vidéos « Petites douceurs » présentent... 
 

  null

 

null 

« L'avantage d'une pensée,
c'est qu'elle peut résumer en deux lignes
ce que nous désirons exprimer en deux pages. »

Cliquez sur l'image pour lire et imprimer
celles que j'ai choisies pour vous.

La blague du blog

Une voyante prédit l’avenir à sa jeune cliente :

« Vous épouserez un homme beau, riche, jeune et intelligent !

– Ah ! Et mon fiancé, qu'est-ce qu'il va devenir ? »

   
   
Repost 0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 17:00
 
Depuis quelques mois, mes avis de publication s'envoient en double et croyez-moi, j'en suis désolée. J'ai écrit plusieurs fois sur le forum d'Over-blog et personne ne daigne me répondre. Je suis consciente que ça en importune plusieurs mais j'ai beau chercher, je ne trouve aucune explication à ce fait. Si quelqu'un peut m'éclairer, prière de m'écrire svp. Merci de votre attention.
 
 

 
 

jumeaux-copie.png

Bébé 1 : Et toi, tu crois qu’il y a une vie après l’accouchement ?

Bébé 2 : Bien sûr. C’est évident que la vie après l’accouchement existe. Pour le moment, nous vivons ici dans l’utérus pour prendre des forces et nous préparer à ce qui nous attend dans l’autre monde, après l’accouchement.

Bébé 1 : Tout ça, c’est insensé. Selon moi, il n’y a rien après l’accouchement ! D’ailleurs, à quoi ressemblerait une vie hors de l’utérus ???

Bébé 2 : Eh bien, il se dit beaucoup de choses à propos de « l'autre côté »... On dit que, là-bas, il y a beaucoup de lumière, beaucoup de joie et d'émotions, des milliers de choses à faire, d’expériences à vivre... Par exemple, il paraît que là-bas, on va manger avec notre bouche.

Bébé 1 : Mais c’est n’importe quoi ! Nous avons un cordon ombilical et c’est par là qu’on se nourrit. Tout le monde le sait. On ne se nourrit pas par la bouche ! Et bien sûr, personne n’est jamais revenu dans l’utérus pour témoigner de ce qui se passe après l’accouchement donc, tout ce qu’on raconte, ce sont des balivernes. La vie se termine tout simplement à l’accouchement. C'est comme ça, il faut l'accepter.

Bébé 2 : Eh bien, permets-moi de penser autrement. C'est sûr, je ne sais pas exactement à quoi cette vie après l’accouchement va ressembler, et je ne peux rien te prouver. Mais j'aime croire que, dans la vie qui vient, nous verrons notre maman et elle prendra soin de nous.

Bébé 1 : « Maman » ? Tu veux dire que, sans l’avoir vue, tu crois en « maman » ? Ah ! Et dis-moi, si elle existe, où se trouve-t-elle en ce moment ?

Bébé 2 : Mais elle est partout, autour de nous ! Nous vivons en elle, nous sommes faits d'elle et c'est grâce à elle que nous vivons. Sans elle, nous ne serions pas là.

Bébé 1 : C’est absurde ! Je n’ai jamais vu aucune maman et donc pour moi, c’est évident, elle n’existe pas !

Bébé 2 : Je ne suis pas d’accord avec ton point de vue car parfois, lorsque tout devient calme, on peut l’entendre parler ou chanter. Et, sans la voir, on peut sentir sa présence quand elle caresse notre monde. Je suis bien ici mais je suis certain que notre Vraie vie va commencer après l’accouchement, dans l’autre monde qui nous attend...
 

Source : Dr Jean-Jacques Charbonier, Les 7 bonnes raisons de croire à l'au-delà

 
  Ce que la chenille appelle la fin du monde,
le Maître l'appelle un papillon.

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Série Les anges : Diaporama 3 de 4 : Demeurez positif

Chacun présentera un message inspirant et réconfortant tiré du livre de Doreen Virtue : Oracles des anges.
tn_Demeurez-positif.jpg

                                                                                         

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

 null

 

null 

nature-mini-fleurs-14.gif besoin-de-petites nature-mini-fleurs-14.gif

Une vidéo qui vaut tous les grands discours en matière de santé.
Durée : 1 minute - Prenez le temps de l'écouter !
 
 

La blague du blog

 

Adam dit à Ève :

– Ève, m’aimes-tu? 

– Et qui d’autre pourrais-je aimer ?

 



Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Spirituel-Essentiel
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 18:25

 

 
image-2013a.gifImaginez la vie comme une rivière qui suit son cours, parfois calme et paisible, parfois animé par des rapides et des turbulences.

Ceux qui restent accrochés aux herbes de la rivière subissent de plein fouet le courant. Leur regard reste posé sur le même rivage. Ils ne prennent pas de risques, mais leur position est très inconfortable et surtout, ils n'ont aucune chance d'aller voir plus loin, là où la rivière se calme et flâne avant de nouveaux rapides.

Ceux qui acceptent de lâcher les herbes choisissent de suivre le courant. Même s'il leur faut nager pour éviter les écueils, leur position est plus confortable. Lorsqu'ils arriveront à un endroit où la rivière se calme, ils pourront en outre profiter du paysage et de la douceur de l'eau.

Les crises de vie que nous traversons nous incitent à lâcher les herbes de la rive pour profiter des innombrables surprises que nous réserve la rivière.

Source : Borel, Marie. La vie n'est pas un long fleuve tranquille, Ed. Hachette
Texte trouvé sur le site
Se Souvenir des belles choses.

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Lâcher prise face à nos relations : Deuxième d'une série de 4 diaporamas sur le lâcher-prise. Texte tiré du livre : Savoir lâcher prise # 1, de Melody Beattie. Musique de Yanni.     
    ffffffd  tn Lacher prise face relations
                                                                                                      

 

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

null

 

null

Grand-maman de 4 petits-enfants, j'aime bien faire des recherches sur le développement des enfants et trouver trucs et conseils qui peuvent aider mes filles dans leur quotidien parental. C'est ainsi que j'ai découvert les ressources proposées par Daniel Lambert, psychologue.

J'ai parcouru ses 2 ouvrages avec un vif intérêt et WOW! j'ai été réellement emballée. Ses explications sont claires, simples et ses outils, efficaces et pratico-pratiques. On y retrouve, entre autres, des mises en situation (ex.: crise au parc ou à l'épicerie), des grilles d'observation, une marche à suivre détaillée, etc. Bref, toutes les personnes qui œuvrent de près ou de loin avec les enfants y trouveront leur compte, j'en suis convaincue.

Daniel Lambert

Daniel Lambert
Psychologue

       
À noter : Le ebook de l'offre # 2 n'est pas gratuit. Toutefois, l'auteur est tellement convaincu de l'efficacité de sa méthode qu'il offre un remboursement complet et sans condition dans les 30 jours suivant l'achat.  La promotion comprend : 1) Le guide pratique de 100 pages, 2) un cahier des réussites de 16 pages et 3) toutes les pistes audio (mp3) de ce guide. Vous pourrez donc écouter ces dernières durant vos heures de transport. Cliquez vite sur les images ci-dessous pour en savoir plus. Trois vidéos sont également disponibles en cliquant ici.
 
 

       
# 1 # 2 # 3 # 4
       
Parents 101 L'enfant qui fait des crises
La chasse aux trésors
Boucles Dors
Ebook gratuit - 16 pages
10 jours pour retrouver
11 pièces musicales 7 pièces musicales
À partager à tous ! l'harmonie familiale Obtenez ces 2 albums pour le prix d'un seul !!!
   

Cliquez pour télécharger

parents101

enfantquifaitdescrises

Chansons écrites afin de favoriser l'estime de soi des enfants, le partage,
la politesse, etc.


la-chasse-aux-tresors.jpg

Album de berceuses uniques pour faciliter
le sommeil de vos
tout-petits!


1354499170.jpg

z88q5pwc.gif

 

La blague du blog

Toto discute avec un copain sur la valeur intrinsèque de leurs parents respectifs. Le copain dit :
– Ouais, eh ben, ma maman, elle est meilleure que ta maman !
Alors Toto réfléchit deux secondes et répond :
– Ouais, j'pense que t'as raison, mon père dit la même chose que toi.

   
   
Repost 0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 18:00

 

 

C1 tome-2

Il n'est pas difficile d'être malheureux ou mécontent; il suffit de s'asseoir, comme fait un prince qui attend qu'on l'amuse.

Il n’est pas toujours facile d'être heureux; c'est un combat contre énormément d'événements et contre plusieurs d’hommes. Il se peut que l'on y soit vaincu; il y a sans doute des événements et des malheurs insurmontables; mais c'est le devoir le plus impérieux peut-être de ne point se dire vaincu avant d'avoir lutté de toutes ses forces. Et surtout, ce qui me paraît encore plus évident, c'est qu'il est impossible que l'on soit heureux si l'on ne veut pas l’être; il faut donc souhaiter son bonheur et le faire.

Ce que l'on n'a point assez dit, c'est que c'est un devoir aussi envers les autres que d'être heureux. Quoi de plus difficile à surmonter que l'ennui, la tristesse ou le malheur de ceux que l'on aime? Tout homme et toute femme devraient penser continuellement à ceci : que le bonheur, j'entends celui que l'on conquiert pour soi, est l'offrande la plus belle et la plus généreuse.

 Alain, Propos sur le bonheur

Source : Charest, Nicole. Petites douceurs pour le cœur, p. 95
 
 
« Refaites chaque jour le serment d’être heureux. »
 
 
P.S. : Si vous avez reçu cet avis de publication (ou d'autres) en double, j'en suis réellement désolée. J'en ignore la cause. J'ai fait part de ce problème au forum d'aide d'Over-blog et personne ne me répond... ; ((( Est-ce que quelqu'un peut m'aider? Écrivez-moi!

LES DROITS D'AUTEUR... BOF!!! 
 
Récemment, une amie m'a transféré un diaporama qu'elle venait de recevoir. Quelque chose semblait l'intriguer. C'était l'une de mes conceptions mais quelqu'un, quelque part dans ce merveilleux monde virtuel anonyme, avait sciemment retiré toutes mes coordonnées (nom et lien vers mon site). Seuls les auteurs du texte et de la musique sont demeurés.

Je passe en moyenne de 10 à 15 heures par diaporama (75 créations à ce jour), je choisis les textes, les corrige, j'achète les images, la musique et j'offre le tout gratuitement. Vous êtes donc en mesure de deviner quelles émotions j'ai éprouvées...
     tn Les 10 vertus du sourire   
 
 
La version trafiquée du diaporama s'intitule : Vertus du sourire au lieu de : Les 10 vertus du sourire. Si vous désirez partager ce diaporama, je vous demanderais svp de télécharger la version ci-dessus et de détruire l'autre (si on vous l'a transmise).
 
N.b : Je sais que je peux protéger mes diaporamas avec un mot de passe et les rendre ainsi inaltérables. Toutefois cette procédure complique la vie de plusieurs personnes qui sont moins à l'aise avec l'ordinateur, c'est pourquoi j'ai choisi d'y renoncer.

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Femmes et amies : Diaporama présentant un texte en l'honneur de la femme et de l'amitié entre femmes. Musique de Richard Clayderman. À partager lors de la journée de la femme le 8 mars ou à toute autre occasion...

À noter : ce diapo est un .ppsx. Si vous n'arrivez pas à le regarder, vous devrez télécharger la visionneuse Power point 2010. Cliquez ici.
       tn Femmes et amies

                                                                                                      
     

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

 null

 

null 

 nature-mini-fleurs-14 Besoin de petites douceurs pour le cœur ? Cliquez ici.
 nature-mini-fleurs-14

 

pensée Bouddha  Cliquez sur l'image de gauche
pour agrandir cette belle pensée
de Bouddha.
 
 

 
 
Certaines chansons nous touchent par leur mélodie,
Et d’autres, par la profondeur des mots choisis...

On a tous le même soleil / Grégoire

 

Cliquez sur la petite flèche pour débuter l'écoute.

Paroles et vidéo Youtube ici


 

 

z88q5pwc.gif

La blague du blog

Dans une rue de la capitale, une superbe blonde, très courtement vêtue, découvre largement ses cuisses tandis qu'elle monte dans un autobus. Une passante indignée dit à son mari :
– Tu ne trouves pas cela honteux, cette façon qu'ont les hommes de fixer l'arrière-train de cette fille qui monte dans l'autobus ?
Et le mari de répondre :
– Quel bus ?
 

 

   
   
Repost 0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 18:17

 

 

C1 tome-2 Pour me faire aimer, j’ai vraiment tout essayé. J’ai même changé de personnalité. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, j’ai acheté la paix, même si cette paix me troublait. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, j’ai pris tous les blâmes sur moi, même si je n’en étais pas la cause. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, j’ai tout accepté, même de pardonner l’impardonnable. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, j’ai accepté de me faire blesser verbalement sans jamais riposter. J’ai saigné abondamment et j’ai léché mes plaies. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, j’ai consenti à me faire rabaisser plus d’une fois. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, je n’ai rien dit afin de vous protéger et j’ai tout enduré. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, je vous ai comblés de cadeaux et vous en avez largement profité. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, je vous ai donné du temps que je n’avais pas. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, j’ai toujours fait les premiers pas, même si vous savez pertinemment que c’était à vous de les faire. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, j’ai essayé de vous faire comprendre tout en douceur, de différentes façons, mon besoin de vous, mon besoin de votre amour. Mais ça n’a rien donné.

Pour me faire aimer, j’ai finalement compris, après plusieurs années de travail acharné, que c’était moi que je devais tout simplement… aimer.

Source : Petites douceurs pour le cœur, tome 2, p. 44

 
  Version du texte imprimable en PDF
 

  « S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour
qui durera toute la vie. » 

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Diaporama 2 de 4 : Pardonnez-vous...

Chacun présentera un message inspirant et réconfortant tiré du livre de Doreen Virtue : Oracles des anges. Musique de Michel Pépé.
         tn Pardonnez vous
                                                                                                      

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

 

 null

 

null 

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur

dalaï lama

Cliquez sur l'icône à gauche pour visualiser
une belle réflexion du Dalaï Lama.

Accepter la solitude

Moins nous nous aimons, plus nous recherchons l’amour de l’autre, des autres, comme si le fait de trouver l’illusoire « âme sœur » pouvait nous sortir de la solitude.

Pour poursuivre la lecture de cet excellent article de Yvon Dallaire, psychologue et sexologue, cliquez sur l'icône à droite.
     couple

u6i9gz3l.gif

La blague du blog

Un motard dur-à-cuire se promène sur sa Harley lorsqu'il a aperçoit une fille qui s'apprête à sauter en bas d'un pont. Il s'arrête et lui demande : « Qu'est-ce que tu fais ?

Elle lui répond : « Je vais me suicider ! »

Alors qu'il ne veut pas paraître insensible, il ne veut pas non plus passer à côté d'une bonne affaire. Il dit alors :

« Avant de sauter, pourquoi ne m'embrasserais-tu pas ? »

Elle l'embrasse alors avec volupté. Après cette embrassade, le motard lui dit :

« Wow! C'est la première fois qu'on m'embrasse de cette façon. C'est tout un talent que tu t'apprêtes à gaspiller. Tu pourrais devenir célèbre. Mais pourquoi veux-tu te suicider ?

– Parce que mes parents n'aiment pas que je m'habille en fille... » 

   
   
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Amour-Amour de soi-Bonté
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 18:16
Par YVON DALLAIRE, psychologue, sexologue
Auteur des excellents livres :
Qui sont ces hommes heureux?
Qui sont ces femmes heureuses?
Qui sont ces couples heureux ?
           

  Pour lire d'autres écrits de Yvon Dallaire, cliquez ici.

Articles dans les magazines québécois, cliquez ici.

En cliquant sur le menu Articles à gauche,
vous aurez accès à toutes ses autres publications (France, Suisse, etc.)

yvon-dallaire
   
   
   
 Article paru dans le Journal de Montréal, le 19 février 2012

 

Nous sommes toujours seul. Chacun naît seul, vit seul et meurt seul. La réelle maturité commence le jour où l’on se sent l’auteur et l’acteur de son existence.

Il existe peu de certitudes dans la vie. La mort constitue la première : tous voudraient bien l’éviter, mais elle est inexorable. Une autre certitude que tous, ou presque, cherchent à fuir est le fait que nous sommes tous condamnés à vivre seuls à l’intérieur du corps que nous avons. Nous sommes donc assurés de passer le reste de notre vie avec nous-mêmes.


LA SOLITUDE À DEUX

Moins nous nous aimons, plus nous recherchons l’amour de l’autre, des autres, comme si le fait de trouver l’illusoire « âme sœur » pouvait nous sortir de la solitude. Or, il n’y a pire solitude que celle que l’on peut vivre à deux.

Nous sommes seuls, et le plus tôt nous l’acceptons, le plus tôt nous pouvons apprendre à vivre heureux avec nous-mêmes, en devenant pour nous notre meilleur ami, notre meilleur amoureux. Nous aimant, nous aimantons les autres. Pour trouver l’autre, il faut donc partir à la recherche de soi. Or, cette recherche ne peut se faire que dans le silence et la solitude.

Certes, des moments de fusion passionnelle peuvent parfois exorciser notre sentiment de solitude et surtout notre peur de la solitude, mais la passion ne dure jamais qu’un temps et nous retrouvons immanquablement notre solitude, notre état étant d’être unique, et donc seul.


VIVRE SEUL

Nous sommes toujours seuls. Chacun naît seul, vit seul et meurt seul. La réelle maturité commence le jour où l’on se sent l’auteur et l’acteur de son existence, le jour où l’on cesse de reporter la responsabilité de sa vie sur autrui, le jour où l’on n’attend plus rien d’autrui, mais où l’on profite de tout ce que l’on possède, de tout ce que nous sommes et de tout ce qu’autrui nous offre. Je deviens adulte le jour où je considère mon partenaire comme un invité tout à fait spécial dans ma vie et que je me considère comme tel pour lui.

Pourtant, la majorité des gens panique à l’idée de vivre seul, car, pour eux, solitude égale isolement ou enfermement, alors qu’elle est une ouverture sur la vie intérieure et la créativité. C’est pour fuir l’isolement que les gens vont dans des églises, s’impliquent socialement, regardent la télévision, écoutent la radio, font du clavardage dans leurs réseaux sociaux, vont dans les discothèques…

Pour vivre heureux à deux, il faut apprendre à vivre heureux seul. Le bonheur n’est pas associé à l’état civil. J’espère que les citations suivantes vous permettront de mieux apprécier ces doux moments que vous passez avec vous-mêmes et de le faire avec une sensation d’extase renouvelée.

En terminant, je vous invite à écouter
La solitude de Georges Moustaki.

 
 

 

 

 

Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Couples - Vie à deux
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 18:00

 

 

image-2013a.gifUne jeune femme, partant en vacances, voulut nettoyer l’aquarium dans lequel un poisson rouge tournait en rond. Elle le mit dans la baignoire, et constata avec étonnement que dans sa vaste et nouvelle demeure, le poisson rouge continuait à tourner en rond…

« C’est ainsi que j’ai compris, me dit-elle, que nous nous enfermons dans des limitations que nous créons nous-mêmes. J’ai passé alors mon existence en revue et reconnu que, par crainte, par timidité, par manque d’élan et de générosité, par croyance en des obstacles que je fabriquais de toutes pièces, je tournais dans la vie comme mon poisson dans la baignoire, bien que je sois plongée comme lui dans un vaste univers où je suis décidée à évoluer à l’aise, maintenant que je me sais libre. »

Étant donné qu’il est beaucoup plus aisé de voir une paille dans l’œil de notre voisin qu’une poutre dans le nôtre, faites un tour d’horizon et voyez combien de gens, parmi ceux que vous connaissez, semblent s’être volontairement limités, rétrécis et condamnés à l’échec. Combien n’ont pas utilisé leurs dons ! Combien se contentent, en tout, de la médiocrité, alors qu’il leur suffirait d’un effort, d’une vision plus large et plus exigeante de la vie, en même temps que le souci de la perfection dans la plus humble des tâches quotidiennes, pour s’épanouir magnifiquement ! Cela demande, évidemment, un peu plus d’initiative que n’en possède un poisson rouge, ou un être humain ligoté par la peur, encroûté dans sa routine.

La vie est généreuse. Mais pour un cadeau, il faut être deux : celui qui donne et celui qui reçoit. Or, nous gâchons presque toujours ce que la vie met à notre portée, ou nous refusons ses dons. Apprenez à accepter ce que vous offre l’existence. Osez sortir du cercle que forment autour de vous vos égoïsmes, vos peurs, vos idées fausses sur vous-même et sur les autres, supprimez toute pensée de limitation et vous connaîtrez l’admirable liberté de ceux qui vivent en accord avec leur Moi réel invisible et parfait.

Source : Auclair, Marcelle. Le livre du bonheur, p. 24

 
« Les seules limites, comme toujours, sont celles de la vision. »
James Broughton

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Premier d'une série de 4 diaporamas sur le lâcher-prise. Texte tiré du livre : Savoir lâcher prise # 1, de Melody Beattie.
tn Lacher prise face culpabilite
                                                                                                    

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 

 

 null

 

null 

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur

 

  155961_415803898486534_1469715393_n.jpg

z88q5pwc.gif

La blague du blog

 

Un couple de randonneurs à la campagne.

La femme : - Chéri...Ce paysage me laisse sans voix !
 

Le mari : - Parfait, nous campons ici ! 

   
   
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Réussite-Mission de vie
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 18:01

10953981 s

xxx  Un homme s'éloigne, s'arrête, se retourne pour voir la distance parcourue, il se rend compte qu'il n'y a pas de traces dans la neige. Où est-il ? D'où vient-il ? Où va-t-il ? Que se passe-t-il ? Soudainement, il se rend compte qu'il se trouve à un point décisif de sa vie, au milieu d'une tempête de neige, quelque part dans un champ. Peu importe d'où il vient, il peut choisir d'aller où il voudra. Tout est à faire, à imaginer, à rêver. Sa présence dans la neige, sans passé, sans futur établi, est le résultat d'une transformation silencieuse. L'homme a marché en ne pensant pas, en ne pensant plus, puis, il s'est retrouvé ici. Nulle part et partout. 
     

Cet homme, cette personne, c'est chacun d'entre nous à un moment de notre existence... Comme dans une symphonie bien ordonnée, rien ne s'est signalé, rien ne s'est distingué et cette transformation, si importante, est demeurée invisible. Mais elle a tout de même eu lieu. Une autre année est passée.

L'année 2012 n'a pas été à votre goût ? Effacez les traces dans la neige et débutez l'année 2013 en fonçant vers une destination plus excitante. Vivez au lieu de simplement durer. Le début d'une nouvelle année est l'occasion d'un commencement, lorsque rien n'est joué, lorsque tout est encore possible.

La nouvelle année, tout comme la première fois, doit être entrevue comme un possible sans souvenirs. Laissez tomber le passé qui vous a retenu ou qui vous retient encore, émancipez-vous, vivez vos rêves au lieu de vivre ceux des autres.

Vivez.

Le premier mois de l'année peut devenir le lieu de la première fois en offrant le pivot de l'interprétation de l'œuvre de votre vie. S'il est parfois trop tard pour une dernière fois, il n'est jamais trop tard pour la première fois.

En continuant d'avancer dans la tempête, le passé disparaît sous la neige, seul le présent est visible, le futur, composé d'incertitude, est à créer, est à penser. Le présent vous permet de faire des choix maintenant afin que vous puissiez vivre autrement dans le futur.

Dans la neige, sans traces, au moment présent, plus rien ne compte, tout est à faire. Vous êtes devant un choix : reculer ou avancer ? Le statu quo n'existe pas. « Si vous n'êtes pas occupé à naître, c'est que vous êtes occupé à mourir », disait Bob Dylan. Alors, devez-vous reculer vers une incontestable certitude ou avancer dans l'incertitude la plus vague ? C'est Oscar Wilde qui avait raison lorsqu'il affirmait que « c'est l'incertitude qui nous charme et que tout devient plus beau dans la brume ». Il faut apprécier l'incertitude parce que, sans le savoir, la certitude est une prison où nous nous sommes enfermés nous-mêmes.

Alors, plutôt que de demeurer dans cette certitude, dans cette prison, pourquoi ne pas commencer quelque chose plutôt que de poursuivre vers la fin certaine ?

Rejouez le premier coup. Refaites vos débuts. Réapprenez les premières leçons. Tracez une nouvelle ligne d'horizon. Laissez-vous étonner.

Cessez d'inexister.

Montrez-vous.

Bonne année 2013 !

Source :
René Villemure

 

Les diapos « Petites douceurs » présentent...

Diaporama 1 de 4 : Chacun présentera un message inspirant et réconfortant tiré du livre de Doreen Virtue : Oracles des anges.
       tn Nous sommes toujours avec vous
                                                                                                      

 

Les vidéos « Petites douceurs » présentent...

 


 

 null

 

null 

Série « Petites douceurs » - Disponible au Canada, en Europe, etc.
 
  Pour informations et commande : cliquez ici
 
Livres Signets rºv° Cartes « 3 en 1 »
                   
Tome 1
Tome 2 #1  #2 #3 #1   #2   #3   #4   #5
tome1 tome2 Montage Série1 recto vignette montagesignets2vignette montage-signets#3-recto-pour-pub-blogue-vignette anniversaire_72.gif bonne-journee_72-copie-1.gif reconfort 72 sympathies_72.gif joyeusesfetes_72.gif
                   
Cliquez sur les images pour voir les versions pleine grandeur

 

Il reste encore quelques jours à cette période de festivités et de repas gourmands. Lorsque tout sera terminé, pourquoi ne pas donner un petit répit à son foie?

Cliquez ici ou sur l'image pour lire l'article.
 

z88q5pwc.gif

La blague du blog

Un couple arrive dans un hôtel. Le valet monte leurs bagages dans la chambre et demande au monsieur :
- Avez-vous besoin de quelque chose ?
- Non merci.
- Et pour votre femme ?
- Ah vous faites bien de m'y faire penser ! Montez-moi une carte postale et un timbre...

   
   
   
Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Noël-Jour de l'an-Alcool
commenter cet article

Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

 

Série
Les Messagères
 eBooks gratuits
   

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif