Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 23:00


Ce bulletin a été publié le 1er janvier 09 et est également classé sous le thème : Noël/Jour de l'an



 

Souriez au suivant...

Un jour, je marchais dans la rue et j’ai souri à quelqu’un. Quand il m’a souri à son tour, je me suis rendu compte que c’était moi qui avais déclenché ce sourire. Et j’ai alors vite réalisé la valeur de ce petit geste. Alors, si vous sentez un sourire s’esquisser sur vos lèvres, encouragez-le. Offrez-le ! Quelqu’un, quelque part, en a besoin.

(Petites douceurs pour le cœur, p. 181)




Pensée de la semaine : N'attendez pas d'être heureux pour sourire. Souriez plutôt afin d'être heureux.





 

Le sourire est comme le parfum d’une fleur qui embaume le milieu où elle se trouve. La fleur ne se préoccupe pas de savoir qui aura le bonheur de savourer son parfum, elle parfume voilà tout. Pour le sourire, faisons de même : sourions. Extrait du eBook écrit par Saélà : La révolution du sourire juste (PDF - 40 pages)

Relaxation dirigée : Installez-vous confortablement, détendez votre visage, sentez un sourire apparaître sur vos lèvres, ressentez le plaisir et la détente que vous apporte ce sourire. Cliquez sur la petite flèche pour écouter la suite de cette belle méditation. (8:06) - Trouvée sur le site de Saélà.

 




Réflexion supplémentaire

 

Le cercle de la joie

Un jour, un paysan se présenta à la porte d'un couvent et frappa énergiquement. Quand le frère portier ouvrit la lourde porte de chêne, le paysan lui montra, souriant, une magnifique grappe de raisin.

« Cher frère portier, dit le paysan, sais-tu à qui je veux offrir cette grappe de raisin, la plus belle de ma vigne? »

— Sans doute au Père Abbé ou à quelque moine du couvent!

— Non, à toi!

— À moi? Le frère portier en devint tout rouge de joie.

— C'est vraiment à moi que tu veux la donner?

— Bien sûr, parce que tu m'as toujours reçu avec amitié et tu m'as aidé quand je te le demandais. Je voudrais que cette grappe de raisin t'apporte un peu de joie. »

Et la joie simple et franche qu'il voyait sur le visage du frère portier l'illuminait lui aussi tout autant. Le frère portier posa la grappe bien en vue et passa la matinée à l'admirer. C'était vraiment une grappe étonnante. Et puis, à un moment donné, lui vint une idée : « Pourquoi ne pas porter cette grappe au Père Abbé, pour lui donner un peu de joie à lui aussi? »

Il prit la grappe et l'apporta au Père Abbé. Celui-ci fut sincèrement heureux. Mais il se souvint qu'il y avait dans le couvent un vieux frère malade et il pensa : « Je vais lui apporter la grappe. Ça lui donnera un peu de réconfort. »

Ainsi la grappe émigra de nouveau. Mais elle ne resta pas longtemps dans la cellule du frère malade. Celui-ci, en effet, pensa que la grappe ferait aussi la joie du frère cuisinier, qui passait ses journées à suer derrière ses marmites, et il la lui fit parvenir.

Mais le frère cuisinier la remit au frère sacristain, afin qu'il ait, lui aussi, un peu de joie. Ce dernier la porta à un autre. Et ainsi de suite, jusqu'à ce que la grappe revint au frère portier, pour lui donner un peu de joie... Ainsi se referma le cercle. Un cercle de joie!

L'amour est l'unique trésor qui se multiplie quand on le divise; c'est l'unique cadeau qui augmente au fur et à mesure qu'on en soustrait une part.

Texte pris sur le blog Émergence du cœur





Écoutez cette magnifique chanson de Mario Pelchat :

Bonne et heureuse année!

« À ceux qui possèdent le détachement de l'esprit
et à ceux qui  soignent les corps ou les âmes;

« À ceux dont le cœur bat généreusement
et à tous ceux qui, luttant pour la justice, veulent établir le règne de la paix;

« À tous ceux qui sont purs dans leurs pensées et leur amour.

« Bonne et heureuse année à vous tous qui donnez un sens divin à l'humanité! »

(Petites douceurs pour le c
œur, p. 18)





La blague du blog (Lise Dion - L'ordinateur)
 

 

Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Amour-Amour de soi-Bonté
commenter cet article
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 23:00




Pardonner

Votre vie est truffée de combats à mener, de défis à relever et d'efforts à déployer. Chaque jour, même si vous ne vous en rendez pas compte, vous vous rapprochez de vos objectifs. Mais attention! Vous pouvez avoir un ennemi capable de détruire sans pitié TOUT ce que vous avez construit au fil des années avec tant de soin et d’application. Je veux parler du ressentiment.

Avoir du ressentiment, c'est comme de boire soi-même un poison pour essayer d'empoisonner l'autre. Au moment où la douleur la plus vive s'estompe, la rancœur s'installe. Elle s'envenime, comme une plaie ouverte qui ne veut pas guérir.

Le ressentiment est un monstre. Il peut prendre les proportions que vous lui donnez : vous pouvez l'alimenter de vos pensées et de votre apitoiement sur vous-même. Plus il se développe, plus votre vie en est affectée.

Et pourtant, l'énergie que vous investissez dans ce fantôme de votre esprit est la même que celle que vous pourriez utiliser pour réaliser vos rêves et vivre la vie pleine et entière que vous méritez.

Celui qui ne pardonne pas s'isole de plus en plus, sa rancœur l'empêche de goûter pleinement aux fruits de la vie. Avec la rancœur, tout devient négatif, et se retrouve comme embrumé par les vapeurs du tourment de l'amertume.

Est-ce celui qui souffre de rancœur qui mérite le plus notre admiration? Ne serait-ce pas plutôt CELUI QUI PARDONNE? Tout ce qu'obtient celui qui se venge, c'est de fixer à jamais sa douleur impitoyable dans son inconscient.

La meilleure vengeance, c'est en somme de prendre sa revanche. Elle consiste à « laisser tomber », à lâcher prise, à renoncer à cette aigreur qui intoxique le cœur afin de poursuivre sa route, débarrassé du poids de la rancune et de choisir de construire plein d’espoir plutôt que de se laisser détruire par la désespérance.

Le pardon est un cadeau que vous vous faites à vous-même. C'est une offrande de paix, un soulagement. C'est de prendre la décision d’ouvrir les yeux sur la lumière au lieu de rester cantonné dans l'obscurité, de marcher allégrement et avec confiance vers cette lumière bienfaisante, vers le meilleur de votre vie et de vous-même.

N’accordez pas votre pardon à quelqu’un dans l’espoir secret de le voir changer. Votre démarche serait alors beaucoup moins altruiste. Acceptez le fait qu'il ne sera jamais comme vous le souhaitez, cela ne dépend pas de vous. Vous avez donné à un autre le pouvoir de vous rendre malheureux. Reprenez-lui ce pouvoir. Pardonnez-lui, et vous reviendra en force votre immense capacité d’édifier en vous les assises de votre propre tranquillité d’esprit. (Petites douceurs pour le coeur, p. 56)

 
« Nombre d'entre nous sont esclaves du passé.
Les situations se produisent, elles cessent d'exister, cependant elles se prolongent dans notre esprit.
Ouvrez votre coeur et soyez généreux :
Libérez-vous de la peine, pardonnez et oubliez, et vous vivrez chaque moment dans la paix. »
Sagesse du Raja Yoga








Vous aimez ce site? Un mot dans mon livre d'or (menu en haut) serait grandement apprécié. Merci à l'avance!

Réflexion supplémentaire


Le sac de pommes de terre

 

Un professeur d'Institut qui devait enseigner sur le thème du pardon, demanda à chacun de ses étudiants d'apporter un sac de pommes de terre lors du prochain cours.

Il leur demanda ensuite d'inscrire sur une pomme de terre le nom de chaque personne à laquelle ils refusaient de pardonner et à côté, la date. Puis ils devaient porter sur leur dos, partout où ils iraient, pendant le mois suivant, le sac de pommes de terre. Ce fardeau leur parut vite insupportable.

Ils se rendirent alors compte du poids spirituel de rancœur qu'ils portaient tous en eux. Ils comprirent aussi le degré d'énergie qu'ils gaspillaient en portant leur fardeau et le danger qu'ils couraient de laisser ce fardeau au mauvais endroit. Puis, à mesure que les pommes de terre commençaient à pourrir, chaque étudiant comprit qu'il devait se débarrasser du sac au plus vite.









 

 Diaporama coup de coeur 

 

Noël est un temps de réjouissances
mais aussi, de recueillement...
Malheureusement, il faut se rendre à l'évidence,
On n'en prend pas toujours le temps...

Aujourd'hui, accordez-vous 5 minutes, tout au plus,
pour visionner le diaporama 
Panis Angelicus...

JOYEUX NOËL!









Noël ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble

Oublier les frontières
Dépasser nos querelles
Ce soir nous rassemble
Refuser d'être seul
Revenir à l'enfance
Et pouvoir rêver
D'un sapin qui touche le ciel
De former une guirlande
Et quand tout n'est qu'étincelle
Qu'une étoile nous attende

Refrain

À la lumière du jour
Et contre le silence
Qui nous entoure
Laisser faire la magie
Des flocons de lumière
Et les regards remplis de soleil
Quand les nuits se ressemblent
D'un mot une prière
Faire que nos mains se tendent

Refrain

Et se promettre un rendez-vous
Chaque année en décembre
On sait pourquoi on court
Quand on cherche l'amour
Quand on cherche l'amour

Noël ensemble (Collectif d'artistes) - 4:34

Vidéo YouTube (souvent non disponible sur les serveurs d'entreprises)




Chanson découverte sur le très beau blog
Se souvenir des belles choses









La blague du blog  

 

Savez-vous pourquoi le Père Noël rit tout le temps?

Parce que ce n'est pas lui qui paye les cadeaux...

Repost 0
Publié par Nicole Charest - dans Pardon-Reconnaissance
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 19:50

 

 

Il était une fois deux femmes* 

La  course en taxi*
10 étapes vers l'abondance*
Gardez vos objectifs bien en vue*
La société des intimidés disparus*
7 trucs pour arrêter de s'inquiéter*
 Dis pépé, c'est quoi le bonheur?*
La clé du bonheur*
 La vie est belle*
 Le bonheur*
Camp de survie ou village de vacances*
La liberté*
Le feu de l'adversité*
Comment trouver la tranquillité?*
Quand est-ce qu'on devient vieux?*
 À chacun son étoile* - Chanson
Le musicien de rue*
La vie comme banc d'essai*
Le saut de la foi*
Être vieux, c'est sérieux!*
Mourir avant de mourir*
Les 12 passages de la croissance spirituelle*
— Un obstacle sur la route*
Je m'engage (Jacques Salomé)
Quatre techniques « hamburger »*
Faire taire ses pensées négatives*
Le rat et la lumière*
La source témoigne*
Dis, tu me pardonnes?*
Conseils du Dalai Lama*
L'alcool se raconte*

Prière de Gandhi*

Le plaisiromètre*  / Mesurez le plaisir que vous avez dans la vie...
Le voyage d'une vie*
Le beau dessin*
Si je veux réussir à aider un être*

— Une saine image de soi *
— Il faut changer le monde*
À en perdre son latin*
 
 
Théodore Stoddard*
Encore de la pluie...*
LE FILM « HOME » 
L'amour*
Alzeihmer*
Je suis* 
L'histoire de Katie et Nick*
La vie est un buffet*
L'huître*

Même quand il recule, le fleuve avance*
Reprendre goût à la vie après un deuil*

Le petit pot de crème (visualisation)*
Écoute-moi*
S’endormir facilement (visualisation)*
Diminuer l’anxiété reliée au cancer (visualisation)*
La paix sur terre (chanson)*
Maman (chanson)*
Une amie dans le miroir (chanson)*

Valeurs essentielles*

L'amour inconditionnel*
M'aimer assez, c'est...*
Mal à la tête (blague)*

Repost 0
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 10:27

Test pour google

Repost 0
Publié par Nicole Charest
commenter cet article

Bienvenue Sur Mon Blog!

  • Nicole Charest
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.
  • Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants.

Rechercher Dans Ce Blog

La pensée du jour

 

Collection « Petites douceurs »

 

 

Série
Les Messagères
 eBooks gratuits
   

    

icone-pour-blog-copie-1.gif

Les diapos « Petites douceurs »


montage_diapos.gif